Reviews for Seconde vie
Meanne77 chapter 1 . 11/25/2012
Salut, Songes ! Je continue de recevoir tes alerts depuis des années mais j'avoue toujours reporter ma lecture à plus tard. Là, je me suis dit, et si j'allais voir ? J'ai relu Amitié (qui est toujours bien mignon) et j'ai lu le libraire et le chocolatier (qui est sympa mais tombe un peu à l'eau) puis celle-ci, qui me donne envie plus que les autres de prendre le temps d'une review.

Comme les deux autres, rien à redire sur le français ni le style, c'est agréable à lire, tes mots se transforment en images. Celle-ci a l'ambiance en plus, même si on devine assez vite ce qu'il va se passe (avec une histoire d'horreur avec des marionnettes, c'est assez facile ! même si le passage à la "grandeur nature" m'a étonnée parce que je pensais que justement, les petites marionnettes étaient... enfin tu vois - c'est quand même dur, de ne pas spolier !). Bref, tout ça pour dire que c'est bien écrit, l'atmosphère est là, le fait qu'on devine à l'avance la suite ne pose pas de problème à mes yeux, j'aurais presque envie de dire que ça contribue à la montée de la tension.
C'est pour ça que je trouve la fin dommage. Je la trouve maladroite, elle tombe un peu à plat. Je crois qu'il ne lui manquerait pas grand chose, probablement une ou deux phrases mais pour moi, ces une ou deux phrases manquent vraiment.
Liibra chapter 1 . 5/19/2010
C'est marrant, mais ça me rappelle un peu le conte de Barbe-Bleue. (Enfin, marrant, tout est relatif.)
Yellow Tikky chapter 1 . 5/12/2010
Wouhou !

J'aime bien cette histoire

Ca me fait un peu penser au livre Le Minimaliste, si tu connais... un vieil asiatique qui fait des miniatures en prenant des "morceaux de beauté" des gens.

Bref, un rythme tenu, calme, et un style très posé, tu fais pas de chichis ni de dentelles, on frôle l'information crue sans jamais la toucher puisqu'il y'a ce petit grain de magie de l'inconnu, on se doute déjà qu'il y'a du louche avec ce Silvio XD

Mais la fin... rah... c'est tellement dôoommageuh!

C'est comme s'il manquait UNE seule phrase genre "Et quand je me retournai alors pour m'échapper de cet atelier qui sentait la mort, Silvio se tenait dans l'encadrement de la port, un large sourire au visage et un long couteau à la main."

Un truc qui se finit mal dans les mini-nouvelles c'est juste trop génial! Et là on ne peut que supposer, si tu savais à quel point c'est frustrant XD