Reviews for Reconquête
Guest chapter 17 . 8/7
J'aime
Guest chapter 17 . 8/3
J'aime
Guest chapter 14 . 4/12
J'aime
Guest chapter 13 . 3/12
J'aime
Teaiger chapter 9 . 3/12
De retour ! Décidément, être une lectrice régulière, c'est pas pour moi. Enfin, l'essentiel c'est que je débarque toujours tôt ou tard ! c:

Avnar est vraiment sage et plein de compassion pour penser comme ça. Je m'attendais vraiment à ce que sa dispute avec Izor se transforme en bagarre, mais non.

Dommage que cette Tavaneh soit morte, elle semblait déborder de joie de vivre et de caractère. J'aurais bien aimé la voir en action. Qu'elle mort atroce en plus ! Remarque, je ne m'attendais pas à moins des gens capables d'enfermer des villageois dans des maisons en feu.

Je suis d'accord avec Avnar, être esclave dans de telles conditions ou mourir, ça ne change pas grand chose. Je suis peut-être défaitiste mais voilà, entre souffrir mille morts au compte de barbares comme ceux-là et mourir vite fait, je préfère mourir vite fait. Quoique les gens du village n'ont pas connu une fin très paisible. Ils ont peut-être un espoir de survivre et d'être libérés, mais l'esclavage va laisser des marques permanentes sur eux après. C'est pas terrible comme options.

Je me demande quelle serait la réaction du peuple si Avnar changeait vraiment des lois une fois roi - s'il arrive à reprendre son trône, on s'entend. Les décisions de cette importance ont souvent de lourdes conséquences et c'est toujours intéressant à exploiter (ou à lire, dans le cas présent.)

Je ne m'attendais pas à faire un saut dans le temps, mais je comprends qu'il était nécessaire. Ces précisions sur le peuple-lézard sont intéressantes. On sent que tu ne négliges aucun détail quand vient le temps de créer un monde. J'aime que certains métamorphes ont du mal à se transformer et qu'ils doivent tous faire attention à ne pas perdre leur humanité. Ça vient ajouter une belle touche de réalisme et ça permet aussi de créer tout un tas de conflits.

L'histoire de Yereb est très touchante. Il faut être fait forte pour accepter le sacrifice de son premier-né quand ça ne fait pas partie de ses coutumes d'origines. C'est impressionnant qu'elle n'ait pas craqué malgré tout ce qu'elle a vécu.

Oh, pauvre Avnar. C'est plutôt compliqué le deuil, avec toutes les façons de le vivre et les émotions que ça implique. J'espère qu'il trouvera une manière de faire la paix avec la mort de ses proches.

Han, cette fin de chapitre est adorable ! Ça démontre bien la complicité entre les deux garçons. Le désir de vengeance d'Avnar promet, j'ai hâte de voir comment les choses vont se dérouler. c:
Teaiger chapter 8 . 1/17
De retour ! Désolée pour mon retard monstre, aouch.

J'aime beaucoup ce début de chapitre, plus humoristique et léger que les précédents. Les interactions des garçons m'ont bien fait rire. Izor et Osmîn sont vraiment adorables !

Wow. La métamorphose est très bien écrite et apporte une belle touche d'humour, comme les dialogues. Fallait bien qu'ils débattent de cette possibilité pour que ça se produise sous leurs yeux, haha !

Ah ouais, avoir le choix entre mourir maintenant et mourir plus tard, quelle joie. Ce que tu leur fais vivre, quand même ! Les pauvres.

Han, ces petits lézards volants sont trop choux dans ma tête. J'en veux un pareil asdfghjkl.

C'est pas très sympathique de rembarrer Osmîn comme ça, mais c'est compréhensible avec tout ce qu'ils ont vécu dans les derniers chapitres. Et sans vouloir défendre le comportement d'Avnar, faut dire que toutes ces choses tragiques viennent s'ajouter à la découverte de sa réelle identité, et que ça ne doit vraiment pas être du gâteau. Parlant de ça, je maintiens ce que je disais, tu décris très bien ce qui se passe dans sa tête. J'éprouve pas mal de compassion pour ses camarades et lui.

Donc, ces adorateurs de lézards ne sont pas des cannibales. Ou du moins, à première vue. Ils veulent peut-être les engraisser, on ne sait jamais ! Plus sérieusement, je me répète mais j'adore tes descriptions. On n'a aucun mal à se plonger dans ton monde. Il est très approfondi d'ailleurs ! Si ce n'est pas indiscret, depuis combien de temps es-tu sur ce projet ? Est-ce que cette histoire a plusieurs tomes ?

