Reviews for Le monde de demain
Kasylum chapter 19 . 4/17/2009
Wow

J'ai cru pleurer tellement j'étais heureuse de voir que tu avais posté ce chapitre, et je suis un peu triste de savoir que c'est l'avant dernier, que le suivant sera là dans plutôt longtemps, et de l'histoire telle qu'elle est tout simplement.

Je ne te reproche rien hein, je ne t'en veux pas, je n'en ai aucun droit. J'espère juste que tu n'a pas de problèmes, graves ou non, et que tout va bien pour toi. Tu as beau laisser peu de toi sur ces sites, je me suis quand même attachée à toi par tes histoires (et par ton amitié à Calamithy, une super auteure grâce à qui je t'ai découverte).

Bon courage à toi, j'attends la suite avec impatience.

Porte-toi bien

K.
Enais66 chapter 19 . 4/17/2009
Je viens de lire ta fic, et vraiment je l'ai adoré. Tu as réussis à vraiment me toucher.

Il me tarde la suite, mais c'est déjà le dernier chapitre la prochaine fois ? Dommage.

Bisous

Enais
Paprika Star chapter 19 . 4/17/2009
coucou

ça faisait longtemps dis donc! contente de te lire à nouveau!

les grandes vacances? ça va pas être évident de tenir :/

pouf j'ai eu peur pour Côme là ! vraiment...

le chapitre précédent ce terminait par une note d'espoir? là il est assez noir...

j'aime bien les passage où l'on voit comment Gilles essaye de le faire céder :)

comme on le voit Côme est pris dans une spirale auto-destructrice... j'espère que Mama (et Nic) ne s'y ets pas prise trop tard... j'espère qu'il va pouvoir remonter la pente.

je pense que ça passera par une grosse (auto)analyse...

et s'il pouvait enfin accepter Gille... je pense que ça lui ferait beaucoup de bien, qu'il pourrait enfin retrouver un équilibre sain.

merci pour cette suite et à bientôt! D
Kami chapter 18 . 3/22/2009
Bonjour mademoiselle,

Après avoir lu pendant quelques soirées les rocambolesques aventures de Côme (nommons le tel que son mère l’a appelé, cela sera plus simple), quelques soirées car croulant sous le travail scolaire, je ne peux laisser que bien peu de place aux loisirs (vous lire faisant parti desdits loisirs), je peux vous le dire, votre histoire est absolument remarquable. Je veux dire qu’il est bien rare de voir des auteurs (surtout sur des sites Internet) réussir à donner vie à leur personnages, j’entend par là qu’ils possèdent une véritable profondeur qui fait que nous réussissions véritablement à nous attacher à eux. Je dois avouer que j’ai eu assez de mal avec les activités nocturnes de Côme, je ne comprend toujours pas très bien ce qui le pousse à faire ça (ni où va l’argent qu’il gagne, parce que cela doit tout de même rapporter un peu) et lorsque son meilleur ami et Davie découvre le « pot au rose » je m’en suis trouvée assez gênée pour lui, d’ailleurs la dernière chose que je souhaiterais qu’il arrive (mais qui arrivera je le sens) c’est que Gill soit avertis, sa réaction –même si elle est positive (comprendre qu’il ne lui crache pas dessus) me gênera je pense. Je ne juge pas Côme, loin de moi cette idée, mais tout de même, il en est arrivé à une sacré extrémité. Bref, je fais toute ses remarques, mais si j’aime votre histoire c’est parce qu’elle est comme elle est. J’attend avec impatience que vous postiez la suite, sachez que si je ne suis pas la première à la lire, je ne serais pas dans les dernières,

Kami.
Mizu Senjo chapter 18 . 1/18/2009
Hey !

Comme à mon habitude, je te laisse une review bien longtemps après la publication, presque au moment de la prochaine. Mais, comme je te l'ai déjà dit, tout est calculé, pour te montrer que même si le temps entre les parutions parait (me parait) incroyablement long, je n'oublie pas cette histoire.

A nouveau, j'ai adoré ce chapitre. Je ne sais pas, j'ai la nette impression qu'on ne sait pas encore tout sur Côme, qu'il cache un autre secret, autre que Benjamin.

Et l'arrivée de Big Pig. Je suis peut-être légèrement sadique sur les bords, mais j'aime cette confrontation, imaginée, certes, mais confrontation tout de même. Je me demande si elle aura lieu dans l'univers de Côme.

