Reviews for L'Astrolabe
Larissa34 chapter 1 . 9/8
Bonjour !

Encore une supère histoire ! C'était vraiment géniale :) Les 15000/24000 mots qui "parlent d'hommes tous nus" et le "trèèès perverse", c'était vraiment accrocheur en intro :') Faudra faire pleins d'histoires dans cette magnifique catégorie :D

En tout cas un grand merci pour cette histoire :D J'ai hâte d'en lire d'autres :)

Bonne continuation !
A bientôt :)
alixou chapter 1 . 7/15
Fabuleuse histoire, rencontre, flamboyante passion et douce torture !
Un chapitre (aussi délicieusement long) ne serait pas inutile, loin s'en faut... je dirais même ardemment désiré;
On peut rêver, hein ? :D
Mylka chapter 1 . 6/2
j'ai adoré
Vicky Sharp chapter 1 . 4/2
Oulala, je ne sais pas par où commencer. Peut-être déjà dire que j'en tremble un peu. Oui, oui, j'en tremble, j'ai les bras comme du coton, ce n'est pas très pratique pour écrire. J'avoue être sensible et quand je tombe sur une plume aussi talentueuse, ça me met dans tous mes états.

Bref, je vais essayer de me reprendre. J'admets avoir hésité un moment avant de me lancer dans la lecture de ce one shot, non pas à cause de sa longueur ou du genre de l'histoire. En fait, je ne savais tout simplement pas par où commencer parmi les différentes histoires du continent de Locult. C'est bête hein mais je peux parfois hésiter pendant des jours voire des semaines. Par contre, une fois lancé, je ne m'arrête pas. Pourquoi L'Astrolabe ? Parce que déjà, le nom est super accrocheur ! Non, je ne plaisante pas, je trouve ça très important même ! Je suis profondément nulle en matière de titre alors que je sais que ça peut faire la différence. La preuve en est que L'Astrolabe avait déjà attiré mon attention il y a environ quatre mois de cela (oui, je suis trèèèèèès longue à me décider) et qu'encore hier, c'est ce nom là qui m'a sauté aux yeux. J'ai malgré tout lu les petits synopsis de ce one shot et aussi celui du Seigneur de la Nécropole, et voilà le résultat.

Pour en revenir à l'histoire, le contexte est fabuleux à mes yeux. Je suis une grande fan de fantasy, médiéval-fantasy (en fait la fantasy sous quasiment toutes ses formes), et ici j'en ai eu pour mon appétit de glouton. Sincèrement, j'ai été transporté par les noms de lieux, les événements passés, les croyances des personnages, les descriptions qu'il y a pu avoir, du port, de l'observatoire. Je me suis imaginée tellement d'images qui m'ont transportées et m'ont faites rêver. C'est comme être assoiffé et se gorger d'un des plus divins nectars. C'est l'effet que ça m'a fait.

De plus, les personnages joués dans ce contexte ne font qu'embellir et grandir ce même effet. Tout est très complet et c'est ce qui m'a charmé. C'est très crédible. Je n'ai jamais remis en cause une seule fois la crédibilité de l'histoire. C'est peut-être du fantasy, mais il est important à mes yeux qu'une histoire soit crédible, même si elle ne se passe pas dans notre monde, à notre époque ou encore qu'il s'agisse du fruit de notre imagination. S'il y des détails qui ne percent pas ou qui font tiquer puis douter sur la vraisemblance de l'histoire, ce n'est pas bon selon moi. Après ce n'est que mon avis et je sais qu'il n'est pas celui des autres, je l'accorde bien. Mais ici, tout est tellement... vrai. Et c'est vraiment ce que j'adore. Il n'y a pas de fausse note ou de dysharmonie de couleur, si je puis dire.

Pour en revenir aux personnages principaux, que ce soit Dastan ou Meshqipsah (je tiens à dire que de tête, j'ai presque réussi à bien orthographier ce prénom xD les deux dernières lettres m'ont faussé compagnie !) je les trouve très bien construits. Ce sont des protagonistes très complets à mes yeux. Ils ne sont pas joués sur une seule note de caractère. Ils ont le leur et leurs variantes. Souvent, quand on parle d'un personnage cruel, il n'est que ça, et je ne suis pas d'accord. Pour moi, un personnage est comme une personne réelle. C'est une personne qui est peut-être fictive mais qui reste à notre image. Si ce personnage est cruel, ce n'est que la nuance qu'il a principalement ou qu'il cherche à montrer en priorité. Je préfère voir les personnages comme une palette de notes ou de couleurs, aux variantes diverses, avec des traits plus prononcés de temps à autre. C'est le cas pour les deux héros ici. Pirate ne veut pas dire sans coeur. Car pour être sans coeur il faut déjà en avoir possédé un. Et dans L'Astrolabe, aucun des deux ne l'a perdu.

