Salut à tous!

Me voilà avec une nouvelle histoire! J'ai plein d'inspiration, alors j'espère qu'elle va vous plaire! Comme toujours je suis dans la romance! Ahem! (Je n'ai pas l'intention d'en sortir! Vive les belles histoires à l'eau de rose! *tite larme*)

Titre: Cohabitation forcée *sifflotement innocent*

Disclaimer: Tous les personnages de cette histoire m'appartiennent, ainsi que l'idée principale de cette fic, alors pas touche svp!

Rated: PG ou PG-13! Selon mon humeur et mes intentions!

Résumé: Ils se détestaient, ne se supportaient pas... Ou du moins, Hally l'exécrait depuis qu'elle avait 15 ans! Voilà que quelques années plus tard... ils seront forcés de cohabiter ensemble pour une enquête. Voyante, Hally devra porté une aide précieuse à son pire ennemi, Sean agent du FBI.

Note: Bah! Je ne suis peut-être pas hyper original avec mon histoire de voyante qui aide le FBI, mais bon! J'ai trop plein d'idée!

Encore une tite note: Dans le prologue, je voulais rajouter le déroulement de la soirée, mais ç'aurait fait un prologue d'une longueur pas mal démesuré! Donc! Attendez-vous à un ti retour dans le passé!

~ Cohabitation forcée ~

-Prologue-

Seigneur qu'elle avait chaud! Si cela n'avait été que d'elle, elle aurait plongé sa tête dans le lavabo de la toilette des filles! Pour couronné le tout, elle avait l'une de ces soif! De l'eau, oui, il lui fallait de l'eau immédiatement. Hally passa une main pour dégager quelques mèches rebelles de ses cheveux bruns presque noirs qui lui coupaient la vue et se précipita hors des cabines. Elle se retrouva dans un grand couloir bordé de casier et de classe d'enseignement. Elle tourna à sa droite et trouva un abreuvoir. Dieu merci, fallit-elle s'exclamer en baissant légèrement sa tête. Elle n'avait qu'un pauvre dix minutes de pause avant de reprendre son apprentissage! Lors de son cours d'histoire un peu plus tôt, elle aurait pu mourir sur place! À croire que l'air conditionné ne fonctionnait pas dans cette foutu école! Après s'être rassasiée, elle recula d'un pas et fit mine d'attacher ses cheveux lorsqu'un garçon se posta devant elle. Le plus étrange était qu'elle ne le connaissait pas du tout et il était assez beau, donc il s'était sans doute trompé de personne! Il devait être en terminal, bien qu'elle lui donnait peut-être un peu plus que dix-sept ans...

Elle avait toujours les bras en l'air comme une idiote, alors elle les laissa tomber le long de son corps et fit un mouvement afin de lui laisser le passage. Il voulait sans doute boire... Pourtant, lorsqu'il ouvrit sa jolie bouche, il s'adressa à elle!

-C'est bien toi Hally?

Un peu intimidée, elle hocha simplement de la tête.

-Ça va bien?

Un second hochement de tête.

-Pas très bavarde, sourit-il en la détaillant visiblement de la tête au pied.

-Non, finit-elle par dire tellement bas qu'elle fut surprise qu'il l'ait entendue!

-Tu pourrais me rendre un service?

Elle haussa les épaules. Elle n'aimait vraiment pas ces yeux azures qui la scrutaient et encore moins ce sourire qui parvenait presque à la faire rougir! Franchement, ce gars-ci était terriblement imposant tant par son charme, ce qui incluait sa beauté, et sa grandeur! Pas étonnant que quelques filles se tournaient en passant près de lui! Oupss... Il attendait toujours une réponse. Pas très à l'aise, elle répondit:

-Ça dépend quoi...

Il arqua les sourcils et déclara:

-Pourrais-tu dire à ta soeur que je l'attend ce soir, vers dix heure?

-Ma soeur? Julia? répéta-t-elle, son esprit tombant subitement au sol!

-Oui, qui d'autre? railla-t-il.

-Je ne suis pas sa secrétaire, si tu veux lui faire passer un message, tu devrais utiliser le téléphone comme tout le monde, trancha-t-elle sèchement à la grande surprise de son interlocuteur.

-Eh bien... commença-t-il avec un sourire qui tentait de le racheter, je t'assure que ce n'est pas dans mes habitudes d'entrer dans un collège privé sans permission et de chercher une gamine pour...

-Une gamine hein? coupa-t-elle.

-C'est ce que tu es fillette, donc laisse-moi me justifier veux-tu? Je ne pourrai pas la rejoindre, mais j'aimerais qu'elle vienne me rendre une petite visite, elle sait déjà où. Tu as bien saisis?

