Reviews for Pirate
Teneombre chapter 7 . 1/2/2011
Et voilà, c'est fini, la boucle est bouclée.

Une phrase très dure pour moi. Je ne te le cache pas. Tu as déroulé un récit avec style et fluidité, fait revivre une époque révolue mais qui bercent les rêves de beaucoup d'enfants. Hormis quelques répétitions au début, je n'ai rien à signaler (les répétitions ont peu être continuées mais je me suis perdu sur un certain navire donc je ne les ai plus vu).

Par contre, pour ce qui est de ton but, je dois dire qu'il est loin d'être atteint. C'est un récit formidable certe, mais il ne relate pas à proprement parler de la vie des pirates. Une soirée dans une taverne, un exposition des techniques d'abordages, une histoire d'odeur et c'est tout. Dommage

De plus, j'avoue que ce texte est pour moi trop court. Mais bon, c'était un projet et je comprends qu'il soit difficile de faire mieux en moins d'un an.

En tout cas, chapeau bas, vraiment, j'en ai encore des frissons. Pense à mettre ton texte en "complete" et éventuellement, si tu le retravailles, à mettre la traduction des phrases en anglais.

Bravo et mille fois merci

Teneombre, lecteur soufflé
S. J. Wintering chapter 7 . 4/17/2008
J'aime comme tu a conclue l'histoire avec des reflexions philosophiques... c'a m'a laissee en crainte. Si seulement cette histoire etait plus longue, tu pourrais la publier :) Bien fait.

*Audie*
S. J. Wintering chapter 4 . 4/5/2008
Wah, elle est devenue une pirate! J'ai remarquee quelques fautes d'ortographe en anglais comme; "help other French crews understanding us..." au lieu de dire; 'understand', et 'drogues' en anglais sont 'drugs'. *Hausse les epaules* L'idee d'etre pirate m'est toujours excitee et vachement plut; c'est si romantique, meme si, essentiellement, c'est assez sale.

**Audie**
S. J. Wintering chapter 3 . 4/1/2008
Qui l'aurait su? Les superstitieux ont-ils raison? Ce serait un interessant prefigurant. Bonne facon de finir le chapitre; tu m'a rendue meme plus curieuse...
S. J. Wintering chapter 2 . 4/1/2008
Un autre chapitre super sympa :)

Il y a du mystere - apres les histoires d'amour, c'est les histoires de mystere que je preferes le plus - a propos du pere d'Anne, qui rends le lecteur plus excite, et tres curieux de lire le reste. Il n'y a pas de point d'ecrire une histoire sans un peut de mystere!

**Audie**

PS: Parlez-vous l'anglais, puisque vous etes canadienne? (Question de curiosite...!)
S. J. Wintering chapter 1 . 3/31/2008
Bravo!

Merveilleusement ecrite, ton histoire. T'est une annee plus jeune que moi et deja ton francais est milles fois mieux que le mien. :-)

J'aime que tu reveles tant sur l'heroine les quelques premiers paragraphes, en etant tres subtile. "Anne deviendrait un jour archéologue, c'était son rêve le plus cher...

En attendant, le grenier lui servait de terrain de jeu."

Le grenier, je ne sais point si d'autres lecteurs l'ont remarques, mais le grenier me semblas tres romantique, et une place ideale pour le debut d'une histoire historique!

Vous avez un style deroutant, qui inclut de plus un beau sens d'humeur. Je me repete; Bravo!
Olivier chapter 7 . 3/11/2008
Je viens de terminer la lecture de ton histoire et je dois avouer qu'elle m'a beaucoup plus. Le recit coule de lui-même, c'est un véritable plaisir à lire. On est véritabelement transporté dans le récit d'Amélie. Tu as un vrai talent en écriture! :)

Pour répondre à ta question, je crois que tu as bien atteint ton but de présenter la vie des pirates aux Antilles fin XVIIe siècle. C'est sûr qu'il y aurait encore beaucoup de choses à dire, mais pour la longueur du texte, c'est excellent. La hiérarchie chez les marins, la démocratie des pirates, les stratégies de combat, les tavernes, le goût de liberté, tout cela a été présenté. Il aurait été intéressant de parler de l'avidité qu'on les pirates envers l'or et les richesses, qui est, à mon avis, est un des traits caractéristiques majeurs des pirates avec l'envie de liberté.

Il aurait été bien d'exposer plus en détails certaines parties du récit (vie en Europe, en mer, la taverne), mais je sais combien de temps et de persévérance cela prend pour écrire et avec les autres travaux scolaires on ne peut pas uniquement ce concentrer là dessus. Bravo car tu as fini ton projet bien avant la date d'échéance et en plus tu l'as terminé! (de mon côté, j'avais visé trop gros et je n'ai pas pu terminer à temps mon roman, roman que j'écris encore d'ailleurs, 3 ans après la remise de mon projet personnel...).

