Reviews for Qu'importe
Guest chapter 9 . 6/14
Cette mélancolie est bien présente. Et je me vois également en ce début de chapitre. Avec ce petit sourire en coin que personne ne voit. Ce calme, cet apaisement et cette plénitude.

Et, c'était ta définition du bonheur, j'imagine.

Cette mélancolie trop parfaite, ce reflet du calme après la tempête.

Je te retrouve, et en même temps, l'écho de nos conversations récentes me revient. Et je souris. Et je comprends.
Guest chapter 8 . 6/14
Je sens de la mélancolie. De la mélancolie plus que de la haine. Oh, la haine est présente bien-sûr. Mais le présent confirme que malgré tout, tu es encore là pour eux.

Alors oui, je ressens de la mélancolie.
Guest chapter 7 . 6/14
C'est. Un feu follet. Virevoltant. Sautant d'une idée à l'autre. Je te vois telle que je visualise la jeune fille et son ruban, qui tourbillonne encore et encore alors qu'elle danse. A ta manière, à ta façon, et dans un autre univers qui n'appartient qu'à toi, je te visualise comme ça.

Oh, et, pour la forme, parce que ça me fait plaisir de te poser la question : tu t'es endormie dans les bras d'un homme ?

Et, tu as ressenti ce que c'était que les sentiments vis à vis d'un homme, dans le même genre que les miens, n'est-ce pas ?
Guest chapter 6 . 6/13
Je ne me souviens pas de mon premier souvenir. Et au fond, mes souvenirs ne sont que des images. J'ai toujours trouvé les souvenirs des autres fascinants. Les tiens sont si précis, si détaillés.

Je n'étais pas allée jusque là, il me semble.

Merci de partager, So. De partager tout ça avec moi, et avec nous.
Guest chapter 5 . 6/13
Je te lis, et je m'interroge. Je ne me souviens pas t'avoir jamais vu me parler d'amour ou de sentiment de cette façon.

Je ne me souviens pas de tout, et je t'avoue que je suis à moitié présente, à moitié absente.

Les mots glissent. Je n'arrive pas à tous les saisir. Mais, le combat, et tout ce qu'il inclut. Que ce soit ce que l'on gagne, ce que l'on perd. Ou encore ce qui nous modifie et qu'on apprend.

Les mots se taisent, tu sais.
Guest chapter 4 . 6/13
Je sais que j'ai déjà lu ces mots. Je le sais. Et puis, il me semble me souvenir que je te lisais déjà à cette époque. Epoque révolue, mais qui faisait écho dans tous tes textes.

Et pourtant, pourtant, je ne cesse de me dire, est-ce que tout est réel ? Est-ce que ce n'est pas amplifié par les mots ?

Et puis, je me souviens que non. Ce n'est pas le cas. Et même si, même si c'est dur, même si c'est compliqué, je finis par me souvenir. Me souvenir que tout est réel. Et qu'on surmontera toujours tout.

Parce qu'on l'a toujours fait et qu'on le fera toujours.
Guest chapter 3 . 6/9
C'est assez mélancolique comme description. Une mélancolie ironique. Douce et à la fois cruelle.
Guest chapter 2 . 6/7
Je l'avais déjà lu ce passage tu sais.

Je ne sais pas qui elles sont, j'aimerais bien que tu mettes des noms sur les tiens.

Et la haine est poétique, So. Si poétique. La tienne l'est. Si belle dans sa dureté. Dans sa froideur.
Guest chapter 1 . 6/7
Lorsque le passé et le présent se superposent.

J'avais mis de côté cette noirceur. Elle ressort à plein nez. Celle que tu avais autrefois, lorsque je te lisais. Et que tu as petit à petit laisser partir.

Il était temps que je commence ma lecture.
Je prendrais le temps dont j'aurais besoin. Mais je te lirai. Comme d'habitude.

Contente que tu ne sois plus aussi négative.
Evarine chapter 2 . 9/24/2020
Encore plus dur à lire. Pas forcément pour le côté cru du début mais pour le désespoir
Il faut que je lise quand je me sens dans le mood, c'est à dire avec du vague à l'âme

Je titrai l'épisode plutôt en "Be .. and fuck" pas "fucked" : fuck est comme "be" à l'impératif alors que fucked c'est du participe passé
Soit c'est "Sois une bonne fille et fuck-ça" soit c'est "sois une bonne fille et fais-toi baiser" donc là c'est "be a good girl and be fucked"
Evarine chapter 1 . 9/24/2020
merci pour ce moment avec toi
C'est dur à lire, dans le sens où c'est émouvant et terrible
On dirait un journal intime, j'hésite à continuer parfois, j'ai l'impression de pénétrer dans ton esprit (dans l'esprit de ce personnage). mais si tu le dévoiles c'est que c'est "lisible"
J chapter 1 . 9/16/2020
Une belle surprise Mary J. Anna., tu as une belle plume. j'ai particulièrement aimé la mélancolie qui imprègne ton texte. Hâte de voir comment la non-chronologie vas s'articuler.

Peace