Auteur : Kinigawa

Titre : Nameless

Genre : Une histoire de mafia

Source : Originale

Description : La sombre - c'est le mot à retenir ;) - histoire d'une jeune femme qui ne sait plus rien d'elle. Elle va essayer de trouver qui elle est et pourquoi elle est amnésique, n'ayant pour seul indice qu'une carte d'identité.

Chapitre 01 - Anonyme

La pièce était sombre, la pluie résonnait sur les volets fermés. Une odeur de cigarette planait, enveloppant l'air d'une fumée légère. Une femme était allongée sur le ventre sur le lit dont les draps étaient immaculés de sang. Elle finit par se lever, et alluma la lampe près d'elle. Il y avait un miroir dans le fond de la chambre. Elle avait un carré blond platine et des yeux bleu acier, sa peau était plutôt pâle, elle portait une chemise blanche et une jupe noire. Puis elle se rendit compte qu'elle était incapable de mettre un nom sur son propre visage, ou encore le jour qu'il était, où elle se trouvait, son lieu de naissance… Toutes ces choses qu'on juge acquises, c'était comme si on lui avait volé son identité.

L'inconnue fouilla la table de chevet qui se trouvait près du lit, elle y trouva une carte d'identité et un Beretta 92FS, c'était étonnant elle ne savait rien sur elle mais elle se souvenait parfaitement le nom de ce pistolet et comment s'en servir, il devait lui appartenir. Elle regarda la photo de la carte, c'était elle. Elle lut les informations avec soin. Elle s'appelait Olivia Geelen, elle était née le 6 octobre 1975 à Saarbrücken, à la frontière allemande. Voilà tout ce qu'elle savait sur elle-même, un nom et un prénom avec un lieu et une date de naissance, ni plus ni moins…

Puis elle prit l'arme à feu entre ses mains, la sensation du métal froid sur ses doigts la fit frémir. Elle le rangea dans l'étui accrochée à sa jupe. Olivia ouvrit les volets dans la chambre et regarda dans la rue. Il ferait bientôt nuit, la rue était assez calme. Il fallait qu'elle sorte, qu'elle sache au moins où elle se trouvait. La jeune femme se changea : elle était tachée de sang. Dans la première partie de l'armoire il n'y avait que des tailleur semblable à celui qu'elle portait et dans l'autre des tenues qui semblait plus faites pour le soir, on aurait dit la garde robe de deux personnes bien différentes Olivia opta pour une un corset brodé de dentelle noire et un jean noir sans oublier de prendre l'étui. Elle descendit deux escaliers, c'était un gigantesque appartement. Des clés étaient posées sur un plan de Paris dans un cendrier près de la porte d'entrée, elle les prit et s'en alla.

La plaque indiquait Boulevard Saint Germain. Elle prit le plan et remarqua qu'elle se trouvait dans le 5ème arrondissement. Au bout d'un moment passé à marcher en jetant un œil distrait sur les vitrines des magasins, elle arriva près d'un comissariat dans une rue perpendiculaire. Deux policiers discutaient.

- Bon, on nous a donné le signalement de cette fille qui est recherchée. Collez des affiches partout… il paraît qu'elle est dangereuse, elle est peut être armée.

- Bien chef.

Elle s'approcha discrètement d'eux et regarda la feuille qui passait d'une main à l'autre. Elle vit la photo d'une femme... en tout point identique à elle. De peur d'être interpellée, elle pressa le pas. Il valait mieux rentrer chez elle…

Olivia se jeta sur le lit d'une autre chambre et réfléchit à ce qu'elle venait d'apprendre. Elle ne savait même pas pourquoi elle était recherchée. Son amnésie était-elle temporaire ou permanente ? Il falalit qu'elle sache plus sur son histoire pour comprendre. Apparemment, elle n'était pas une jeune femme ordinaire. Après tout peut être était-elle seulement une simple voleuse mais quelque chose lui disait que ça allait au delà de ça. (1) Le téléphone sonna. La "fugitive" attendit deux sonneries avant de décrocher.

- Allô ?

- O…li…via ?

- Euh… Qui êtes vous ?

- Bordel fais pas la conne ! Je sais très bien que c'est de ta faute ce qui m'arrive !

- Mais de quoi ?

- Ce truc que tu m'as donné… Ca fait pas comme d'habitude… Tu l'as modifié hein ?

- …

- Réponds putain !

- Je ne vois pas de quoi vous parlez.

- Tut… Tut… Tut…

L'homme au bout du fil avait raccroché. Lui ôtant une chance de retrouver son identité. Il la connaissait apparemment.

Et les jours passèrent sans que rien de plus ne se passe. Les idées s'étaient mêlées laissant entrevoir des pistes sans fins et créant des portes dont elle n'avait pas les clés… Voilà une semaine qu'Olivia s'était réveillée sans réellement se connaître. Elle apprenait à se découvrir, c'était comme si elle venait de naître. Elle évitait de sortir pour ne pas se faire prendre par la police. Alors qu'elle regardait les murs blancs sans imperfection allongée sur son lit, le téléphone sonna à nouveau, perçant le silence de la nuit.

- Olivia ! C'est encore moi !

- Mais qui êtes vous bon sang ??

- Bon… tu n'as pas l'air de comprendre, viens me voir ce soir au Kata Bar(2) et demande Keshiko. Tu vois où c'est ?

- Euh ouais à peu près… C'est assez loin, je pars tout de suite.

Après vingt minutes environ passées, elle était dans ce fameux bar. La musique était assourdissante, de l'indus.

