Reviews for Le Masque de l'aveugle
Anaxy chapter 4 . 8/15/2018
Je suis de retour, purée un bébé ça dévore autant de temps que de lait... :D

Tout converge vers le père... ça respire le complot ! La dynamique familiale est toujours aussi intéressante.

J'aime beaucoup les mœurs évoquées dans ce chapitre, cela me rappelle les Saturnales au temps des Romains où les maîtres et esclaves échangeaient leur place.

Rhô, bébé pleure, je lirais la suite quand elle me laissera un nouveau temps de répit.
Anaxy chapter 3 . 1/28/2018
Un beau chapitre qui met en place l'intrigue petit à petit. On glisse des histoires de famille à l'enquête et au mystère. Héhé, pour l'instant, tout pointe vers le papounet. Une alliance avec la veuve pour se débarrasser d'un mari devenu gênant ? La veuve elle-même serait-elle à l'origine du crime ? Ou bien une tierce personne qu'on ne connait pas encore ?

J'aurais juste une remarque sur le passage avec des dialogues quand Siméon apprend la mort de sa mère : je trouve que le retranscrire de cette façon fait un peu "plat", il me semble qu'il ne devrait pas être capable de ressortir au mot près ce qui a été dit, vu l'intensité du choc. (Il a peut-être réinventé le dialogue mais quel intérêt ?) Pour avoir vécu une pareille perte, je peux dire que la douleur d'un tel souvenir ne le rend pas plus vivace, au contraire cela le drape d'une aura de cauchemar et de flou. C'est une enclume qui te tombe sur la tête suivi d'un black-out total.

Maintenant, au moment où Siméon écrit ces lignes, peut-être qu'il a le recul nécessaire pour raconter toute son histoire à la manière d'un roman et qu'il a besoin de recréer le passé dans les détails, passant outre la première émotion. En plus c'est un érudit raisonné, donc cela peut cadrer avec son caractère.

Merci pour ce chapitre, vivement le prochain !
Anaxy chapter 2 . 1/21/2018
Re !

Deux petites fautes repérées :
"Mon père, contrairement à moi, y était aveugle."
"de par sa nature" l'expression "de par" est incorrecte, on dit simplement "par".

Très intéressant, ce premier chapitre remplit ses fonctions : le héros est sympathique, on a envie de suivre son histoire. Le fait qu'il raconte permet des libertés : digressions, passage sous silence d'élément à suspens (que s'est-il passé avec les Belleplume ?), les nombreuses descriptions sont suffisantes pour planter cette société basée sur l'apparence, la famille du héros est bien plantée, on est pris dans l'ambiance.

Je me pose juste une question sur le Dieu de ce monde : on est dans un univers de fantaisie mais la religion de ce monde semble être la religion chrétienne. Sur le coup, je trouve cela un peu dommage, j'aurais préféré qu'elle soit présentée sous une autre forme pour coller à l'univers (quitte à y ressembler sur certains aspects comme celui de la présence d'un messie). Maintenant, ce mélange de sacré (religion chrétienne) et de profane (les elfes) me rappelle les récits arthuriens. La suite m'en dira sans doute plus à ce sujet.
Anaxy chapter 1 . 1/21/2018
Hello !

D'abord une petite faute (la seule) que j'ai repérée avant que j'oublie : "lui [le frère du héros] les trouvait divertissantes"

Un prologue intéressant et prenant : l'emploi de la deuxième personne permet de se sentir impliqué dans le texte. J'aime beaucoup comme la cité d'Eysran est personnifiée avec cette flopée d’adjectif qui siéraient bien à une femme/déesse.

Je pense que tu as bien fait de changer le titre, le premier évoquait en effet quelque chose de plus léger... Les métaphores ont plus de poids et de mystère. :)

Je cours lire le premier chapitre.