Reviews for Colorblind
caga-chan chapter 30 . 2/26/2012
Quelle fin !

Cela me fait horriblement mal au cœur de les voir finir ainsi après tout ce qu'ils ont vécu ensemble ... J'ai de nouveau fini par pleurer comme une madeleine tout le long !

C'est vrai qu'il n'y avait pas vraiment d'autres alternatives pour clore cette fiction, au vue des derniers évènements. On se doutait qu'il n'y aurait pas de happy end pour notre petit couple, et pourtant il est toujours plaisant de croire qu'il y en a une au bout ...

Toutefois, je n'ai pas trop compris pourquoi Gabriel se raccrochait une dernière fois à Sacha. Pourquoi ils se sont retrouvés et aimés une dernière fois ... Cela fait plus de mal que du bien je pense. Encore plus de souvenirs de moments heureux à oublier ... De plaies à cicatriser ...

Quoiqu'il en soit, je tenais à savoir si tu comptais également publier Colorblind ?

J'avoue que tes écrits sont de vrais petits bijoux à mes yeux, et qu'il est toujours plus agréable d'avoir une version papier entre les mains plutôt que de relire sur l'ordinateur.

Au plaisir de lire la suite, et de commencer une de tes nouvelles fictions.

Bonne continuation
Scampi-chan chapter 30 . 2/26/2012
Ah purée, je déteste cette fin... Horrible ! Je savais que ça allait finir comme ça, en plus, mais j'ai trop du mal à l'accepter, ça me déprime trop ! En tout cas... Merci pour cette histoire, vraiment, c'était tellement bien ! Elle m'a fait pleurer, rire, sourire, elle m'a donné chaud, elle m'a fait oublier mes soucis, elle m'a fait m'attendrir et rêver... Je me suis tellement attachée à Sacha et Gabriel que rien que de les quitter sur une fin si mélancolique me fait pleurer comme une madeleine ! Enfin. Merci beaucoup pour cette histoire... et écris encore, je te lirai.
Nashi-Jiyuu chapter 29 . 2/21/2012
Non non non mais p***** noooooooooooooooon! Oh m*rde, je pleure :'( et j'me sent vraiment mal x) J'crois que je devrais arrêter de lire des fictions si c'est pour que ça me mette dans cet état la TT Surtout en écoutant "Hearts a mess" de Gotye, paroles trop triste quoi. Argh! J'en revient pas. Si tu le fais mourrir, je t'en voudrais toute ma vie. Je te le jure, j'te l'promet :D Bon, j'm'en vais déprimer en attendant la suite!
miruru-sensei chapter 29 . 2/20/2012
Oh puatin ! C'est quoi ca ! Entrain de pleurer dans le bus avec des gens qui me regarde bizarrement ...
ewilangaelle chapter 29 . 2/20/2012
Coucou,

Heureusement que tu nous écris le mot "suite" parce que cette histoire et toutes les histoires ne devraient jamais se finir sur un suicide.

Tu magnies toujours aussi bien les mots, les émotions, les couleurs ! Continue ce travail d'écriture après cette histoire !

A bientôt pour la SUITE... Heureuse j'espère !
heaven-dream chapter 29 . 2/20/2012
je me doutais que la fin du chapitre allait se passer comme ça... On peut lire en Gabriel comme dans un livre ouvert, on connait ses peines, ses doutes, l'impression qu'il a parfois de ne pas être assez bien...ou est ce peut-être parce que sous certains aspects il me fait penser à moi que j'ai l'impression de si bien le connaitre.

Cette fiction m'a chamboulée le cœur de chapitres en chapitres. Merci de l'avoir écrite.

