CHAGRINS D'AMOUR

***************************************************************************

Sur la plage abandonnée, je t'attends
Regardant le ciel étoilé d'hivers,

Pleurant doucement mes ailes d'antan

Du jour où l'amour m'a pris à revers.

Seule sur le sable avec en travers

Une chaîne d'or rouillée par le sel,

J'admire la mer : là est mon calvaire.

Les souvenirs me blessent et m'ensorcellent.

***************************************************************************

Je t'attends pour que cesse mon tourment,

Pour que, enfin, se retire la mer

Vague d'images, d'anciens mots aimants

Car je suis hantée par le spectre amer

D'un amour passé, amour éphémère.

Une vague après l'autre me harcèle

Le regret tel les sirènes d'Homère.

Les souvenirs me blessent et m'ensorcellent.

***************************************************************************

Échouée sur la plage, le c?ur en sang,

J'ai connu le naufrage, la colère,

La souffrance du noyé lorsqu'il sent,

Quand sur lui se referme les eaux claires,

Que son c?ur étouffe, qu'il n'a plus l'air

Pour vivre encore tandis que chancelle

L'ombre d'un bonheur que plus rien n'éclaire.

Les souvenirs me blessent et m'ensorcellent.

***************************************************************************

Prince, toi qui as la clef de mes fers,

Je t'attends que de nouveau étincellent

Et mes ailes et le ciel, j'ai trop souffert.

Les souvenirs me blessent et m'ensorcellent.

***************************************************************************

Philibia, achevé en décembre 2003