Brand New Life

Prologue – Inner Thoughts

Alors, si je me souviens bien, j'étais en fin de seconde quand tout ça est arrivé. Ouah, c'était y'a un peu plus de deux ans. Hé bé ! Deux ans que j'ai frôlé la neurasthénie en voyant des innocents mourir. Deux ans que je suis tombé amoureux et que cet enfoiré de Maître l'a torturé. Deux ans que je l'ai définitivement perdu.

D'après ce que je sais, il est parti à Paris pour s'éloigner d'ici. Bien sûr, je ne l'ai pas su de lui mais de ses amis. Il parait qu'il revient les week-ends. Je n'ai pas essayé de le revoir. Je me suis fait une raison. Il hait ce que je suis. Tout ce monde qui m'entoure et qui a failli le tuer, il l'abhorre. Et j'en fais partie de ce monde. Je le comprends, même si ça me coûte. J'aurais sûrement réagi de la même manière. Ça ne m'empêche pas d'être un peu triste, même deux ans après.

Mais bon, la vie a continué. Première, puis terminale… Tout a bien marché, dans une vie tout ce qu'il y a de plus normale. Hé oui ! Plus de magie ! C'est pas chouette, ça ? Plus de démons qui prennent possession des corps d'adolescents, pas de schizophrénique en armure, ni de trucs pas clairs qui vous attendent cachés un peu partout par pur plaisir de défier l'Elu et de lui arracher les boyaux pour s'en faire un collier.

En gros : exit l'Elu ! Le pied ! On a pu reprendre des vies normales. Charlotte et Renaud ont fait une première S et la term qui va avec ! Et Amy et moi, on a opté pour le coin littéraire. Et tout s'est bien passé. Je me répète, je sais, mais c'est tellement important pour moi ! Une vie normale après avoir chassé le démon en seconde, c'est appréciable.

Bon, bien sûr, on a encore nos pouvoirs, donc je me doute qu'il y a une raison. Si le monde était débarrassé de sa vermine, ils auraient disparus. Probablement qu'un gros truc monstrueux finira par émerger un jour ou l'autre avec plein de tentacules… Pourvu qui se perde en route.

Pour en revenir aux pouvoirs, on les a volontairement oubliés. On les a mentalement bridés. On ne s'en sert plus du tout. Bon, un petit peu peut-être… Bon, d'accord, j'arrose le jardin avec mes mains quand j'ai pas envie de tirer le tuyau… Quant aux guerriers élémentaires, je les ai revu une fois en rêve. Ils m'ont remercié d'avoir éliminé le Maître et m'ont dit qu'ils ne nous importuneraient pas jusqu'à temps qu'il y ait une nouvelle menace.

Ce n'est donc pas allé plus loin ! On est pas reparti à la chasse aux démons ou un autre truc dans le genre. Enfin, Yohko, lui, ne renie pas son patrimoine. Il s'entraîne régulièrement. Il a bien essayé de me faire du chantage pour que je m'entraîne avec lui mais vu comme j'y ai mis du cœur à l'ouvrage, il a préféré aller s'entraîner contre un arbre… Y m'a même proposé un dîner pour que j'accepte. C'est bizarre, ce jour-là, j'étais très motivé. Bon, l'excitation m'a fait le mettre au tapis en deux secondes quarante-cinq, mais c'est lui qui a voulu.

Et pendant le dîner, ben… J'ai essayé de le draguer… Mais il n'y a qu'une chose dans sa tête : Amy. Donc, j'ai lâché l'affaire. De toute façon, je le savais mais je voulais être sûr. Des fois qu'il fantasme secrètement sur moi. Hé ! Mais il le savait qu'il me plaisait bien. Et il savait que je n'avais aucune chance. Il m'a utilisé ! Ah l'enfoiré ! Il savait que j'allais accepter pour un dîner à deux et que ce ne serait qu'un dîner et rien de plus. Il s'est bien foutu de moi. Mais bon, ça valait le coup, rien que pour voir la mâchoire d'Amy se décrocher quand je lui ai dit que j'avais rencard avec Yohko. J'en ris encore…

Donc, on peut résumer ces deux ans par un paquet de franches rigolades, des 'Je vais finir ce que le Maître a pas terminé sur toi' un couteau de cuisine à la main et des 'Tu peux pas m'aider en philo ? J'y arrive paaaaaaaas !!!'.

