Me revoilà, la bouche barbouillé de chocolat de Pâques lol! Je poste la suite et fin de cette histoire (et oui, déjà) pour ne pas vous faire attendre trop longtemps.

Bonne lecture!

---------------------------

Le lundi matin, Flora eu le sourire aux lèvres toute la journée, qui se déroula sans heurt et avec une monotonie affligeante.

Néanmoins, toute la journée, Chris n'arrêta pas de repenser aux deux étreintes qu'ils avaient échangé la semaine précédente. Flora n'en avait pas parlé et il n'osait pas lui en toucher un mot. Ces étreintes avaient été spontanées, irréfléchies, désespérées même, pour elle. Pourtant, il aurait tant voulu la serrer de nouveau contre lui, de sentir son corps pressé contre le sien. Son envie était tellement forte qu'il en souffrait physiquement. Il avait besoin d'elle, d'être auprès d'elle, de la toucher, de la sentir tout contre lui. Mais à chaque fois, il devait réfréner ses envies, il ne voulait pas précipiter les choses. Flora, elle, ne se doutait pas le moins du monde des troubles qui agitaient le cœur de son ami.

Les vacances arrivèrent à point nommé. Elles allaient leur permettre de se reposer un maximum mais aussi de prendre du recul et de mieux comprendre leurs sentiments respectifs. Pour Chris, rien n'avait changé. Toutes ses pensées étaient tournées vers Flora. Et il était enfin décidé à tenter quelque chose pour connaître les sentiments de la jeune fille à son égard.

Quand à Flora, elle se rendit compte qu'elle n'avait pas pensé à Ryan depuis au moins deux semaines. Elle ne dépérissait plus à chaque fois qu'elle l'apercevait et elle arrivait même à lui parler sans gêne. Par contre, ses sentiments pour Chris étaient plus complexes. Elle l'appréciait beaucoup et s'entendait très bien avec lui mais l'aimait-elle vraiment ? En répondant non, elle avait l'impression de se mentir à elle-même. Pourtant, elle ne l'aimait pas autant qu'elle avait aimé Ryan, ce n'était pas le même genre d'amour.

Celui qu'elle avait eu pour Ryan était plus proche de l'adoration qu'autre chose. Alors qu'avec Chris, une complicité et une forte amitié s'étaient établies au fur et à mesure. Elle décida d'arrêter de se casser la tête avec ce genre de question et de profiter de ses vacances bien méritées.

La rentrée arriva beaucoup trop vite au goût de tous. La première semaine fut très pénible et très difficile pour tout le monde, car personne n'était motivé pour aller en cours.

Le week-end suivant, Flora resta à la résidence universitaire afin de travailler sérieusement sur un dossier qu'elle devait rendre la semaine d'après. Vers 15h, elle voulut faire une pause et sortit faire un tour.

Quand elle revint à la résidence, une demi-heure plus tard, elle croisa Chris qui semblait en mauvais état. Sa chemise était déchirée en plusieurs endroits, son avant-bras gauche saignait abondamment, son visage portait de nombreuses traces de coups, et une fleur rouge s'épanouissait sur sa chemise au niveau de son abdomen.

« Mon Dieu, Chris, que t'est-il arrivé ? » demanda Flora, horrifiée devant l'état déplorable de son ami.

« Rien de bien grave, j'ai juste eu quelques problèmes. » lui répondit-il en riant doucement.

Il tituba. Flora se précipita vers lui pour le soutenir et ils se dirigèrent ensemble vers le hall de la résidence. Comme il était Dimanche, l'immeuble était presque vide, et ils ne croisèrent personne. Flora le conduisit dans sa chambre et partit dans la sienne pour chercher de quoi le soigner.

Elle revint quelques minutes plus tard avec sa trousse de secours et des bandages. Elle se lava les mains et lui demanda de retirer sa chemise pour qu'elle puisse le soigner. Elle nettoya ses plaies et lui fit un bandage serré pour arrêter l'hémorragie. Chris n'était pas très à aise torse nu, il détournait la tête pendant que Flora s'occupait de lui. Néanmoins Flora ne remarqua pas sa gêne, toute son attention focalisée sur ses blessures.

« Comment t'est-tu fais ces blessures ? » le questionna-t-elle.

« On va dire que je me suis retrouvé au mauvais endroit, au mauvais moment, avec les mauvaises personnes. »

« Quelle explication, je n'aurais pas pu espérer plus précis ! »

« Désolé. » s'excusa-t-il avec un petit sourire triste.

« Ce n'est pas grave, je ne vais pas te forcer à parler non plus. »

La jeune fille finit ses bandages puis ils restèrent un moment silencieux.

