Reviews for Le temps d'un voyage
Sunbeam135 chapter 1 . 2/10/2011
sublime ! autant dans la prose que dans la profondeur du personnage ... et ces petites notes d'humour impeccables!

*swoon*

Merci pour ce moment agréable !
Little-B chapter 1 . 8/1/2010
J'ai beaucoup apprécié cet OS, vraiment très bien écrit et agréable à lire. Le point de vue d'un mec plus agé que d'habitude c'est rafraichissant, aussi paradoxal que cela puisse paraitre. Et puis la rencontre avec Raphaël montre que le chiffre des dizaines n'a au final pas tant d'importance que ça, de même que la bedaine même si dans une génération élevée à la QaF comme tu y fais référence, cela peut paraitre incroyable.

Quant aux clins d'oeils j'ai bien évidemment reconnu Gainsbourg immédiatement... "no comment".

En revanche j'ai pas immédiatement pensé aux Chroniques de SF et pourtant je savais que j'avais déjà lu ces phrases quelque part

Par contre je connais pas Daniel Pennac donc je ne risquais pas de faire le rapprochement!

Bref, un OS vraiment sympa qui gagne sa place dans Favorites Stories.

Merci pour cet instant de plaisir... lecturique ? Oui je fais dans le néologisme quand je suis fatiguée
Paprika Star chapter 1 . 1/13/2010
superbe histoire

avec les réflexion de l'oncle qui sonnent très juste...

c'est vrai que quand ça nous tombe dessus, on ne s'y attend pas

j'espère qu'ils pourront faire un long bout de chemin ensemble :) j'aime les histoires qui se finissent bien!

merci pour ce texte et contente de te voir de retour D
Shinoya chapter 1 . 1/8/2010
XD Camping Cosmos ! MDR. Premier éclat de rire de la journée! Excellent.

J'aime beaucoup. Pleins de choses. J'aime ton style. 'Tain ça faisait longtemps. J'aime la description de cette envie d'aventure, ce besoin d'abandon. D'aventures exotiques qui finalement se traduisent par un mini trip à la côte Belge! (ça sent le vécu, je t'imagine dans le train pour chez ta grand-mère). J'aime aussi le cynico-ironique constat des dégats de l'âge XD.

J'adore l'emmerdeur qui gagne le statut de "beau mec".

J'aime ce début de quelque chose qui pourrait mener à rien... ou à tout, au choix.

L'amer de ta plume est d'autant plus appréciable qu'il y pointe un brin de douceur, de naiveté, de "jeunesse" L'opposition entre les deux (le vieux/ le jeune ) est joliment induite.

Et puis

"On ne s'y attend jamais, on l'attend sans relâche, sans plus jamais y croire. Et quand il arrive enfin, on s'étonne à chaque fois." Ah. C'est beau!

Non, vraiment, je suis fière de toi!

Waouw, ça donne même envie d'écrire!
Lirulin chapter 1 . 1/1/2010
La petite marchande de prose ! Pennac

Gainsbourg ? No comment !

Le 3e, je ne connais pas.

Je trouve ta plume un peu pointue pour ce pauvre petit trentenaire bedonnant !