Kikooo tout le monde !!!

Allez, un autre petit texte, faut croire que je peux écrire que ça en ce moment... Enfin j'ai plutôt la flemme de reprendre mes histoires avec le boulot, les cours, la glandouille... Mais promis je m'y mettrais un jour (je vois déjà ma cannibale préparer sa marmitte pour m'y faire cuire parce que je veux pas les publier ces histoires... oO)

Bonne lecture !


Distance

Leur relation avait duré plus de six mois sans ombrage. Des amis les avaient présentés l'un à l'autre et ça avait été le coup de foudre. Ils ne se quittaient que rarement, pour les cours ou pour passer un peu de temps avec leur famille respective.

Jusqu'au jour où la nouvelle est tombée : Elle devait déménager à cause de la mutation de sa mère dans le nord. Il en était resté pantois. On ne leur avait laissé qu'un mois avant la date fatidique.

Puis, les cartons finirent par être prêts, trop vite à leur goût. Il y eut des larmes, des sourires forcés, des baisers, puis une main passée par la fenêtre de la voiture, saluant une dernière fois le jeune homme debout devant la maison désormais aussi vide que lui.

Ils s'appelèrent par la suite matin, midi et soir, pour se raconter leur journée, les bonnes et les mauvaises choses qui avaient pu leur arriver. Mais ils finirent par se téléphoner pour se prouver qu'ils s'aimaient toujours.

Ils arrivèrent à établir une date pour qu'Elle vienne le voir. Le jour de son arrivée, Il avait attendu avec impatience et une certaine inquiétude sur le quai, jusqu'à ce que son cœur s'emballe à l'annonce de l'entrée en gare du train. Elle en était descendue avec un grand sourire et s'était précipitée dans ses bras.

Ils avaient passé une semaine ensemble, ce qui avait quelque peu renforcé leur relation. Du moins était-ce ce qu'Ils pensaient, car une fois la jeune femme repartie, les doutes et les inquiétudes avaient ressurgi au grand galop.

Que faisait-Il / Elle ? Avec qui était-Il / Elle ? Pensait-Il / Elle à Elle / lui ? Etait-Il / Elle sincère, fidèle… ?

Tant de questions, d'incertitudes auxquelles Ils avaient du faire face chacun de leur côté et qui les détruisaient à petit feu. Les appels téléphoniques perduraient, plus nombreux, plus longs. Mais ils étaient aussi signes de souffrance : parler, sans pouvoir se toucher, sans pouvoir regarder l'autre dans les yeux… Les larmes étaient souvent présentes, les cœurs étaient serrés, le souffle court…

Mais leur courage, bien que fragilisé, demeurait. Leurs amis, leur famille les supportaient. Il s'encourageaient l'un l'autre et organisaient des voyages, des week-ends en amoureux. Ils essayaient de se voir de plus en plus souvent, et plus longtemps. Ils s'imaginaient un futur à deux, dans le même appartement, espérant que cela viendrait le plus vite possible.

Une année était passée. Puis une autre. Ils finirent par avoir leur bac chacun de leur côté. Ils savaient tout deux quelles études Ils voulaient entreprendre. Elle, ce serait une licence de Lettres Modernes ; Lui, il se destinait à la médecine.

Ils ne s'en seraient jamais doutés, mais c'était justement leurs études qui allaient les « sauver ». Elle, Elle n'était pas obligée de déménager pour entrer dans une fac de Lettres. Mais Lui… Il allait pouvoir se rapprocher d'Elle grâce à son orientation, car il existait une prépa dans la ville où Elle vivait.

Il avait donc pris un studio tout près du campus où se trouvait la prépa. Ils passaient tous leurs instants de libres ensembles, Elle allait chez Lui, Il allait chez Elle. Ils avaient dû se réhabituer à se voir aussi souvent, mais cela n'avait pas été sans joie. Ils passèrent une année ainsi, une année pleine de bonheur. L'année suivante, Ils avaient pris leur décision.

Un appartement pour deux. Leur rêve devenait réalité, bien que plus tôt que prévu. Les disputes avaient alors été plus fréquentes, mais jamais elles n'étaient venues à bout de leur couple.

Comment n'ont-Ils pas craqué ? Comment ont-Ils fait pour tenir le coup aussi longtemps ? L'amour, serait la réponse la plus attendue à cette question. Et bien moi, je pense que s'Ils ont réussi à tenir jusque là, et qu'Ils tiendront encore longtemps, c'est parce qu'Ils y croient, tout simplement. Et qu'Ils ont la force d'y croire.


Voilà voilà !! Et voui pour une fois, j'ai fait une fin heureuse, c'est vrai que ça change...

Désolé pour les fautes, mais ma correctrice n'a pas pu passer derrière moi... snif snif...

Je fais ici ma dédicace, parce que c'est ellema vraie conclusion.

Souricette, Pti ange, c'est pour vous que j'ai écris ça. Parce que je vous vois lutter à chaque instant pour être avec votre homme, et c'est très difficile. Mais je crois en vous, je vous adore.

Mais surtout, je crois en l'amour, à distance ou pas.

Gros bisous à vous, et à tous ceux qui se trouvent dans cette situation. Courage !

le 19/06/06