Oh, la révélation de fin de chapitre ! J'espère qu'elle ne creusera pas un fossé entre Avnar et ses camarades, qu'ils pourront lui pardonner (même si ce n'est pas réellement de sa faute).

Je passe lire la suite le plus tôt possible ! Encore désolée pour mon retard, j'espère que ce petit commentaire valait l'attente. c:
Teaiger chapter 7 . 1/5
Pauvre Osmîn. Je ne connais pas le mal de mer, mais j'imagine bien à quel point ça doit être pénible. Courage !

Généralement, j'ai un avis plutôt partagé sur les notes qui nous amènent en fin de chapitre, mais je trouve qu'elles ont leur place dans cette histoire. Je vois mal comment tu aurais pu introduire ces informations autrement et elles ajoutent une belle profondeur à ton monde. Je préfère des notes de ce genre-là aux notes à la Eragon, qui te poussent à chercher à la toute fin du livre ce que disent les nains à la page 200 quelques.

Je suis contente que ses amis soient du voyage, finalement. Et aussi qu'ils ne soient pas complètement seuls tous les trois. Ramer ainsi, c'est fatiguant à la normale, je n'ose pas imaginer ramer ainsi après une telle tragédie, quand on est en danger de mort. (Puis Senès est un très beau nom !)

Tu maîtrises très bien l'ambiance de ce chapitre. C'est pesant, presque désespérant et je me sentais impuissante face à leur sort. D'ailleurs, j'aime comment tu es passée de "Rossim" à "Avnar" pour désigner le personnage principal. C'est une belle façon de marquer et renforcer le changement qui s'est opéré en lui. c:

Oh, cette image de son oncle et de Serîn près du feu m'a tordue le cœur. Puis c'est triste qu'il n'ait qu'un vague souvenir de leur dernière interaction, mais je trouve ça assez original. Ça change de la hantise habituelle, les dernières paroles qui tournent en boucle dans la tête des personnages et tout ça.

La réaction d'Izor face à l'averse est adorable. Dommage que la pluie soit devenue si froide, par contre. Et en effet, sauter à l'eau est loin d'être une bonne idée. C'est pas si mal quand on est en groupe, mais la barque pourrait tout de même dériver au loin si les vagues prennent en force.

Han, pauvre Osmîn, encore une fois. J'ai presque envie de le serrer dans mes bras. J'aime sa discussion avec Avnar, on voit bien que ce dernier éprouve une grande compassion pour ses amis, même s'il se sent coupable.

Oooh, j'ai hâte de voir si les histoires des conteurs sur l'Île aux Lézards ont un fond de vérité ! Pour le peu qu'on en sait, elle a l'air assez riche culturellement et elle m'intrigue. c:
Teaiger chapter 6 . 1/5
Assez sombre comme chapitre, mais j'aime bien les passages plus mouvementés en général et j'ai hâte de voir quel impact les morts et la destruction du village auront sur les survivants. Mon problème avec les chapitres qui contiennent de l'action, c'est que j'ai tendance à me prendre dedans et j'en perds mon coté technique, haha. Désolée d'avance si ce commentaire est moins constructif que mes autres reviews.

J'aime beaucoup la description d'Asrijam. Je n'avais aucun mal à me l'imaginer. Franchement, il me fait un peu penser aux méchants dans les dessins animés, en plus redoutable. (J'espère que c'est pas insultant ; aussi bizarre que ça puisse paraître, c'est bien un compliment.)

Pauvre Serîn ! Les humains sont méchants. J'aime pas les humains. Plus sérieusement, je ne comprends pas pourquoi ton antagoniste n'ait pas profité du geste impulsif de Rossim pour tenter de le tuer. Pourquoi attendre qu'il se relève et lui lance une pierre ? Toute son attention était dirigée sur le chien ! J'ai l'impression qu'Asrijam vient de manquer une belle occasion de bouger, surtout si son frère veut le gamin mort ou vif.

J'aime bien comment se déroulent les choses juste après, comment Bassor se défend avec une épée en bois. Il y a quelque chose de beau là-dedans – je sais que c'est probablement tout ce qu'il avait sous la main à ce moment-là, mais je sais pas, c'est beau. (Je suis bizarre, faut pas chercher, haha.)

Maintenant que j'y repense, j'ai eu du mal à situer les personnages par moments. Tout est allé vite et du coup, j'en ai manqué des bouts je crois. Après c'est le propre d'un passage violent : personne ne s'assoit pour prendre le thé quand les ennemis brûlent le village, mais voilà, j'ai dû prendre un moment pour bien figurer la scène.