Je sais qu'il reste encore un chapitre mais, bizarrement je ne m'attends pas à une fin heureuse, enfin bon je verrai bien :)
Ketsuchi chapter 29 . 2/20/2012
Ce chapitre est bouleversant, intense ! J'avais les larmes aux yeux et je me suis retenue de pleurer, je vais attendre le dernier chapitre pour le faire. Au fur et à mesure que j'avançais dans la lecture, j'avais le coeur qui cognait fort, je me suis doutée de ce qu'allait faire Gabriel mais je me disais que ce n'était pas possible, qu'il ne pouvait pas faire ça et bah si ! Je lui en veux de n'avoir trouvé que cette solution pour s'en sortir, d'abandonner ses amis et Sacha. Je trouve ça très triste pour lui et pour Sacha car ils ont déjà eu leurs lots de souffrances. Sacha a perdu son père, sa mère n'a plus toute sa tête et maintenant Gabriel qui se suicide ! Quant à Gabriel, ses parents n'ont jamais fait attention à lui et il y a eu l'histoire avec son tuteur, il a bien assez souffert je trouve et j'aurais aimé qu'il soit heureux, qu'il s'en sorte, il le mérite. J'ai un mince espoir que Sacha arrive à temps pour le sauver ou quelqu'un d'autre, je me raccroche à ce que je peux car là, je suis en mode déprime ! Vivement le dernier chapitre que je puisse faire mon deuil (je croise très fort les doigts pour que ce ne soit pas le cas).
Azmodea chapter 29 . 2/19/2012
T'es pas tendre pour la fin, on peut le dire :p. Par contre, le bon côté c'est que ça reste une fin ouverte. On peut imaginer qu'il meurt comme on peut imaginer qu'il a été sauvé in extremis, etc. Ca c'est une bonne chose.

Bonne continuation pour d'autres histoires.
caga-chan chapter 29 . 2/19/2012
Je crois bien que j'ai mis deux bonnes heures à lire ce chapitre. Il m'a littéralement tué à petit feu ... C'était suffocant, insoutenable. J'en ai encore les larmes aux yeux ! Les sentiments retranscris m'ont tellement pris aux tripes... J'en suis encore toute retournée.

J'espère que la suite arrivera bien la semaine prochaine. Sinon mon cœur ne tiendra pas le coup (même si je vois mal une happy end ...)
Scampi-chan chapter 29 . 2/19/2012
J'ai pleuré. Cette histoire est magnifique, les personnages si complexes et réels, le style si prenant. C'était beau, mais ce chapitre m'a rendue triste comme les pierres...
MimiNat chapter 29 . 2/19/2012
Mon dieu, j'ai commencé à avoir la gorge nouée dès la première phrase et tout de suite après ce sont les larmes qui sont apparues, j'ai rarement autant pleuré en lisant une fic. Je sentais bien que ça finirait comme ça pour Gaby, mais ta façon de décrire sa chute vertigineuse et la façon dont il fait ses adieux silencieux m'ont vraiment touchées. J'ai hâte de lire la suite même si je sens que je vais encore chialer du début jusqu'à la fin
Sortilege chapter 29 . 2/19/2012
Comment dire ... je le sentais arriver dès le début du chapitre mais j'ai espéré me tromper jusqu'à la fin. Comment imaginer une fin heureuse maintenant ? J'aurai trop peur de me faire de faux espoirs ... en tout cas tous les sentiments sont admirablement retranscris et la psychologie des personnages est très réaliste. Merci pour ce chapitre.
epice chapter 28 . 2/19/2012
Ça donne envie de pleurer… Ce chapitre est plus court, mais putain qu’il est dense ! c’est juste… (je vais éviter « éreintant ») c’est plus que ça. Mais je ne trouve pas le mot. J’ai envie de dire « allez, qu’on en finisse. Vivement la fin que je me repose moi aussi »

Tu es d’une certaine façon sadique à faire autant souffrir tes personnages. Avaient-ils vraiment besoin de ça ?

Je ne sais même plus à quoi m’en tenir. Quelque chose surviendra qui retiendra Sacha… Il va partir… Gabriel va partir le premier pour se convaincre qu’ainsi il souffrira moins… Gabriel va le suivre… Ils vont se retrouver… Ou THE END marquera variment la fin. Ils ne deviendront plus que le souvenir d’un véritable amour d’adolescence…

Tous ces « possibles » et rien de satisfaisant… Je dois t’avouer que même si tu me sors un happy end j’en serais presque blasée, presque déçu… LOL. Va savoir. C’est bien de se sentir le cul entre deux chaises quant à la fin que tu leur réserve. Cette fin sera une fin, ou un nouveau départ ?

