Reviews for Les seuls essais de prose en vers de DFA
zigaudrey chapter 1 . 5/20/2017
Ne soyez pas intimidée par la note. Le plus important quand on écrit une poésie, c'est que ça vient du cœur et la puissance des mots auquel ils donnent, qu'importe la forme du poème.

C'est "Atmosphère" et "éclair".

Si on veut aller plus loin dans le sonnet, c'est une forme difficile à maîtriser quand on respecte les règles classiques. Les rimes, les syllabes, l'alternance entre rimes masculines et féminines et... les hémistiches, mon dieu, ces hémistiches quand on écrit des alexandrins (coupure 6/6).
Ce n'ai point grave de les respecter.

Mon image sur ce poème est une personne solitaire dans un chalet obscure illuminé par le feu de la cheminée.
Je vois bien l'opposition entre la lumière et le ténèbre puis le chaud et le froid. Mais les deux y sont en une quantité différente. La lumière du feu(vers 8) est plus faible que l'océan des ténèbres(vers 2-3), dont la quantité de chaleur(vers 8 opposé aux vers 2-3) est plus petite que la pensé froide(vers 3 et vers 11).
La protagoniste se représente elle-même une Marionnette(vers 4), il ne bouge pas sans une autre main, voilà pourquoi elle est seule, elle attend un autre. Mais elle ressent des émotions (vers 11), comme une personnification.

Cela peut se représenter comme une relation amoureuse qui avait durer(vers 5) mais se brise ensuite, comme dit au vers 8, l'amoureux avait vécu dans sa maison, l'amant l'attends très longtemps.
Mais elle est très inquiète, comme au vers 12, elle veut qu'il soit vivant à son retour.
C'est paradoxal, au vers 10 et 11, cela fait référence au divorce, une mémoire tranchante pour la femme mais elle le veut quand même. Peut-être que c'est son mari qui a coupé le fil de leur relation amoureuse.

A chaque strophe, on a les 4 éléments, le premier pour l'eau (reflet, océan, fluide liquide), le second pour le feu (lumière, enfer, cheminé), la troisième pour l'air (atmosphère, éclair, froid (lié avec le vent)) et la dernière pour la terre (vulnérabilité (pour la fragilité du sol), richesse non-inépuisable(pour la culture des plantes)). Elle se pense en une nature sous une maison mais enfermé dans son propre paysage. Ou mieux, la protagoniste est piégée sur une île déserte par son amoureux! C'est ça, la vraie image que le texte versifié veut nous envoyer!
Au vers 14, les autres seront choqués de la voir sur cette terre déserte, comme retrouver un naufrage.

Je termine mon analyse/interprétation sur cette poésie. C'est très choquant d'avoir une note médiocre sur un travail mais comme dit au 1er paragraphe de mon commentaire, on n'intimide pas avec les notes donnés par le professeur, surtout quand c'est quelque chose de créative et d'expressive.
Mavrok oeildragon chapter 1 . 11/11/2005
Ces poèmes sont vraiment géniaux, comme il n'y avait pas de nouveautés, je me suis dit que je pouvais relire ce qui existait déjà.

ps je n'ai pu vous répondre car votre boîte mail est pleine et mon message ne passe pas, avertissez moi quand je pourrais à nouveau converser avec vous, D'ici là, tout de bon, (-)
Mavrok oeildragon chapter 3 . 8/14/2005
Très bons poèmes! J'ai lu les trois et je fais mes compliments en une seule as beaucoups d'inspiration.j'ai remarqué (et ça n'engage que moi) une amélioration croissante entre le premier et le dernier poème. Signe que tu es devenue une très bonne poètesse avec le premier ver de la dernière strophe du dernier poème(pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué?) m'as particulièrement plus, car il s'accorde avec mes idées. Donc merci, je pensais être le seul à penser ainsi!Tu as beaucoups de talent!Sincérement: Mavrok oeildragon
Sweet Amaryllis chapter 3 . 8/13/2005
Kikou!

Moi je trouve que tes poèmes sont jolis et qu'ils sonnent vraiment bien! Tu as eu raison de les poster!

Je ne dirais pas qu'ils sont parfaits, mais ils n'en sont pas moins très agréables à lire, j'aime beaucoup.

Bisous!

Sweet Amaryllis