J'ai beaucoup apprécié le contraste entre Dastan et Meshqipsah. Que ce soit leur différence d'âge ou bien leur façon de penser et de voir les choses. L'un est jeune, l'autre a plus de vécu, tandis que l'un est rêveur et rebelle alors que l'autre plus réaliste et pourvu d'une certaine sagesse. Le fait qu'en plus Dastan soit fasciné par son aîné relève encore plus ce contraste saisissant et touchant en un point. Tiraillé entre admiration et résolution, le dilemme est plus fort et plus poignant encore. Sans parler de Meshqipsah et sa formidable capacité à faire céder les remparts solides du mental de Dastan. Le combat incessant entre ces deux forces m'a captivé. J'adore ce genre de paradoxe, ces choix impossibles à faire, et ce compte à rebours qui se met en place dès le début tout en sachant qu'à la fin, ça explosera quoi qu'il arrive. Ce type de tension qui fait frémir de l'intérieur, attise la convoitise, entretient la curiosité et enflamme l'impatience. C'est ça que j'aime dans les histoires. Etre piégé dès le début et ne pouvoir retrouver ma liberté qu'à la fin du texte, en mon âme et conscience. C'est comme un jeu de frustration. Une frustration qui se tisonne et se maintien, se prolonge au fur et à mesure des lignes qui défilent. J'aime la frustration, si bien que j'ai lu cette histoire en deux fois (il était aussi une heure du matin quand je me suis arrêtée. J'aurais été incapable d'écrire une bonne review à une heure encore plus tardive).

Les scènes explicites n'ont été que le plus qui aiguillonne cette frustration, en synergie avec celle de Dastan. Ces passages où je me suis délectée de sa détresse, du sadisme étrange de Meshqipsah, et du report successif de sa jouissance, comme si moi-même je n'attendais que ça. Et attendre encore et encore ne rend que plus délicieux les mots que j'ai bu quand enfin il a été gracié. J'ai conscience que ce genre de passages peut-être perçu de façon perverse ou malsaine mais en fait, ici, il n'en est rien. Pourquoi ? Simplement parce que Victoriane Vadi, tu as une écriture sincèrement touchante, avec un fond de poésie et de délicatesse qui a, j'ai l'impression, une facilité ou peut-être une façon d'adoucir les mots crus. Je ne dis pas qu'il n'y en a pas, mais quelque chose qui aurait pu être vulgaire écrit différemment, ne l'est plus grâce à ta plume. Je trouve que c'est une qualité. Elle me fascine énormément. Dastan a eu beau employer une phrase dépourvu de forme, elle l'était ! Elle a fait son effet ! Et quand tu as relater la suite des événements, même si je savais parfaitement ce qui allait se passer, que Meshqipsah allait baiser (pour reprendre les mots des personnages) Dastan (et même si au fond, je savais qu'il lui faisait plutôt l'amour, pour jouer sur les mots) de manière brusque et masculine, c'était un doux mélange de mélodie et de vérité. Alors oui, Meshqipsah n'est pas un amant doux, mais les mots que tu as utilisé ont rendu cette idée précieuse, comme un diamant peut être brillant et de toute valeur, tout en restant la matière la plus dure au monde. Je ne sais pas du tout si je me fais bien comprendre. J'avoue que ce doit être vague ce que je raconte mais j'essaie d'expliquer mes impressions et elles ont été nombreuses. Il est difficile de parfois trouver les mots quand ils sont justement bien trouvés dans le texte en question.