En parlant de cul entre deux chaises, j’ai jonglé entre détester Gab puis Sach et au final, ils m’ont mis d’accord sur la fin. Je n’arrive pas à leur en vouloir, que ce soit l’un comme l’autre.

Cette fois ce n’est plus une crampe d’estomac mais une boule dans la gorge. Ne t’étonne pas à ce que je craque et que je finisse par chialer au prochain, geez !

C’est abusé de faire subir tout ce concentré d’émotion au lecteur… Et je vais radoter : c’est lessivant.

Et j’en redemande !

Epice.
epice chapter 27 . 2/19/2012
Effectivement je me doutais bien que le chapitre suivant serait bordeline. Des fois je me demande si tu ne déprimes pas toi aussi en rédigeant ce genre de chapitre…

C’est dur de suivre Gabriel. On le sent s’éparpiller, nous filer entre les doigts. On a beau resserrer la poigne, ça s’effiloche, ça s’évapore, ça se volatilise. Et dans tout ça , on cherche qui blâmer mais on ne trouve personne.

Enfin, si. Gabriel est trop radical dans sa façon de penser des fois. Mais je finis par me dire que quand on a été conditionné pendant 17-18 ans, difficile de se départir d’un pessimisme presque génétique à ce stade.

Les introspections prennent au bide et moi qui n’ai pas encore mangé en lisant ce chapitre, je ne te dis pas les crampes d’estomac. Comment faire en sorte que cet être qui a un potentiel monstre mette un peu de couleur dans sa vie ? Il a beau être daltonien, il ne vit pas à l’ère du cinéma muet en noir et blanc…

Mais je crois qu’il doit avoir une affinité avec cet art muet vu tous le flot de non-dits qu’il trimballe avec lui. Autant les points de vue de Sacha sont poignants, autant ceux de Gabrielle sont tendus. On a l’impression d’être un arc bandé pendant tout le long du chapitre et tout ce qu’on souhaite c’est que la pression se relâche. L’inconvénient c’est que quand la pression se relâche, cela signifie que la flèche est décochée et qu’elle va faire une victime. Dans le cas de Gabriel on ne sait jamais quelle va être la victime car il y en a tellement… Dans le cas de Sacha, il y a une hiérarchisation des victimes, avec en tête de lice, Gab. Bref, je me comprends… -_-‘’

Franchement avec tout ça, tu auras réussi à me faire avorter de mon fœtus d’Happy End. J’ai du mal à l’entrevoir maintenant… Ce qui est somme toute marrant car j’ai hâte de voir comment tu vas mettre un peu de soleil dans l’atmosphère morne et grise que tu as pris soin de nous décrire pendant tout ce chapitre.

Je réitère mes propos. C’est lessivant et ça laisse béat. On ne peut s’empêcher de se demander : « mais où elle va chercher tout ça ? » Et on en redemande.

Tu trifouilles dans la psychologie de ton personnage principal avec brio… Mais je crois que tu dois être agrégée en cynisme et « blasitude ». Ah non, tu surprends quand même en repeignant des couleurs de l'optimisme ce cher Manu. J'ai adoré sa transfiguration. ça fait plaisir à voir... La relève de Sacha serait-elle déjà assurée? Nan, ce serait trop beau pour être vrai, te connaissant _

PS: Une pensée incongrue : si on mettait Gabriel et Otis (le scribe dans Astérix mission Cléopâtre – le film - que j'ai re-re-re-re-suivi today) dans la même pièce, Gab trouverait le moyen de se pendre sans corde… _ Je crois que tu devrais réécouter son monologue pour te mettre dans l’ambiance. Faire un parallèle avec Gab m’a fait triper. Va comprendre…

Epice
EPICE chapter 26 . 2/19/2012
Une revenante… LOL

OUI JE REVIEW UNE SECONDE FOIS !

