Diclamer : Tout est à moi

Genre : Romance et horreur peut-être (enfin bon, faut être vraiment sensible quand même…)

Résumé : Deux homme s'aiment, mais ne peuvent être ensembles… L'insupportable l'emporte et ce qui devait arriver, arriva…

Note : Ningyou signifie "Poupée" en japonais


Ningyou

Je te veux et te désire
Ton regard me fait frémir
Pour toi aussi
Le sort en a décidé ainsi

Mais tu ne veux pas te l'avouer
Tu ne veux pas voir la vérité.
Pourquoi te cacher ?

Pourquoi me fuir ?
Pourquoi te mentir ?
Ouvre tes yeux et ton cœur
Ne fais pas attention aux mœurs

Laisse-moi te guider
Dans ce monde de brutalité
Je saurais être doux
Même si tu me rends fou

Je prendrais ton corps
Comme tu as pris mon cœur
Je te donnerais mon amour
Et tu me donnera la lumière du jour

Tu ne m'as pas écouté
Tu n'es plus qu'une vulgaire poupée
Entre mes doigts effilés

Mes mains glissent sur ta peau si pâle
Si tu savais comme j'ai mal
Pourquoi as-tu les yeux fermés ?
Ta peau est si froide sous mon touché

Ton cœur ne bat plus
Mon sang ne circule plus
Le rouge m'envahi
Le mort m'affaibli

Je vais te rejoindre là-bas
Je t'en prie, attends-moi
Je t'en prie, pardonne-moi.

05.04.2005


Bon, c'est pas du grand art, mais c'est le tout premier poème que j'ai écrit