Reviews for Le lent poison du secret
Jessica chapter 2 . 8/25/2014
Pauvre Kevin il a l air très torturé dans cette histoire, ça change, pour une fois cest Yann le plus equilibré des deux mdr. Je m attendais pas du tout a ce que Kevin ne soit pas fidèle, très étrange tout ça...
Jessica chapter 1 . 8/25/2014
Début intéressant , ça donne envie d en lire davantage lol ;)
Guest chapter 1 . 8/13/2013
Bouh toujours pas de suite pour cette histoire ni pour le tome 3 de votre trilogie... On attend et esperons une suite (et une fin heureuse). Merci
Yuoi chapter 1 . 7/1/2013
Jaime bien meme si toutes ces poncuations sont enervantes : )
Guest chapter 50 . 6/5/2013
bouh toujours pas de suite a cette histoire ni au tome 3... snif... on attend!
Aikawa chapter 50 . 5/24/2013
J'adore toujours autant ton style d'écriture *o*
J'ai lu tous ces chapitres hyper rapidement tellement j'ai été prise dans l'histoire :D
Vraiment super, j'attends la suite avec impatience o
Guest chapter 1 . 4/7/2013
bouh... je pensais trouver la suite de cette histoire ainsi que de celle de ton tome 3... snif
Ito chapter 50 . 4/2/2013
Je suis là... Une période difficile. Lire ces deux derniers chapitres m'a coûté parce qu'ils remuent des événements personnels trop frais... trop présents. Particulièrement celui-ci. Je viens de comprendre à qui me faisait penser Jacques, à une échelle toute différente, mais je n'avais pas mis le doigt sur les similitudes jusqu'à aujourd'hui... Mais grâce aux mots et aux sentiments que j'ai puisés ici régulièrement j'ai pu lui écrire un mot et lui glisser sous terre, où qu'il soit maintenant j'espère qu'il m'a entendue... La mort est toujours choquante parce qu'irrémédiablement définitive je suppose... Le regret est sans doute le pire dans ces moments, justement parce qu'il empêche le deuil. Je ne le souhaite pas à Yann, je ne le souhaite pas même à mon pire ennemi. J'espère qu'il aura le temps de revenir avant la fin. C'est un très beau chapitre, parce qu'on croît avoir réglé le compte aux secrets mais le réflexe est trop enraciné, c'est un mur de protection qui n'est finalement qu'ébréché... Ce que j'aime dans cette histoire c'est qu'il n'y a pas de miracle, juste de la force et de la volonté, assez pour qu'ils créent parfois leur propre magie; sans pour autant nier toutes les faiblesses à l'origine de grands chagrins. Dans vos textes il y a la vie, dans toute sa beauté et dans toute sa laideur. Merci merci merci, je ne le répéterai jamais assez.
Ito chapter 48 . 3/19/2013
Je prends enfin un peu de temps pour venir puiser de la force... Je viens de me rendre compte en relisant ce chapitre toujours aussi émouvant que je n'avais pas signé mon dernier commentaire sur ce chapitre... Je voulais être sure de l'avoir commenté. Enfin ça n'a pas grande importance puisque tout a été dit dans la mesure de mes mots... Je le trouve apaisant aujourd'hui, un beaume sur des brûlures encore vives... Merci encore pour tous ces moments...
Guest chapter 50 . 3/18/2013
Merci prou ce chapitre... on attend la suite
Bonne écriture
Calimero59 chapter 50 . 3/17/2013
Encore des secrets, quelques mensonges, gggrrrhhhhh... A quand la vérité !?
mpika27 chapter 50 . 3/17/2013
Tout d'abord, merci beaucoup de m'avoir cité en début de chapitre, ça m'a beaucoup touchée ;) Ensuite, merci pour ce chapitre une nouvelle fois fort en émotions. La relation de Jacques et Yann est très complexe et j'espère vraiment que ce dernier va pouvoir avoir une vraie discussion avec son père avant la fin. Sinon, j'ai peur qu'il ait des remords toute sa vie... D'un autre côté, je comprends qu'il lui en veut, après tout si il a été éloigné aussi longtemps de l'homme qu'il aime, c'est un peu de sa faute. Mais j'espère qu'il va réussir à mettre cette rancoeur de côté. Ne fusse que pour écouter ce qu'il a à dire...
Un moment que j'ai trouvé très touchant dans ce chapitre, c'est le moment de la montée de la côte. J'ai revu Yann il y a quelques chapitres avec sa frustration et sa colère. Kévin était dans le même état et ça m'a... je ne sais pas... beaucoup émue. Parce que je me suis mise à sa place, à celle de Yann et à celle de tous ceux qui sont dans le même cas. Vraiment, c'est une grande prouesse que tu réussis de nous faire réfléchir sur ces problèmes. j'ai l'impression de ressortir "grandie" de tes histoires, plus ouverte aux problèmes extérieurs. Enfin, voilà pour ce chapitre :)
anastasiya nikolaevna chapter 50 . 3/16/2013
C'est triste la façon dont les relations ont évolué entre Yann et son père surtout que les deux sont têtus comme des mules et se ressemblent énormément. J'ai adoré ce chapitre et j'attends avec impatience la suite.
Bisous, Nastia
mpika27 chapter 49 . 3/11/2013
Je ne sais pas pourquoi je n'avais pas encore commencé cette histoire... Peut-être parce que c'était la dernière qu'il me restait à commencer. Et puis, je ne sais pour quelle raison (sans doute parce que le titre ne cessait de me narguer à chaque mise à jour...), je l'ai commencée. Et je n'ai pas su m'arrêter. Comme pour tes autres histoires. Ce que je trouve merveilleux c'est que malgré le fait que tes personnages principaux sont "toujours les mêmes", leur caractère varie, leur histoire aussi. Le cadre est toujours différent et la manière de raconter souvent différente aussi. Ici, je trouve que le style est assez proche de celui de Raptor (avec ses flashbacks, ses phrases courtes,...), mais qu'il est totalement différent de "La lutte intérieure de Yan". Mais, je te rassure, j'adore autant le style de l'un que de l'autre :)
Pour en revenir à l'histoire en elle-même, je dois avouer qu'elle m'a énormément touchée (comme souvent avec tes récits). J'admire la façon dont tu arrives à aborder une quantité de thèmes différents (l'infidélité, le handicap, la drogue, l'adoption, la violence, la reconstruction, la dépression...) aussi "facilement". Tout est fluide, logique. Emouvant. Sans pathos facile, inutile. Et ça, c'est assez rare. J'ai du mal à mettre des mots sur ce que j'ai ressenti durant ma lecture. D'où ma review un peu confuse. Juste merci d'être une auteur avec tant de sensibilité qui nous sert à chaque fois des histoires de qualité et où les problèmes sont évoqués aussi crûment mais aussi avec tant de sensibilité et, paradoxalement, de pudeur (je pense notamment aux soucis qui se posent à Yann une fois qu'il est dans son fauteuil). Alors merci :) J'attends avec impatience la suite (comme pour tous tes autres récits)...
Guest chapter 48 . 3/10/2013
J'adore ce chapitre... J'aime plus que tout leurs silences expressifs, riches de toutes leurs émotions; et cette façon qu'ils ont de s'écouter, de s'entendre, de se lire. Ils fusionnent... lentement, progressivement, et c'est très émouvant. Ils sont beaux dans ce tableau qu'ils animent.
176 | Page 1 2 3 4 11 .. Last Next »