J'attends la suite avec impatience après cess quelques mois d'attente; mais je ne te demande en aucun cas de te presser. Chacune de tes phrases me plonge dans cette univers, et je me doute que c'est simplement la conséquence d'un certain travail.

Je sais que le prochain chapitre vaudra le coup.

A bientôt !

Mizu Senjo
nyo chapter 18 . 10/2/2008
Il est bien rare qu'une fanfic me plaise autant je dois dire.

Je n'aime pas le cu pour le cu

Je n'aime pas les histoire de viol et de sexe gratuite

Personnages vrais, pas parfait, torturés et si humain dans leur erreurs de choix, de la mauvaise écoute de leurs désires.

J'attendrais avec impaatience,comme beaucoup je pense, la suite.
leees chapter 18 . 9/23/2008
"Dis-moi ce que tu bois et je te dirais comment tu te nommes." Tu te doutes bien que ces derniers temps, j'ai donc changé de prénom...

Pas trouvé le clin d'oeil à Coyote... la loose...

"taujole hystérique", ma foi, tout un programme! Mais qu'est-ce donc que cette expression fort sympathique à retenir et à ressortir dès que possible sauf si son sens est bien évidemment très loin de ce que j'imagine. Alors non, tu n'as pas expliqué tous les termes bruxellois!

Nic... J'arrive toujours pas à le cerner, enfin si, finalement c'est Côme que je n'arrive pas à cerner, enfin si, malheureusement je ne le cerne que trop bien... C'est vrai que se laisser aller est si facile... On pourrait croire que Côme réfléchit trop mais peut-être qu'il ne réfléchit pas vraiment en fait ou tout du moins dans la mauvaise direction. Buté ce garçon. J'ai aussi l'impression que Côme rejette tout autant Nic que Gilles, hum, hum... Et voilà, que de questions, encore une fois! Tant mieux tu me diras, je te vois te frottant les mains de satisfaction sadique (ça se dit?) tout en marmonnant: "j'ai réussi mon coup."

Je t'envoie un mail de suite et toutes mes insultes à ton ordinateur. Bisous la belle.
Paprika Star chapter 18 . 9/22/2008
je comprends tes raisons mais... DEUX mois T_T X_X je vais être en manque je crois... non sûr!

bref je te l'ai sûrement déjà dit, mais c'est toujours aussi vrai, j'aime beaucoup ton style d'écriture, de narration. on se sent vraiment proche des personnages et cela donne beaucoup de rythme aux chapitres!

pauvre Côme... encore une fois c'est pas la pleine forme pour lui, je crois qu'un traitement de choc s'impose pour lui:

*un bon lit très douillet

*un bon chocolat chaud

*et supra important un Gilles pour peluche

avec ça, c'est guérison assurée D

bref heureusement que Nic est là pour lui, j'ai des fois du mal à suivre Côme... même si le rouquin l'énerve je pense qu'il ets bien content qu'il soit à ses côtés...

chieur et adorable, ce sont des adjectifs qui correspondent à merveille à notre bout'chique

j'aime beaucoup la scène du café avec le roulage de pelle (yes!
Loveless69 chapter 18 . 9/22/2008
wahou super chapitre. Tout s'enchaine,et j'ai hate de savoir quand côme apprendra a être moins borné lol

Vivement dans deux mois ;)
leees chapter 1 . 8/15/2008
"L’inconscience est une technique permettant de procrastiner avec facilité… A trop attendre, les explications en deviennent confuses."

Ah, ah! Tout est dit, cette petite phrase pas si petite reflète parfaitement ma pensée sur ce chapitre. Si tu en viens même à paraphraser ma review, où va le monde, n'est-il pas chère Yoda?

Bon, bein, clap clap quoi!

Ah Nic... Heureusement qu'il est là LUI.