Tout le passage de la fin, avec le sextant, le combat surtout, la tempête, puis L'Astrolabe et l'astrolabe, l'autre continent par delà l'océan, plus loin que loin, s'en suivit de la dure réalité puis des aveux. Tout cet ensemble m'a touché. La mise en forme est vraiment accrocheuse ! En lisant, j'avais envie d'en savoir plus. J'étais comme Dastan. Je me disais "Oui, pourquoi Meshqipsah n'est pas plus fatigué aussi ?", "Pourquoi le sauve-t-il ?" alors que comme lui, je connaissais déjà la réponse, "Pourquoi n'a-t-il pas été de l'autre côté de l'océan pour découvrir l'autre continent ?", "Pourquoi abandonner le rêve de toute une vie ?". J'étais aussi excitée et fascinée que Dastan semble l'être au travers du texte. Je voulais savoir et j'ai su. Je n'ai pas été déçu. Jusqu'à la fin, je me suis dit que c'était une bonne histoire. Une excellente histoire même. Je me suis aussi dit, à un moment, qu'il était dommage que ce ne soit qu'un one shot. Mais en même temps, c'est aussi parfait comme ça. Il est prétentieux de ma part de dire qu'un texte est parfait en ayant conscience que la perfection n'existe pas. Pas à mes yeux tout du moins. Malgré ça, je sais que je ne suis en aucun cas objective vis-à-vis de cette histoire qui m'a transporté. Alors je ne peux que dire que finalement, L'Astrolabe est tout aussi bien en one shot. Il me laisse rêver de tout cet univers subjuguant. Mais d'un autre côté, je soupçonne penser ça car je sais que d'autres histoires de ce même monde attendent que je les dévore sous peu.

Je n'ai aucune idée de si cette review a un quelconque intérêt. Je m'accorde à dire qu'il est important de laisser une trace de son passage quand on lit un texte et j'aime dire ce que j'en ai pensé, que ce soit négatif ou positif, à condition que tout soit justifié. Même le positif peut s'expliquer et je pense qu'en fait, ce sont les explications qui sont le plus constructifs à l'auteur. Dire pourquoi j'ai aimé ou non me semble important.
Alors voilà, j'ai adoré ton histoire et je suis émerveillée par ta façon d'écrire. Tu peux déjà craindre d'autres de mes reviews sur tes histoires, en espérant qu'elles ne t'ennuient pas.
(Je m'excuse aussi s'il y a d'affreuses fautes d'orthographes, elles ont tendance à se cacher de mes yeux)

Bon courage pour la suite !
Vicky~
A. D. Ravel chapter 1 . 6/5/2017
Hello,

J'ai beaucoup aimé la petite morale de la fin. Ainsi que tout le récit bien entendu :)

Encore une fois, tu écris vraiment bien ! J'aime la manière que tu as de transporter le lecteur dans ton monde !

