Secret

Un verrou est brisé,

Une clé perdue à jamais,

Les deux sceaux ouverts étaient les derniers

Et rien ne reste qui m'interdirait de tout révéler.

Rien pour m'empêcher de vous dire,

Tout les secrets, tout les soupires.

Et toutes les nuits passées en regrets,

En insomnie et en projets.

Rien, si ce n'est l'habitude

De me complaire dans ma solitude

Parfois se libérer d'un fardeau,

Revient à en prendre un autre sur son dos.

Pourrais-je supporter vos regards

Plein de reproche pour ce que je ne suis plus,

Ceux que vous ne pourriez pas voir

Car ils ne seraient pas voulus.

Sans parler des silences

Qui viendraient sans bruit s'installer

Que vous ne pourriez empêcher

Que jamais vous ne comprendriez

Malgré toue votre volonté

Vous finiriez par me haïr

De n'en plus pouvoir dormir

De passer votre temps à tout retourner

En priant pour que je n'aie pas parlé.

Certains secrets sont trop lourd

Lorsqu'il s'agit de les mettre en parole

Mais, plus durs encore s'ils vous font fuir,

Je préfère me taire ou mourir.