« Petite fille, à quoi tu penses ? Entre un plaisir et deux romances, va puiser d'autres solutions. J'ai besoin d'une perfusion. »

Un coup de feu qui retentit suivi d'un crissement de pneu dans la nuit, un homme qui se meurt, cela peut choquer, certes, mais dans ce quartier, c'est loin d'être inhabituel, un homme blessé qui gît à terre. Mais cette nuit-là, l'homme n'est pas seul. Une petite fille déambule les rues et voit à terre cet homme couvert de sang ; pourtant elle ne s'enfuit pas, elle s'approche et le toise, dans ses yeux, la lueur qui manque aux flambeaux de ceux qui prônent révolution. Les supplications de l'homme la sortent de ses rêveries mais loin d'aller chercher de l'aide, celle-ci lui adresse la parole, demande de sa voix toute innocente : « Pourquoi déchires-tu cette si belle nuit avec tes cris de sang ? » L'homme n'a que faire de cette effrontée incapable de l'aider et continue de hurler à l'aide. La jeune fille s'obstine, le moins du monde impressionnée : « Pourquoi t'a-t-on tiré dessus ? As-tu été mauvais ? » L'homme la regarde effrayé. « Pourquoi te vides-tu aussi rapidement de ton sang ? » Rassemblant ses forces, il répond : « Ne vois-tu pas que je vais mourir ! ». La petite sourit mais toujours dans la plus grande innocence, sans la moindre trace de sarcasme dans la voix lui dit : « Mais alors, de quoi te plains-tu ? » L'homme, ahuri, ne répond pas, il en oublie même de crier au secours, il l'écoute continuer, bercé par la petite voix si troublante, sa beauté froide le résonne et le résigne. Après tout, pourquoi rester dans ce bas monde où on laisse les hommes crever sur la rue comme des bêtes ? A quoi lui cette une vie si c'est celle d'un animal piégé, traqué ? Il a déjà tout perdu, alors la vie ! N'était-ce pas un enchaînement logique ? Son doux ange de la mort avait déjà continué son chemin, et sans résistance contre cette inconnue qui l'emporte, il ferme ses yeux et fredonne.

« Petite fille de novembre, si blanche dans la nuit de cendres, trouble adolescente en sursis, comme un phare en mon amnésie, d'autres désirs et d'autres lois, une confiance en je ne sais quoi, philosophie prête à porter, vite consommée et puis jetée ».

Puis s'éteint, comme nombreux avant lui, franchit le passage.