Continue comme ça ! A la prochaine !
Fiction-Mikana chapter 1 . 5/11/2017
Une passionnante histoire , même si d'habitude je n'aime pas les OS aussi long , là j'étais comme plongé dedans !
C'est même dommage de ne voir que trois histoire complète , j'aurai aimer pourvoir lire plus de vos histoire mais bon , j'ai encore Nox Arcana a lire alors je ne vais peut être pas me plaindre très longtemps si vous faite la suite
Pheydres chapter 1 . 3/9/2017
Une amie m'a recommandée de te lire depuis looongtemps mais j'avais deja une liste de choses a lire tellement longue... Et puis j'ai commencé l'astrolabe, et puis je l'ai dévoré ! Tu écris vraiment superbement bien, et la je n'ai qu'une envie, aller lire toutes tes autres histoires !
Walala35 chapter 1 . 3/1/2017
C'est la première fois que je lis une fic hors fanfiction. Je suis ravie d'avoir suivie ce conseil de lecture. C'était génial.
JLR chapter 1 . 1/12/2017
Youhou j'ai ADORÉ !
Merci pour ca c'était super !
Kate Lyna chapter 1 . 11/16/2016
Waouh ! J'ai adoré ! :D
En fait, j'ai lu une histoire de pirates, avec une micro pointe de M/M (deux baisers dans tout le récit, et c'était juste pour faire peur à l'autre...) et j'ai eu envie de lire un "vrai" M/M avec des pirates. Du coup, j'ai demandé sur le groupe Facebook des passionnés de lecture M/M des titres. Et on m'a conseillé ton histoire. Que je ne regrette pas du tout d'avoir lue *coeur*
Merci pour ce pur moment de plaisir ! C'est tellement rare les fics qui ne tombent pas dans le graveleux et le vulgaire, juste pour se donner un style. C'est bien écrit, c'est plaisant à lire et, malgré la grande présence de sexe qui peut laisser penser que le but de l'histoire est uniquement d'avoir du c*l, je trouve l'univers développé, bien fait et intéressant n_n
Bref, j'ai adoré ! Ah ? Je l'ai déjà dit ? Tant pis, je me répète :p
Berenice 05 chapter 1 . 11/2/2016
Je suis épatée ! C'est difficile d'écrire un texte traitant de domination sans sombrer dans les clichés ou dans la vulgarité crasse, mais tu évites ces écueils avec une aisance confondante. C'est sensuel, haletant, on s'attache aux personnages en un rien de temps... Bravo, j'ai adoré !
Guest chapter 1 . 9/7/2016
Excellent :)
BEAM chapter 1 . 8/30/2016
Wow. Je ne suis pas friande des fictions sm parce que généralement, ce sont des gosses frustrées qui les écrivent et ça tourne simplement à l'humiliation, mais je dois dire que j'ai beaucoup aimé. Tu as ce style d'écriture très proche de Ryoujoku no ame qui me plait énormément (c'est d'ailleurs en lisant une de tes reviews sur L'Apprenti que je t'ai découverte). C'était chaud, c'était même bouillant, mais c'était aussi à la fois tendre et violent. J'aime bien lire des histoires où le personnage est torturé par deux émotions contradictoires. C'est passionnant, je trouve.
J'ai eu un peu du mal avec le prénom du Roi Pirate. Il m'a fallu un petit moment pour comprendre comment le prononcer (et encore, je ne sais même pas si je ne le prononce correctement). Du coup, ça m'a un peu gâché la lecture dans les premiers paragraphes. La fin du combat était un peu cliché pour moi. Dastan qui tombe et se fait miraculeusement rattrapé, c'est digne d'un film hollywoodien, haha ! Enfin, comme tu l'as précisé c'est un texte défouloir et du coup, ça passe sans problème. Mais ç'aurait été un peu de trop dans une histoire « plus sérieuse », si je peux m'exprimer ainsi (comme c'était un texte défouloir, je l'ai lu sans trop me poser de questions). :)
J'aime beaucoup la fin. Pas totalement happy end, mais pas totalement dramatique non plus. Juste ce qu'il me plait. La dernière phrase m'a fait vibrée. Elle est splendide et m'a beaucoup marquée. À mon avis, elle va me trotter encore longtemps dans la tête.
J'avais vu Sortie des Sables sur le site de MxM Bookmark mais comme je ne connaissais pas l'auteur, je ne voulais pas me risquer à l'acheter. Maintenant que je sais que c'est toi, j'essaierais de me le payer (en ce moment ça ne sera pas possible parce que ce mois-ci j'ai craqué et acheté tous les livres de Ryoujoku, haha).
Je vais de ce pas aller lire tes autres histoires terminées, je laisserais une petite review à la fin de ma lecture. Bisous et bonne continuation ! :D
Nyrien chapter 1 . 7/2/2016
OHMYGOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOD

Okay. Je vais tout parler calmement. Là.

Mon dieu, cette fic. Cette histoire. Cet univers. Ces personnages. Ces détails. Ces émotions. Ce scénario. Cette complexité. Cette profondeur. Cette écriture. Cette simplicité. Cette douceur. Cette brusquerie. Ces sentiments. Ce développement. Cette conclusion, qui n'est pas une fin. Ce tout.
CE TOUT.
Putain, j'ai rarement ressenti des trucs aussi forts. Ah la vache. Je m'en remets pas. Mon dieu cette histoire. Je trouve pas mes mots. Je suis passé par tout le spectre possible, rire, pleurs, peur, frustration... Ce scénar. Ces scènes. Ces détails ! Le combat, la torture... La douceur de Meshqipsah, cette douce sauvagerie qui sent les épices et la liberté... Aaaah tu m'as fait rêver. Tu m'as fait voyager dans cet univers que j'aimerais tant découvrir aussi. Je veux en savoir plus sur ces Nébethéens. Et même sur Idac. Cette histoire... Elle transporte. Tu m'as transporté. C'était sublime. Si je connaissais un mot plus fort que sublime, je l'utiliserais. Mirifique. C'était merveilleux dans le sens le plus strict, qui émerveille, qui éblouit les sens. Cet onirisme... Je suis chamboulé. Je sais pas vraiment quoi dire, je suis avare de compliments, du coup je vais m'arrêter là avant de me répéter. Merci pour cette expérience de lecture, pour ce voyage. Merci.
Titouneko chapter 1 . 6/7/2016
Je ne te connaissais pas... Et bien on peut dire que je viens de faire ta connaissance de façon violente. Je crois que je vais mettre un moment à me remettre de cette lecture.
L univers, les personnages, ta façon d écrire et de décrire, je vais te coller à la peau à partir d aujourd'hui. C est la première histoire de toi que je lisais mais quelle belle découverte. Et je ne parle pas de la scène hot ... J en bave encore...
Un grand merci pour ce moment de pur bonheur. Et à très vite.
50 | Page 1 2 3 .. Last Next »