D'ailleurs, comment ont-ils su qu'Avnar se trouvait sur l'île de Fana ? Ils n'avaient pas l'air de chercher dans le vide, puisqu'ils sont d'abord passés questionner le chef du village et tout. Ça donne matière à réflexion, mine de rien.

C'est vraiment atroce d'enfermer les gens dans des maisons en flammes. Quels barbares !

Tiens, je ne m'attendais pas à ce qu'Asrijam soit tué, mais plutôt à ce que les jeunes s'échappent et le laissent derrière. Bon, si ça avait été le cas, j'imagine qu'il aurait pu les rattraper sans trop de mal avec son navire et sa flotte de soldats et du coup ça rend les choses moins évidentes.

J'adore la fin du chapitre, en particulier les dernières lignes. Ça annonce bien la couleur de la suite et comme je le disais plus haut, j'ai hâte de voir comment les personnages vont évoluer suite à ce drame. Je fonce lire la suite ! c:
Guest chapter 9 . 1/4
J'aime
Guest chapter 7 . 12/23/2017
J'aime
Guest chapter 6 . 12/14/2017
J'aime
Teaiger chapter 5 . 12/8/2017
De retour ! J'aime bien que son oncle respecte son rythme. Ça change des histoires dans lesquelles le tuteur est pressé de voir son protégé sur le trône et le pousse à tour de bras.

Han, j'espère que ses deux amis seront des compagnons de voyage ! Ils m'ont l'air choux. Je compatis avec Osmîn et son mal de mer par contre, surtout s'il s'embarque dans une aventure qui nécessite de voyager en bateau. Sinon, je me demandais, est-ce que Serîn et Osmîn sont des noms inventés ou tirés d'une language existant ? Si c'est le cas, c'est classe de donner des significations aux noms inventés, comme tu l'as fait avec celui du chien. c:

C'est bien pensé les navires qui ajustent leurs voiles en fonction de leurs intentions, mais du coup ça permet aussi de doubler les autres en affichant des voiles amicales alors qu'on vient les attaquer. Est-ce qu'une forme d'autorité quelconque surveille ça ? Est-ce qu'on peut être puni pour avoir fait ça ? (Oui, je pose beaucoup de questions.)

Je suis contente que Rossim ait un cœur noble et veuille faire face à la musique, mais j'espère que ça ne se retournera pas contre lui. Je comprends Bassor, cependant : mieux vaut lui donner la permission de rester et veiller sur lui que de lui interdire et le voir débouler dans la mêlée quand même. Maintenant je croise juste les doigts pour que tout aille relativement bien pour eux deux.

Sinon, je dois dire que tes chapitres sont assez frustrants. Pas au sens ou c'est mal écrit, au contraire, il me tarde d'en savoir plus et j'ai l'impression qu'ils passent trop vite, haha. Encore une fois, bonne continuation ! c:
Teaiger chapter 4 . 12/6/2017
Bonjour ou bonsoir ! Je suis passée lire cette histoire pour combler mon temps libre et je suis bien heureuse de l'avoir fait.

J'aime beaucoup ton style d'écriture. Tout est fluide et je n'ai vu que très peu de fautes, au niveau de la conjugaison. Des fautes d'inattention, je suppose, puisque le reste est irréprochable. Tes descriptions sont très immersives et donnent une belle profondeur à ton univers. J'ai envie d'en apprendre plus sur ce monde. Les personnages sont très humains, très réalistes et attachants.

Suite aux notes de fin de chapitre, personnellement, je trouve que tu rends bien ce conflit intérieur. Le point de vue de Rossim est original mais crédible : j'ai tendance à penser que les orphelins ont soif d'informations sur leurs parents, mais dans son cas, je comprends que ça puisse être intense. Ces révélations lui ont quand même appris qu'il était l'un des personnages les plus importants de cet univers ! On peut bien s'imaginer le choc et l'appréhension.

Je ne peux pas trop me prononcer sur le récit pour le moment, puisque les choses commencent tout juste à se mettre en place, mais c'est un bon début. Assez classique, mais tout de même intéressant. J'ai hâte de voir comment les choses vont évoluer.

J'ajoute de ce pas cette histoire à mes favoris pour en suivre la progression. Bonne continuation ! c:
Guest chapter 4 . 11/15/2017
J'aime tout il n'y rien à changer
Guest chapter 3 . 11/14/2017
J'aime
17 | Page 1 2 Next »