Je rentre et dans mes bagages…

Je rentre et dans mes bagages, je n'ai même plus la place d'emporter une fourmi. Le soleil incarnat derrière les nuages à 6h30, le sourire des indiens, la citronnade à l'école de Malathi (1), le poussin rose… Autant de choses qui remplissent ma valise. Je rentre et dans mes oreilles j'emporte la voix criarde d'une chanteuse en sari affriolant couvrant une musique traditionnelle accompagnée par un balais de pingouin en smoking !

(1): Malathi, c'est une petit fille que nous parrainons depuis une dizaine d'années maintenant. nous sommes allées la voir dans son école. c'était une rencontre hors du temps. vraiment poignante.


un petit texte pour clôturer ce voyage. ce que j'ai ramenén, qui m'a le plus marqué pendant ce voyage dépaysant.