Gros bisous, je t'envoie un mail bientôt, j'ai une bombe à t'annoncer. Je rentre tout juste de vacances, un chapitre du monde de demain pour fêter la fin des vacances, hm!
Loveless69 chapter 17 . 8/8/2008
cette histoire,c'est tout simplement une tuerie. merci beaucoup et j'attends la suite avec impatience,je n'ai pas fais attention a la date de publication,mais j'espere que ce n'est pas une histoire oublier comme il en existe tant . Bisous
Loveless69 chapter 15 . 8/8/2008
tout simplement magnifique,parce que je fesai la similitute entre les deux mais que je n'aurai jamais penser qu'ils ne fesai qu'un. Bravo
Loveless69 chapter 10 . 8/8/2008
je suis tomber sur ton histoire cette nuit et j'ai eu beaucoup de mal à allé me couché lol j'adore tout simplement,merci parce que vois tu,tu m'offre toute une amalgame de sentiment a chacun de tes chapitre. Je continue de te lire.
Mithy chapter 17 . 8/7/2008
Moi non plus je n'ai pas pleuré. Parce que Côme m'énerve, m'agace et m'émeut.

J'adore. Il est toujours aussi humain. Ses rapports avec sa famille sonnent vrais.

Sa mère est...

mais il est si facile de juger, alors je ne le ferais pas.

Je me contenterai de ressentir, comme je l'ai toujours fait et avec cette fic ce sont les montagnes russes.

Quant à Nic... je l'ai toujours vu venir (je parle de l'importance). Je savais qu'il serait précieux, mais je ne me doutait pas qu'il serait quelqu'un de rare, dangereux, car à foncer tête baissée on peut la perdre la tête. Etre courageux ne signifie pas être fort mais il semble l'être. Et s'il est aussi fort qu'il le paraît... alors il est plus que rare, Nic, il est en voie de disparition. Dangereux, oui.

J'ai la gorge serrée et les yeux secs.

Et une toute dernière chose : fiction press merde grave, c'est par hasard que j'ai vu que tu avais posté. Ne t'étonnes pas si tu n'as rien encore reçu, c'est que les alertes ne fonctionnent pas !

Roh et puis je t'enverrais un sms :)

Biz et le mois ne passe pas assez vite, je veux la suite :p

Moi
Mizu Senjo chapter 16 . 7/22/2008
Il y a des mois que tu as posté ton dernier chapitre et ta note.

Tout d'abord je tiens à te féliciter pour ton offre et j'espère que tout s'est passé comme tu l'espérais.

Le fait de t'envoyer une review aussi tard sur ton chapitre est mûrement réfléchi. Comme tu l'as dit dans ta note, tu devrais reprendre le cours de l'histoire fin juillet, donc d'ici quelques jours. Je voulais te montrer que même si l'attente a duré quelques mois, je reste fidèle à ce cher Côme.

Pour patienter, j'ai relu toute l'histoire (encore une fois, oui). Je dois avouer que j'ai remarqué des choses que l'on ne remarque pas quand on la lit de façon hachée, entrecoupée par quelques semaines.

Quoi? Cette séparation, cette différence entre Côme et Benjamin. Je m'en étais aperçue, mais là, je me suis rendue compte d'à quel point ils sont différents: leur façon de penser, leur rapport au sexe, à la nudité. Bien plus que ce que nous pouvons voir à la première lecture.

Et puis j'aime toujours autant ta façon d'écrire. Je me suis aperçue que ça n'avait pas changé. Cette façon que tu as de me surprendre. Je te l'ai peut-être dit, je ne m'attendais pas à ce que les deux mondes se rencontrent, ou plutôt se percutent, comme ça. J'étais persuadée que Big Pig jouerait un rôle majeur là-dedans en rencontrant Côme avec ses amis; ou de ta façon à toi, mais avec des réactions différentes, peut-être même la présence d'un client ou quelque chose comme ça. Je n'imaginais pas Côme se jetter dans les bras de Gilles de cette manière non plus. Mais c'est sûrement le début de la fusion entre Côme et Benjamin, la pudeur et l'instinct; la réflexion et Pavlov. Tout s'accélère maintenant. Je me demande comment va se dérouler le prochain moment avec Benjamin. J'en ai ma petite idée, mais je sais que tu vas encore tout faire différemment.

Mais je ne peux pas te le reprocher. Bien au contraire. C'est justement ça que j'aime. Je tombe toujours à côté de la plaque mais je suis toujours ravie de voir comment tu crées la suite dans un découlement parfaitement logique.

Alors merci !

J'espère que tu n'auras pas trop de mal à t'atteler à la suite.

A bientôt

Mizu Senjo
154 | « Prev Page 1 2 3 4 5 .. Last Next »