We all live in Amerika ! Amerika…(3)

Les murs étaient décorés de photos en noir et blanc. Les fauteuils avaient leurs dossiers hauts tandis que les canapés étaient bas. Des motifs façons bronze étaient dessinés sur les meubles. Olivia se dirigea vers le bar ou une jeune femme aux couettes turquoises préparait des coktails.

- Excusez-moi ?

- Oui ?

- Je cherche Keshiko.

- Oh oui, il m'a dit qu'il attendait de la visite dans la soirée. Il est au fond là-bas.

Elle s'approcha du jeune homme aux traits asiatiques, il avait de longs cheveux blond vénitien descendant en cascade sur ses épaules. Il portait un tee-shirt et un short, noirs et moulants tous les deux. Ses yeux étaient violets, il portait sans doute des lentilles de couleur. Près de ses poignets, on pouvait voir quelques petits trous dont un perlait encore de sang et des cicatrices non loin de là, rappelant peut être une adolescence difficile. Ils se saluèrent brièvement et la jeune barmaid arriva en se trémoussant sur la musique.

- Je vous sers quoi ?

- Deux Hémorragies (4)s'il te plaît…. Ça te va ?

- Oui, oui…

Quelques minutes plus tard, elle apporta deux verres remplis d'un liquide rouge. Ils sirotèrent leur cocktail pendant quelques instants sans se parler puis Keshiko engagea la conversation.

- Tu n'es pas Olivia… Ou alors tu as beaucoup changé.

- Je ne le sais pas moi même, après tout j'ai juste trouvé une carte d'identité, rien ne dit que c'est moi.

- Oui je vois… Tu veux que je t'en dise un peu plus sur… Olivia ?

- Pourquoi pas, ça pourrait m'aider à en savoir un peu plus sur moi… ou une femme qui a lien avec moi du moins.

- Bon, Olivia elle a un peu une double personnalité. Le jour elle est sagement coiffée et tout, elle travaille en tant que chercheuse je crois… enfin je sais pas grand chose sur cette fille là. La fille que je connais c'est l'Olivia du soir. Elle deale des substances assez louches et pas connues du tout, j'crois qu'elle les fabrique elle-même. En tout cas c'est pas naturel du tout.

- Oh… je vois. Je ne me sens proche d'aucune de ces deux personalités étrangement…

- Y'a quelque chose de louche là dessous j'te dis… Olivia c'était le genre de fille a se fourrer dans des affaires pas possibles… Oula ! Je dois y aller !

Il avala en toute hâte son cocktail, griffona un numéro de téléphone sur un papier, dit au revoir à la jeune femme et la laissa seule. Elle regarda avec indifférence le liquide et l'avala d'une traite. Elle n'avait pas envie de rentrer chez elle, Olivia se sentait comme une adolescente en fugue. Elle sortit de l'établissement.

La jeune femme marcha pendant une longue heure avant d'aperçevoir sur les toits deux silhouettes. C'était apparemment deux personnes assez jeunes, pourquoi ne pas aller les voir ? Elle se sentait d'humeur à faire des rencontres… même peu recommandables. Elle monta les escaliers de l'immeuble, plus personne ne devait habiter ici. Arrivée tout en haut elle put voir mieux les deux adolescents. Il y avait une jeune fille aux cheveux rouges parsemés de mèches bleues, habillée avec un débardeur jaune fluo, une mini jupe bleu électrique et des bottes oranges. Elle avait l'air de sortir tout droit du futur, tandis que le jeune garçon assis sur le rebord du toit avait l'air plus calme et introverti. Il portait un sweat et un baggy noirs. Des mèches de ses cheveux châtain clair retombaient sur ses yeux…

- Qu'est-ce que vous foutez là ?

- Je sais pas… et vous ?

- Ca vous regarde ? dit la gamine

- Non pas vraiment.

- Vous vous appelez comment ?

- Je sais pas non plus… sur ma carte d'identité y'a marqué Olivia Geelen mais on sait jamais…

- J'vous aime bien… Moi c'est Hanna, mais tout le monde m'appelle Kazue. J'ai 14 ans, et lui c'est mon p'tit frère Nathan… on l'appelle 0.1 en général. Il a 13 ans.

- Ok, vous traînez souvent dans le coin ?

- Ouais pas mal… dit le gamin du fond, c'était la première fois qu'il ouvrait la bouche depuis qu'elle était arrivée.

Il se leva et s'approcha d'Olivia. Ses yeux gris étaient cernés de noir, et semblaient ne rien fixer de particulier. 0.1 tendit simplement sa main que la jeune femme serra.

- Pourquoi on t'appelle 0.1 ?

- Comme ça.

- Bon… j'vais y aller, on se reverra peut être.

- J'en suis sûr…

Elle partit et cette rencontre, aussi courte avait-elle été, lui avait fait chaud au cœur. Finalement ils étaient comme elle, adolescents en quête de leur identité, anges d'une cité sombre oubliée dans la nuit, cachés sous des pseudonymes qui les préservait. "On m'apelle", n'était-ce pas plutôt elle qui avait choisi de porter ce masque. Tout le monde aspire à devenir quelqu'un, mais eux trois encore plus, malgré leur jeune âge ils étaient parfaitement capables de comprendre ce qu'on ressentait lorsqu'on n'était plus personne…

Fin du chapitre 01. A suivre…

(1) Elle a bien raison si c'était une petite cambrioleuse qui avait trop bu j'aurais pas fait d'histoire…

(2) Bon OK, c'est cliché… et si jamais tu lis ma fic : je t'emmerde clément :P

(3) Merci Rammstein :D

(4) Un cocktail du Kata Bar, à base de vodka, de cassis et de cidre il me semble oO