Reviews for Le Marcheur
zigaudrey chapter 1 . 2/22/2018
Des fautes d'orthographes ici et là et même dans le résumé.
"Ses yeux brillants jaunes" peut être remplacé par "Ses yeux mordorés".

En lisant la description du Marcheur proposé par un personnage (l'ainé peut-être), je me rappelle du CreepyPasta le SlenderMan. Un homme sans visage, son corps mince habillé comme un gentleman et des tentacules surgissaient de son dos. Il errait les forêts et épouvantait ceux qui croisent son chemin.

Il est difficile d'identifier les personnages. Les seuls qui portent un nom sont Hane et Jacob.
Qui sont ces adolescents dont seul l'apparence physique leur identifie? Pourquoi ne pas les représenté avec leur nom et leur description entre les virgules? On peut aussi les différencier par leur voix: aiguë, grave, nasale, exténuée, enfantine, raillée.

Ce récit serait une idée excellente pour un roman. Les trois adolescents doivent dénicher le mystère de cette légende urbaine. Comment ce Marcheur a un impact sur la vision des citoyens? Qui se cache derrière ce visage sans trait humain? Existe t-il d'autres contes similaires? Comme les contes de fées à la Charles Perrault ou les frères Grimm? Qui sont aussi tirés de la réalité et racontés différemment? Existe t-il une corrélation entre les meurtres et la légende? Trouveront-ils la vérité?

Même si je suis une fille qui possède une interprétation dite expressive (signification du texte même avec une absence d'un détail particulier), je dis que ce récit est imprécis, il manque des détails comme leur réaction, leur croyance, leur personnalité, leur pensé (tel que le questionnement), le cadre temporel (oui, c'est la nuit mais ils sont l'heure sur leur téléphone), de description de décor, leurs qualités et défauts (physique ou mental), leur goût (geek, paranormal, intello, sportif) et le texte est en désordre temporel.

J'ai des questions que le texte peut répondre:
-Pourquoi les parents n'ont-ils pas appelé la police?
-Au temps moderne, les téléphones sont des instruments pour localiser les adolescents. Pourquoi n'ont-ils pas pensé? Peut-être qu'ils n'ont pas la fonction ou le fait que les personnages n'ont pas d'IPhone pour éclairer le passage et photographier les bois.
-Ils sont une raison de sécher les cours mais elle est banale. Pourquoi n'ont-ils pas bavardé dans la cours de récré? Pour ne pas se faire entendre par l'entourage? Aussi, au lieu de sécher les cours, de visiter la forêt un vendredi soir ou un week-end?
-Je me demande comment ils peuvent éteindre le feu. Dans une forêt, les arbres sont un bon conducteur d'incendie.

Il est fondamental de relire leur travail et corriger les fautes, du même que pour vos textes précédents. Une histoire plein de faute va repousser les lecteurs. Il s'applique aussi aux fan-fictions.
Et pourquoi il n'y a aucune faute dans Bad Apple? Tout le paradoxe.

Un bon courage pour les futurs récits.