Reviews for Au revoir, ma dame
Candidus Simplex chapter 1 . 4/14/2018
Bonjour Ksche Sichelmond,
Quelle tristesse émane de votre texte, quelles souffrances et désillusion...
Mais comment savoir ce que l'autre est lorsqu'on découvre et commence une relation ?
Comment ne pas faire confiance au départ ?
L'homme de cette histoire a réussi à s'en sortir, il a pu avoir le recule pour se rendre compte du caractère manipulateur de l'autre. Bien souvent on n'arrive pas à avoir ce recul et la raison est bien souvent étouffée par la passion. Car quel plus beau sentiment que d'aimer, de donner et partager ?
Malheureusement nous ne sommes pas tous égaux et lorsqu'une personne sensible rencontre une personne maligne, l'amour rend aveugle et même sourd aux réalités, on ne voit plus que par un prisme et on se fait emprisonner, empoisonner. On ne sort pas forcément indemne de se genre de relation, quand on arrive à s'en sortir...
L'image de la rose est un bel exemple : nous sommes séduits par sa beauté et son parfum, de la fleur émane une image d'idéale de douceur et de beauté, jusqu'à ce qu'on la saisisse et que, sans vigilance, on soit piqué par ses épines, cet instant nous ramène à la réalité de la violence et de la douleur.
L'amour c'est un peu pareil : rêver de l'être aimé et l'idéaliser comme l'image de la beauté, de la douceur et de la tendresse, jusqu'à se rendre compte que derrière cette image en couleur demeure son parfait inverse, comme le négatif d'un photographie argentique.
zigaudrey chapter 1 . 3/15/2018
L'homme a découvert que sa femme est une manipulatrice.
Je n'arrive pas à croire que cette peste aie utilisé l'amour pour sa satisfaction et s'amuser avec une victime qu'elle croyait facile! Je ferais comme lui, je m'échapperai.

Arrière parfum aphrodisiaque, arrière jolie puanteur, arrière délicieuse drogue! La manipulation ne te fera jamais une bonne personne. Fait de ta tête une collection murale, il fera du bien pour beaucoup tes esclaves.

La dernière phrase du texte est inspirée de Charles Baudelaire: "L'amour est une rose, chaque pétale une illusion, chaque épine une réalité". Il ne faut pas se faire avoir par l'apparence.

Ce texte explique bien pourquoi je n'aime pas la relation amoureuse. Comme une pièce de puzzle, elles étaient tellement accrochées qu'elles se détachent comme un cœur brisé. L'amour est une arme redoutable auquel il faut s'en méfier.