Reviews for Cercle de nacre
E. Sideen chapter 1 . 4/16/2008
Une "nouvelle" jolie, mystérieuse aev cun parfum de fatalité lol. Ca me plaît bien et c'est très bien écrit.
Lofrings chapter 1 . 4/15/2008
Eh bien encore une fois c'est très nébuleux (un peu trop pour moi ). J'ai pourtant essayé de comprendre. Sissi.

Enfin même sans comprendre tout, je trouve ton récit très joli, et j'adore certaines formulations, comme : "un spectacle ravissant l'œil en voilant sa cruor: éphémère vie, colombe d'aurore, capturée, s'endort ..."

Par contre, j'ai dûr relire au moins 10 fois ce passage sans comprendre : "Tel us postum qui matin veut, chasse, rouvrir. Prenant dans ses serres, comme se sert un enfant, neuf et ivoirin un nouveau souvenir."

Bref, très joli quand même.

Félicitations à Mlle la poète .
Hellesine chapter 1 . 4/15/2008
*O*

Ce texte est magnifique. Vertiges et métamorphoses. On ne comprend d'abord pas, mais ce n'est pas grave, on se laisse porter par les mots, les images, le rythme des phrases. Et peu à peu émerge quelque chose...

Ça a la grâce des contes vieux et cruels, avec cette phrase qui revient comme un refrain: "il est une tradition que chaque automne ramène dans la famille de duché de Tyth." Une sorte de fantaisie empoisonnée.

Il y a des expressions que j'ai absolument adorées, véritablement géniales dans les rapprochements qu'elles créent: "le vent s'enfuit à tire d'aile", "le chandelier flamboie la mélodie muette de huit flammes placides" (je voue un culte aux synesthésies), "crépuscules scintillants"...Je ne peux pas tout citer.

Bravo, et merci pour cette lecture (j'aurais disserté (déliré?) plus longtemps si une version ne m'appelait pas .
Shad'Elbereth chapter 1 . 4/15/2008
Toujours superbe, comme d'habitude :)

Au début, ça m'a un peu rappelé mon "Eadem Mutata Resurgo" (dans le sens de cette danse qui n'en finit pas), mais je me rends compte, rétrospectivement, que c'était au contraire un aller-retour désespérée dans une cage dorée... Terrible.

Rien à faire : j'aime tes poèmes en prose !
scoubidoo-one chapter 1 . 4/15/2008
je suis arrivée à un point où je me dis qu'il n'est plus besoin de comprendre pour aimer. c'est tellement beau! En fait j'ai pas compris grand-chose, mais sagit-il encore de comprendre? c'est quelque chose qu'on devine et tout devient grandiose par le mystère qui plane...

vraiment, je décompte les jours pour la prochaine!