Reviews for If beauty is terror
Galie chapter 2 . 11/6
Ça maaaarche !
J'aime toujours autant comment tu mets en place le décor et les personnages. Ca fait très raconté, comme un conte, jusqu'à ce qu'on entre dans le vif du sujet et que tu mets le focus sur un personnage. Et j'admire toujours comment tu te démerdes à la troisième personne, à réussir à changer de point de vue et de ton en toute douceur. (J'ai réussi à caler le mot douceur pour cette nouvelle, c'est beau non ?)

Pour le fond. Déjà : d'où t'es venue cette idée de guerre napoléonienne et de gradé prussien ? Vraiment, à ce stade, la douche ne suffit plus pour trouver une inspiration pareille ahah !

Au milieu de la nouvelle, vu que tu vois le curseur, je me suis vraiment dit "merde" à me demandant où tu m'emmenais. Parce que je comprenais vraiment pas comment ça pourrait tenir en une nouvelle, ni où était le vraiment souci de fond. Puis j'ai eu ce petit doute avec cette phrase trop cool (bon je l'ai plus devant les yeux donc ça sera pas du copié/collé) où la mère élève ses filles, s'occupe de ses vaches. J'ai compris qu'il y avait éléphant sous gravillon au niveau des filles haha

Le fait que la soeur revienne avec des demis-mots, j'ai adoré. En fait, tout le gore, ça respecte un des critères que j'adore de la SF, le fait qu'on n'est jamais complètement certain de ce qu'il se passe. C'est comme pour le père, c'est Flavie qui l'a bouffé, mais tu le dis pas, et c'est cool.
D'ailleurs, les Vivie, c'est comme les Danny non ? :p

Le dernier point de vue avec Suzelle était top. On sent l'angoisse, on a pas envie d'être à sa place quand elle dort avec sa soeur. Elle en fait des cauchemars (normal) et elle a pas l'air si rassuré comme ça, plutôt juste habituée. Ca m'a fait froid dans le dos quand Vivie s'est rapprochée d'elle en dormant.

Bref bref, j'ai beaucoup aimé cette nouvelle, et cette chute qui est superbement bien venue avec ce pauvre prusse qui avait l'air plutôt sympa de base x) J'espère qu'il avait bon goût !