Et nos deux scientifiques ? Ben… Charlotte a collectionné les petits copains mais n'a pas trouvé chaussure à son pied. C'est sûrement son caractère de félin qui la bloque à ce niveau-là. Elle a eu son bac les doigts dans nez mais pas autant que Renaud… Lui, il a pas que les doits dans le nez, il a le bras entier. Dix-sept de moyenne, il est pas humain ce gars. Moi et mon petit quatorze et demi, on fait pas le poids TT'…

En parlant de lui, il a pas eu beaucoup de chance en amour. Il a cru avoir trouvé la perle rare mais un petit enfoiré s'est entêté à le lui prendre. Et il a réussi, la petite ordure. Le pire, c'est que Renaud n'a pas appris de la bouche de son petit ami que ce dernier l'avait trompé. Il l'a su de la bouche d'un parfait inconnu. Ça lui a fait beaucoup de mal. Enormément même.

Charlotte venait de rompre elle aussi, lasse que ça ne colle jamais. Et ils se sont oubliés tous les deux pendant une nuit, l'un avec l'autre. Ça n'a pas été très loin ; ils ont juste cherché à oublier dans les bras l'un de l'autre leurs malheurs respectifs. Ils ont certes couché ensemble, mais ça n'a suffi qu'à leur confirmer qu'il n'était que les meilleures amies du monde. Leur amitié en est ressorti grandi et la nôtre aussi puisqu'ils sont venus nous en parler le lendemain de la fameuse nuit. Et ils ne se sont pas arrêtés là. Ils nous ont ouvert leur cœur comme jamais il ne l'avait fait. Et on en a fait autant.

J'ai parlé de Rémi, elle a parlé de Yohko, Il a parlé de Joffrey et elle a parlé de son monde intérieur, de sa dualité femme/tigre.

Il n'y a guère que Yohko qui reste un mystère entier pour nous tous, même pour Amy. Personne ne sait qui est cette Anzu, ce qui ne manque pas de faire enrager Amy. Je lui ai suggéré un démon renard a la forte poitrine qui a fait voir le septième ciel à Yohko un nombre incalculable de fois. Je crois qu'elle a pas apprécié vu que les objets dans ma chambre se sont mis à léviter tout seul, poussé par une force aérienne, et un ciseau s'est planté dans le mur, manquant de m'empaler. La colère, ça la rend puissante. Mieux qu'elle ne voit pas trop souvent la fin de la saison six de Buffy. J'ai pas envie d'avoir une Dark Amy sur les bras.

Bon, trêve de plaisanterie, pour eux deux, je suis confiant. Ils se tournent autour mais le jour ou Yohko lui révèlera une partie de son passé, notamment qui est cette Anzu, ils feront un grand pas en avant.

Voilà où en sont nos vies après deux ans. Je rentre en fac d'anglais, Renaud et Charlotte respectivement en prépa math et physique-chimie (mais ils sont dans le même établissement) et Amy en fac d'histoire de l'art. Et Yohko, enfin Théo pour sa vie civile, après des petits boulots, est à présent serveur dans un bar de Clermont-Ferrand. Ce qui me fait rire, mais pas lui, c'est que c'est un bar gay. Il ne compte plus les invitation à dîner ou pire, à coucher… Et Renaud et moi, on en rajoute une couche en racontant à qui veut l'entendre ses aventures fictives avec de beaux Apollons. Ah oui ! On a élu domicile dans ce bar. On y fourré la plupart du temps. En plus, comme on a tous le permis, on s'en donne a cœur joie ! Et quand on sera en fac, ça va n'être que pire !

Bon, je pense, je pense, et il est bientôt deux heures du mat' ! Je vais aller voir Morphée si elle a une berceuse à me chanter, quoique j'en ai pas vraiment besoin…

oooTBCooo

Voilà le prologue ! Vous resituer de quelle fic je parle ? Non ? Ben, allez lire 'La Guerre des Eléments' ! Comment ça : 'c'est de la merde, j'ai pas envie de ma taper la suite…' Ben si c'est comme ça, je vais aller me pendre…