La première impression que Hally avait eu de lui s'était rapidement envolée! Ce gars l'agaçait! Une fillette! Bon, d'accord elle n'avait pas l'allure d'une manequin et il était vrai qu'elle n'était pas très, très bien formée, mais c'était carrément le comble! Qu'il retourne d'où il venait! Maintenant qu'elle le notait, il ne portait pas l'uniforme du collège, mais un jean et un simple chandail noir. Rien de très impressionnant... Toutefois, elle devait bien admettre que sur lui, cela avait un certain charme. N'empêche qu'elle aurait bien aimé lui cracher au visage et aller illico à son cours de français! La cloche allait bientôt se faire entendre et ce n'était certainement pas lui qui allait la mettre en retard! Un autre de ces ringards qui poursuivaient Julia. Un autre de ces bons chien-chien qui léchait ses souliers! Elle avait perdu toute timidité!

-Je ne suis pas idiote, j'ai compris! Je vais y réfléchir et je verrai plus tard!

-C'est que vous n'êtes pas commode! ironisa-t-il.

-Non, je dois y aller, dit-elle tandis que le cloche sonnait.

-S'il te plait, fais-le pour moi, demanda-t-il.

Elle le regarda un petit moment dans les yeux, puis soupira.

-Ton nom, c'est quoi?

-Sean... Merci fillette! On se reverra sans doute!

Elle n'eut pas l'occasion de répliquer. D'abord parce que la cloche avait sonné et ensuite parce qu'il était partis vif comme l'éclair! Comment avait-il fait pour entrer dans l'école sans qu'un professeur ne le voit? Ce n'était pas le moment de se poser des questions. Elle fila d'un pas rapide vers les escaliers et grimpa au troisième étage. Dans le couloir, elle croisa un groupe de gars et de filles qui la regardèrent passer avec des petits rires mal contenus. Elle les ignora comme elle l'avait toujours fait, puis entra dans sa classe. Elle prit sa place dans le milieu de la troisième rangée.

L'enseignant, un homme grand, blond au long nez arlequin et au habit neuf, marcha devant le tableau. Il se nommait François. Chaque fois qu'il ouvrait la bouche, elle ne comprenait pratiquement rien de ce qu'il disait. Elle ouvrit donc l'un de ses cartables, mais pas celui de la matière. Un blanc dont la converture était emplis de dessins. À l'intérieur, il y avait de nombreuses feuilles mobiles, la majorité déjà ensevelies d'une petite écriture propre. La sienne evidemment. Elle adorait écrire... Elle était sur un projet de roman et elle désirait aller en littérature à l'Université. Sa mère essayait vainement de la convaincre de choisir des sciences où elle aurait plus de chance de réussir sa vie. Pour sa part, elle refusait de suivre ses conseilles. Si elle pouvait exceler dans ce qu'elle aimait le plus, elle ne laisserait pas passer sa chance. S'évader, voilà ce qu'elle appréciait en plus grande partie dans l'écriture. Ne plus penser à rien, ne plus songer que sa vie était fade, oublier qui elle était elle-même. Rêver... Oui... personne n'effacerait ses rêves. Jamais. Bref, elle négligeait son cours de français et préférait mettre le nez dans un autre monde... le sien!

***

Hally allait emprunter la rue menant à sa maison lorsque Sunny, une bonne amie, la rattrapa. Elle était dans le même cours d'anglais et de science qu'elle. Ses cheveux blond presque blanc et ses yeux bleu claire faisait tout un contraste au soleil de ce moi d'avril.

-Tu aurais pu m'attendre, reprocha la blondinette.

-Pardon, s'excusa Hally, j'ai tellement de chose en tête, j'avais hâte de rentrer chez moi!

-Ah bon! Qu'est-ce qui te préoccupe autant?

-Hum... les études et... un copain de ma soeur!

-Hein! Quoi? Un copain de ta soeur t'as fait tourner la tête?

-Non! s'écria-t-elle, oublie ça veux-tu!

-Ahem! Pas maintenant que tu as mis le sujet sur le tapis!

-Oui! se défendit-elle, bon... téléphone-moi ce soir, je rentre.

Sur ces mots, la jeune fille tourna dans l'entrée de sa jolie maison et fit un petit au revoir de la main à son amie du haut de son palier.

-Merci de m'invité à entrer! maugréa-t-elle d'une voix comique!

-Désolé Sunny, pas ce soir! Bye!

Hally tourna la poignée de sa porte et pénétra dans son vestibule où elle retira ses souliers. Elle monta trois ou quatre escaliers pour attérir dans son salon et grimpa un peu plus loin sur sa droite les escaliers menant à l'étage. Une fois dans sa chambre, elle se précipita sur ses tirroirs pour en ressortir un jean et un chandail. Elle déboutonna sa chemise et dans un mouvement pour la lancer dans son pagnier à linge, elle croisa le regard de Sean sur le seuil de sa porte! De tous les cris de morts qu'elle eut poussé dans sa vie, celui qu'elle lâcha était sûrement le plus fort et le plus aigu de tous! Elle ramena sa chemise sur le devant de son corps et hurla:

-Sors d'ici!!!!!!