(Tu comprendras pourquoi, lol) Ce qui m’a contrainte à le faire sans me connecter. Il y aura certainement des redites avec mon premier commentaire de ce chapitre, mais je ne m’en souviens presque plus… Désolée d’avance pour ça.-_-‘’

Ai-je des circonstances atténuantes ? Nan ?

Bon ben je me jette à l’eau. Ce chapitre, je crois que je l’ai l fois. A chaque fois c’est pour me remettre dans le bain mais je trouve toujours quelque chose à faire qui me remette cela au lendemain. Et étant adepte de la procrastination, je te laisse deviner la suite. MAIS cette fois, je crois que c’est la bonne. Je vais tenir ce « bain » jusqu’au bout ! Je dois t’avouer que c’est en grande partie motivé par le fait que cette aventure se termine bientôt. En réalité j’ai lu jusqu’au chapitre 25 je crois. Et je me suis spoilée en lisant le chapitre 26 en diagonal.

CETTE FOIS JE COMPTE BIEN RELIRE CONSCIENCIEUSEMENT ET REVIEWER TOUS LES CHAPITRES JUSQU’AU DERNIER. Résolution 2012 ! (lol) Histoire de terminer l’aventure en bonne et due forme.

Mes souvenirs étant embrumés, le plus sage a donc été de reprendre la lecture à partir d’un de mes meilleurs chapitres.

J’ai particulièrement adoré le 24 à cause de tout ce qui s’y passe. Ça m’avait manqué de les voir se dépatouiller et s’embourber dans leurs sentiments et d’essayer de garder la tête hors de l’eau. Je parie que ça va te sembler décaler de te rappeler cela alors que tu as (presque) fini la rédaction de Colorblind.

Les sentiments de Sacha sont poignants et « ça prend au cœur » pour reprendre son expression. Son incertitude, son désespoirs, sa peur, ses craintes. Tout cela vient corroborer le fait que ta fiction est en demi-teinte. Il y a toujours cette impression lugubre qui plane sur tes personnages, malgré tous les bon fulgurants en avant que fait Gab.

D’ailleurs c’est ce personnage qui a le plus évolué dans cette histoire. Le Gabriel actuel est à des années lumières de celui du début et son avancée est somme toute admirable. Cependant je ne peux m’empêcher de penser que tout cela va s’effondrer vu les projets indicibles de Sacha. C’est là qu’on réalise qu’ils n’ont pas vingt ans, toute la vie devant et malheureusement ils donnent l’impression que rien de meilleur ne pourra jamais plus leur arriver après cette relation.

C’est presque déprimant mais tu réussis le tour de force de rendre cette déprime poétique avec ton style rédactionnel. Et malgré l’inéluctable qui se profile, on ne peut s’empêcher d’espérer. De se dire qu’il y aura un moyen de trouver le happy end dans tout ce maelström de sentiments étouffants. On y croit, mais une partie de notre cerveau, la logique, ou peut-être le réalisme de ta fiction, nous ramène toujours à la dure réalité…

Elle est « essoufflante » ta fiction et crois-moi, c’est un compliment. Parce qu’on s’approprie la douleur, la peine et les joies éphémères de tes personnages. Colorblind fait vibrer le lecteur. Tu comprendras donc que je m’apprête à blinder mon cœur si les prochains chapitres s’avèrent éreintant sentimentalement.

J’ai peur que Sacha réduise à néant tous les efforts qu’a faits Gab pour sortir la tête hors de l’eau. Paradoxalement j’ai le sentiment que Gab a aussi entrainé Sacha dans l’eau. Et l’auteur est bien placé pour connaitre le petit « soucis » de Sacha avec l’eau. Va-t-il les faire couler tous les deux avec sa décision de rentrer au bercail ?

La suite me le dira très certainement…

Merci encore de nous donner à lire ce travail à la qualité rédactionnelle époustouflante. A côté je me sens lasagne, euh quiche je veux dire... !

Epice.
595 | « Prev Page 1 .. 4 5 6 7 8 9 10 17 .. Last Next »