Pour revenir à ton histoire, voici quelques détails spécifiques que j'ai relevés:

-Les noms de familles sont quelques peu douteux je trouve (Dencroche le rustre, Veilleux l'homme de vigie)... Je ne sais pas si c'est voulu, mais enfin, ce n'est que mon avis personnel.

-Tu as utilisé souvent le mot flibustier et même éradication de flibusterie au chapitre 7. Si je me réfère à un flibustier va sus à l'espagnol. Il serait préférable d'utiliser à la place le mot pirate ;)

-Tu as nommé la Passe du Vent dans ton récit. Il s'agit plutôt du Passage du Vent ou de la Passe au Vent. ;)

-Je comprends que les pirates n'aient pas remarqué qu'Amélie était une fille lors de l'abordage de la Dame Blanche, mais 6 ans plus tard, je crois qu'il y a des signes qui ne trompent pas, qu'en penses-tu?

Bien qu'il est un peu tard pour cela, si tu désires toujours te renseigner sur la vie de pirate à l'époque pour agrémenter ton récit, je te conseille de lire

Mémoires d'une Pirate de Celia Rees

et/ou

La Tigresse Des Mers Ou Les Vies Tumultueuses D'Anne Bonny de Pamela Jeckel

Ce sont 2 excellents romans qui racontent la vie de femmes devenues pirates.

Bref, félicitations pour ce superbe récit! J'espère que mes commentaires te seront utiles et bonne chance pour la suite!

Amicalement,

Olivier

P.S. Si un jour tu termines une autre histoire, prière de me l'envoyer svp ;)
Olivier chapter 1 . 3/11/2008
Salut Eldonyx,

J'ai également fait partie du PEI et moi aussi j'ai décidé d'opter pour une création littéraire. Mon sujet d'écriture est le même que le tien, les pirates, et c'est pourquoi j'ai été tenté de lire ton texte. Je vais essayer d'être le plus objectif possible

Concernant le 1er chapitre, nous sommes immédiatement plongés dans l'histoire, ce qui est bien dans un sens puisque nous ne sommes pas ennuyés par une introduction interminable, mais je trouve qu'il manque peut-être un certain encadrement pour que l'histoire soit plus fluide. Peut-être en dire plus à propos d'Anne, où sur l'époque (je me doute bien que c'est au présent mais ce n'est que supposition). Je dis ça mais peut-être que ces informations sont présentées plus loin dans le récit...

J'aime bien l'atmosphère présentée, un grenier mystérieux, où s'entassent des vieilleries et mille trésors. Ta description du lieu est excellente. Petite question, as tu fait de la recherche concernant l'époque post coloniale de la région de Québec?

L'idée de l'histoire est intéressante, un peu classique mais a un excellent potentiel. Je te ferai un commentaire sur les autres chapitre un peu plus tard,

Olivier
Feu-Follet chapter 7 . 3/9/2008
Je crois que tu a atteind ton objectif, car avec ce que je sais sur cette époque tu a été asser fidèle sur le sujet. J'ai aimée le personage principal pour son caractère vif et ce qu'elle a vécue. Tu a bien touchée la vie sur les navires et sur ce que que vivent les pirates.

Bravo!
Xian Moriarty chapter 7 . 2/16/2008
Coucou,

C'est encore moi. Bon, j'ai adoré cette histoire, même si elle fut trop courte à mon gout. Je ne pourrais te dire si tu as atteint ton but, c'est à dire montrer la vie de pirate, car mes seules connaissances dans ce domaine sont les films de pirates. Mais je pense qu'il y avait des choses proches de la réalité.

Je te félicite encore et j'espère que tu écriras d'autres choses aussi sympa !

Xian Moriarty !
Xian Moriarty chapter 2 . 2/9/2008
Salut,

Je trouve le sujet de ton histoire intéressante, et le présenter comme un journal est d'une très grande originalité. Le début me plais bien.

Je me permets d'attirer ton attention sur deux choses qui m'ont gêné dans ma lecture :

- les phrases sont souvent trop longues, ce qui rend la lecture un peu "lourde".

- c'est surement du au fait que le texte se présente comme un journal, mais ça manque de description. Par exemple, tu parle de La Rochelle et de ses quais : il faudrait montré que c'est un grand port de commerce, présenté l'ambiance des faubourgs etc...

J'espère que mes remarques t'aideront et c'est avec plaisir que je lirais la suite.

Amicalement,

Xian Moriarty.