Avec un sourire nonchalant, il sortit en fermant la porte derrière lui! Ça y est! Elle devait avoir des hallucinations! Mais non! Ce cher Sean s'était bel et bien tenu sur le seuil de sa porte et il... il l'avait espionnée! Elle se vêtit en un temps record et ouvrit la porte de sa chambre en faisant basculer le beau jeune homme sur elle. Sans politesse, elle le repoussa et cria:

-Qu'est-ce que tu fais ici!! Ma soeur n'est pas là et... comment tu as fais pour entrer ici!!!

-Ouf... respire fillette!

-Arrête de...

-Calme-toi! Ta soeur es ici, elle est dans sa chambre et j'allais la rejoindre...

-En t'arrêtant au passage! Je ne devais pas lui laisser un message!

Il haussa les épaules avec un air sérieux et ce qu'il dit la blessa intérieurement.

-Il n'y avait pas grand chose à voir, ne te met pas trop en valeur! Et... finalement j'ai changé d'avis, je suis passé la prendre!

Bon sang... Elle ne le connaissait pas et elle aurait aimé l'étrangler! Quel âge pouvait-il avoir si c'était un ami de sa soeur? 19 ans... 20 ans? Plus vieux? Elle recula d'un pas et lui ferma la porte au nez! Cette fois, ce n'était pas seulement une expression, car il la reçut en plein visage! Bien fait! Elle respira plus tranquillement, puis entendit la voix de sa soeur dans le couloir.

-Sean? Alors? Tu en a mis du temps... oh mon dieu! Mais tu saignes! Comment as-tu bien pu te faire ça?

-La porte de ta soeur, maugréa-t-il en tenant son nez.

-Merde, tu vas salir tout le tapis! Ne bouge surtout pas!

Hally perçu ensuite des pas revenir. Eh bien... elle ne l'avait pas manqué! Elle se sentit un peu mal, donc elle ouvrit sa porte afin de le voir. Sa soeur tenait entre ses mains une boîte de papier mouchoir et aussitôt ses yeux vert se tournèrent sur elle. Gloup... Elle avala dûrement.

-Hally! Qu'est-ce qui t'as pris!

-Demande-le lui, murmura-t-elle.

Sean lui lança un petit coup d'oeil et... oui! Il souriait! Pour un peu, elle aurait poussé un petit rugissement. Elle reporta son attention sur sa grande soeur qui prit la main de son beau séducteur.

-Viens, allons dans ma chambre. Et Hally, continua-t-elle, les parents sont partis pour tout le week-end, ils ont laissé une note sur le réfrigirateur... Je sors ce soir, alors... bonne soirée!

-Oui, toi aussi... soupira-t-elle en refermant doucement sa porte.

Elle se jeta sur son lit et ferma les yeux. Décidément, était-ce elle qui avait mauvais caractère aujourd'hui ou était-ce Sean qui méritait amplement ses humeurs maussades? Elle haussa les épaules pour elle-même. Ses parents étaient sortis et la fin de semaine s'annonçait très ennuyante. Julia sortait comme a peu près tous les soirs. Parfois, elle l'enviait... Elle avait vraiment tout pour elle cette fille! De beaux cheveux brun très pâles avec quelques mèches blondes artificielles, des yeux verts, un corps taillé au couteau et des garçons à ses pieds tous les quart d'heure! Outre sa beauté cependant, Hally ne voyait vraiment pas ce qu'elle avait de spécial. Elle n'était pas jalouse, loin de là, mais elle remarquait très bien que sa soeur était superficielle, égoïste et snob... Oh... elles avaient une bonne relation entre soeur et à la maison Julia était tout de la jeune femme modèle.

Elle était encore aux études, elle souhaitait être avocate et elle avait de bon résultat. Néanmoins, à l'extérieur elle semblait se défouler! La preuve était qu'elle ramenait dans sa chambre un gars différent à toutes les semaines. Par contre, c'était la première fois qu'elle entendait parler de Sean... "Il n'y avait pas grand chose à voir, ne te met pas trop en valeur!" Non, en effet, si elle devait se comparer à sa soeur, il n'y avait rien à voir! Elle était plus ou moins petite... Bon 5p6 n'était pas si terrible, voire assez grand, mais Julia faisait 5p8, alors elle pouvait bien se sentir petite! Elle était d'une minceur térrifiante! Elle avait donc une poitrine qui allait avec son pauvre corps! Ses cheveux était d'une couleur bien ordinaire... brun presque noir et droit sans beaucoup de volume. Son visage n'avait par chance aucun défaut... Enfin... si elle ignorait son sourire recouvert de broches! Bref, elle n'était pas très jolie! Bah... peut-être que ses yeux valaient la peine d'être regardés de près. Ils étaient gris avec quelque reflet bleu et vert... On ne se tournait pas sur son passage... Si c'était le cas, ce n'était certes pas pour l'admirer, mais rire d'elle!

