Comment finir au poste ?

Vous vous baladez dans un centre commercial, à la recherche de quelque article coûteux et inutile à acheter, et vous voyez une petite fille. Pas très grande, dans les un mètre vingt, un mètre trente grand max qui semble attendre quelqu'un. Elle regarde de tous les côtés, comme si elle cherchait quelqu'un. Vu sa taille et ses traits plutôt enfantins, vous tablez sur une préado d'une douzaine d'années, qui a voulu faire la grande en disant à Maman :

« On se retrouve là dans une heure, quand t'as fait tes courses ? Je vais faire un tour avec des copines. »

Elle est probablement perdue. Allons l'aider. Vous lui tapotez sur l'épaule. Elle se raidit et se retourne.

« Tu cherches ta maman, petite ?

- Non.

- Tu sais, si tu es perdue, je peux t'aider à la chercher.

- Ouais, et t'as pas des bonbons aussi ?

- Si, si tu veux.

- Barre-toi, gros pervers.

- Mais je veux juste t'aider à retrouver ta maman.

- J'attends mon mec, et j'ai quinze ans, vieux con.

- Ah, je vois, tu voudrais être grande plus vite alors, tu joues les ados.

- Non, j'ai quinze ans et j'attends mon mec.

- Mais tu sais, il ne faut pas vouloir grandir trop vite. Tu as douze ans, et c'est un bel âge pour découvrir la vie.

- Ouais, et tu veux que je découvre la vie dans ton appart' de vieux branleur maso ?

- Je sens comme une agressivité…

- AU VIOL !!!! »

Vous ne vous souvenez de rien ensuite. Tout est devenu noir quand Sven, armoire a glace suédoise d'un mètre quatre-vingt-dix et petite amie de l'ado est arrivé et vous a assomé. Enfin ça, c'est ce que vous a raconté la police après vous avoir cuisiné, quelques heures plus tard, au poste.

« Mais puisque je vous dis que je suis gay ! Bon sang, j'aime les mecs. J'ai jamais voulu me trouver une moufle pour ma bite… Mais puisque je vous dis que j'aime la teub, putain ! Vous voulez que je vous la suce, pour vous le prouver… »

Grand jeu concours : relisez la dernière réplique et trouver la phrase que le protagoniste n'aurait jamais du dire ! »

Depuis ce jour, vous avez une dent en céramique et vous détestez les petites pouffes de quinze ans.

« Dis Monsieur, t'as l'heure ? vous demande une néo-gothique à peine pubère avec plus de trous dans le corps sur le visage qu'un américain à Bagdad.

- Recule, Satan ! Ksss ! »

Et là, bien sûr, mouvement trop brusque, on vous accuse de violence sur mineur… Tout le monde, il est beau…