La lune, ronde et lumineuse est auréolée de nuages. Elle tient silencieusement compagnie aux étoiles et guide le voyageur perdu dans l'obscurité. Cet astre unique et beau ravive la tristesse des moments douloureux et permet aux hommes de ne pas oublier les guerres passées.

La lune est l'âme de bien des gens et elle montre la route aux rôdeurs perdus. Elle mène les navires égarés vers la sécurité du rivage et berce le monde de sa douce lumière. Elle permet aux enfants de dormir à l'abri des cauchemars et met les animaux en confiance.

La lune, cet astre bienfaisant est là pour nous remettre à notre place, pour nous signifier à nous, simples mortels que la terre ne nous appartiens pas et que nous ne sommes que de passage. La lune nous en veut de notre orgueil et tente vainement de nous le faire comprendre.

Cette forme lisse et parfaite qui illumine le ciel les soirs où l'on se sent seul, appuyés à notre fenêtre en rêvant d'un monde meilleur ; en priant les étoiles de nous accorder un sursaut de lucidité. Cette lumière qui brille tous les soirs est là pour nous rassurer. Et malgré la peur, la colère ou la haine, elle nous protège et nous élève vers nos rêves les plus fous. Grâce à elle, on arrive à croire en nos rêves, à penser qu'ils sont réalisables et qu'il faut tout essayer pour ne pas être déçu.

Seulement, en dépit de tous ces efforts, la lune ne peut rien faire à notre place. Et si l'homme n'est pas assez subtil pour la comprendre et saisir son message, pour tenter d'accomplire sa seule volonté, son seul rêve ; qu'il reste dans son monde sordide à penser qu'il est un être suprême doté d'une intelligence supérieur et que son devoir est de réduire tout ce qui lui passe sous la main à l'esclavage. Si l'homme n'est pas assez fort pour regarder la vérité en face, pas assez humble pour admettre qu'il s'est trompé ; qu'il reste seul sur son monde à attendre un miracle qui ne se produira jamais ! Qu'il reste seul dans son monde à penser qu'il a raison, qu'un homme n'a jamais tort et que le ciel n'a aucun droit sur lui ! Si l'homme persiste à rester ce qu'il est, s'il continue obstinément à refuser les conseils de celle qui sait ; qu'il reste dans l'ignorance et cesse de se plaindre !

L'homme est acteur et croit connaître son rôle. Il se trompe mais ne voudra jamais l'accepter, il est bien trop faible pour cela. La lune était là pour lui apprendre comment réparer ses erreurs mais, comme personne ne l'écoute plus, elle se retire peu à peu de notre vue et s'éloigne de nos pensées au fur et à mesure que nous l'ignorons. Elle se cache derrière les nuages pour pleurer et confier sa peine aux étoiles. Maintenant, la lune a décidé de ne plus s'occuper des hommes, elle ne veut plus leur pardonner leur dédain. La lune s'est retirée derrière les nuages pour pleurer et elle admire les étoiles qui veillent sur la terre depuis le début et qui l'ont vu petit à petit devenir ce qu'elle est aujourd'hui : un rocher inerte qui flotte autour d'une étoile impuissante. Le mépris des hommes à fait fuir la lune et pleurer les étoiles. Et bien qu'elles soient submergées par le chagrin, les étoiles restent dignes et continuent à éclairer notre monde de leur sagesse.

L'homme ne s'en rend pas compte, mais sa folie a bouleversé l'ordre des choses. Son ignorance a mis le monde à l'envers sans espoir de le remettre à l'endroit. La bêtise de l'homme a détruit l'œuvre des étoiles et de la lune.

Lui, qui aurait pu devenir la fierté de la lune est devenu sa crainte. Notre obscurantisme nous a mené à notre perte et le pire, c'est que nous en sommes fiers…

Un accès de mélancolie en regardant la pleine lune… je sais pas ce que ça vaut, si c'est bien écrit ou quoi que ce soit. C'est sorti tout seul et d'un coup. Sans me poser de questions. Si je le poste, c'est pour connaître vos réactions alors allez y de votre petite review aussi méchante soit elle à partir du moment qu'elle est réaliste…