Avec un soupir, elle se redressa et empoigna son sac d'école accoté sur son lit. Elle s'apprêtait à sortir son cartable d'écriture lorsque quelqu'un cogna à sa porte.

-Entrez, fit-elle en déposant son cahier sur son matelat.

Ah non! Pitié pas lui! Très bien, elle lui devait peut-être des excuses à voir l'état rougeâtre de son nez. Elle attendit qu'il lui adresse la parole.

-Écoutes Hally... je te présente des excuses pour tout à l'heure...

-Des excuses, s'étrangla-t-elle.

-Oui, je méritais le coup.

-C'est vrai! ne put-elle s'empêcher de dire, tu peux sortir maintenant? Ma soeur doit t'attendre...

-Ouais, avoua-t-il, elle est en bas, donc je suis pardonné?

Elle ne répondit pas. Elle ne sut pas trop de quelle façon il avait fait pour s'asseoir près d'elle sur son lit, ni comment il parvint à mettre sa main sur la sienne... Belle erreur! Elle fut soudainement prise de vertige et son visage devint très blême. Il le remarqua immédiatement... D'ailleurs, elle l'entendit pronnoncer son nom, mais elle ne le percevait pas aussi bien qu'elle ne l'aurait dû... Une centaines d'images défilèrent devant elle... Des images qu'elle aurait préféré ne pas voir, des scènes ou plutôt une scène qu'elle aurait aimé effacer dès qu'elle était apparue.

Un homme et une femme enlacés dans un lit, leurs mains se cherchaient, leur souffle s'entremêlait. Ils s'embrassaient comme si la terre avait cessé de tourner! Caresse pour caresse, baisers pour baiser, ils soupiraient, murmuraient... Ils s'aimaient. Ils souriaient aussi... Elle n'avait jamais vu deux personnes avec autant de désir dans les yeux... SES YEUX!! Seigneur ce devait être elle! Pourtant, la femme était beaucoup trop belle... Mais c'était ses yeux! Puis, l'homme, elle entendit sa voix rauque, grave étant à peine un murmure:

-Tu es tellement belle Hally...

Mon dieu, c'était elle! L'homme... il... c'était Sean!!!

Dès lors, elle revint sur terre en retirant brusquement sa main qui était sous celle de Sean. Celui-ci la regarda visiblement inquiet!

-Ça va!!?! Tu n'étais plus là! Je te jure, tu étais en transe!

-Je... je sais! Ne me touche plus! s'écria-t-elle lorsqu'il approcha encore sa main.

-Je ne savais pas que je te faisais autant...

-Ne me touche jamais plus!

-Hé! Mais tu rêves gamine! Tu parles comme si j'avais envie de te toucher!

Elle le fusilla du regard.

-Je venais simplement te demander si tu aimerais venir avec nous?

-Quoi? Avec vous? Où? bredouilla-t-elle peu remise de sa vision.

-À la fête de mon ami, ça te dis?

-Je ne crois pas non...

-Bon, très bien!

Il se leva et stupidement, elle le suivit.

-D'acord, d'acord, attendez-moi! fit-elle.

Il lui décrocha tout un sourire et descendit les escaliers. Ah! Pourquoi avait-elle accepté! Elle était tombée sur la tête, c'était certain! D'autant plus qu'elle n'était pas encore tout à fait remise de sa vision. Oh... et maintenant qu'elle y songeait, Sean avait 22 ans. Aussi fou que cela puisse paraître, elle avait deviné son âge lorsqu'il avait posé sa main sur la sienne. Elle commençait à avoir l'habitude de voir dans le futur ou encore dans le passé, mais de tous ce qu'elle avait pu entrevoir, rien ne l'avait concerné! Puis du reste, sa soeur ne l'avait jamais invitée nulle part!

Elle se changea prestement encore une fois et alla les rejoindre. Dans la voiture de Sean, elle se maudit tout le long du trajet, puis arrivée à destination, elle eut un mauvais pressentiment... Un très mauvais qui la concernait elle!

**************************************************************************************

Eh voilà pour le prologue! J'aimerais beaucoup, beaucoup un petit review! Dès le début ça va beaucoup m'encourager à continuer! *petit yeux suppliant*

~ Chapitre 1 bientôt ~

Bisous!