« Je ferais mieux de rentrer chez moi, il faut que tu te reposes. Evites de trop bouger, je n'ai pas envie que tes blessures se rouvrent. »

Elle était en train de se lever quand Chris la retint par le bras.

« Non, reste s'il te plaît. » murmura-t-il.

Il l'attira doucement vers lui et plongea ses yeux couleur chocolat dans ceux de Flora. Totalement hypnotisée par son regard, Flora se laissa faire. Bizarrement, elle n'avait plus du tout envie de partir. Sa main sur son bras était brûlante et elle pouvait sentir le souffre chaud de Chris sur son cou, la chatouillant délicieusement. Il posa délicatement ses lèvres sur les siennes. Flora sentit quelque chose se rompre en elle, comme un barrage dont elle n'avait pas conscience. Une puissante vague d'amour et de désir déferla en elle, qui la submergea entièrement. Elle répondit à son baiser et se pressa contre lui.

Brusquement, Chris eut un sursaut, poussa un petit gémissement de douleur et s'éloigna d'elle. Prise au dépourvu, Flora se demanda pourquoi il avait rompu leur baiser aussi soudainement. Quand ses yeux se posèrent sur ses bandages, elle comprit enfin. En se serrant contre lui, elle s'était appuyée sur ses blessures, ce qui expliquait son gémissement de douleur.

« Excuse-moi, je suis désolé. » s'empressa-t-elle de dire.

Elle s'éloigna un peu de lui.

« Ce n'est rien, cela ne me dérange pas de souffrir encore un peu… » lui dit-il en la prenant par la taille.

« Tu aimes tant que cela avoir mal ? » murmura-t-elle en souriant doucement.

« Si je dois souffrir pour t'avoir rien qu'à moi, tout à moi, je devrais m'y faire. »

« Mmh, je suis l'instrument de ta souffrance et de ton plaisir…cela me va tout à fait comme rôle. »

Et il l'embrassa de nouveau pour couper court à la conversation. Cette fois-ci, elle prit bien soin de ne pas trop se coller à lui. Ce qui n'empêcha pas leur étreinte d'être passionnée et leur baiser fougueux. Ce baiser se prolongea encore une ou deux minutes avant que leurs lèvres ne se séparent.

« Depuis le temps que j'attends ce moment » lui avoua-t-il.

« A ce point là ? »

« Je ne voulais pas te forcer la main, j'attendais le bon moment. »

« Il faut croire qu'il est enfin arrivé. Mieux vaut tard que jamais. » ajouta-t-elle avant de repartir à l'assaut de ses lèvres. Elle ne pouvait s'empêcher de l'embrasser, de passer ses mains dans ses cheveux et sur sa nuque, de sentir celles du jeune homme posées sur ses hanches.

« Tu devrais peut être rester ici pour cette nuit. » lui proposa-t-il pendant qu'il l'embrassait dans le cou.

« Je ne penses pas que ce soit une bonne idée. Je bouge beaucoup la nuit et je risque de te frapper sans m'en rendre compte. Et vu ton état, tu auras du mal à le supporter. »

« Mais non, ça ira, ne t'inquiètes pas, je… Aïe !! » cria-t-il.

Flora venait de lui donner un petit coup de coude dans l'abdomen.

« Tu vois ? Tu ne pourras pas supporter cela toute la nuit. » lui dit-elle avec un sourire angélique.

« Ca, tu va me le payer » rétorqua-t-il en se massant le ventre.

« Quand tu veux mon chou. » lui répondit-elle en se levant.

Elle l'embrassa une dernière fois et sortit de sa chambre avant qu'elle ne change d'avis. Dormir avec lui aurait été très tentant, mais il n'était vraiment pas en état ce soir-là. Ce n'était que partie remise. Elle retourna dans sa chambre pour finir son dossier, le sourire aux lèvres.

Le lendemain matin, Flora fut réveillée par un rayon de soleil filtrant à travers ses rideaux. Elle s'étira comme un chat et sortit de son lit en bataille. Après s'être préparée et avoir déjeuné, elle se dirigea vers le campus d'un pas énergique. Evidemment elle arriva la première. Elle ne remarqua même pas que Ryan aussi était là, de l'autre côté des escaliers.

Flora venait d'arriver. Elle s'était postée à sa place habituelle, du côté droit des escaliers menant au hall. Elle semblait perdue dans ses songes, elle avait le sourire aux lèvres. Et elle était seule. C'était le moment rêvé pour aller lui parler. Ryan y avait réfléchit pendant toutes les vacances et il s'était enfin décidé à aller lui avouer son amour. Le garder pour lui le faisait trop souffrir, il fallait qu'il se délivre de ce sentiment de plus en plus envahissant. Prenant son courage à deux mains, il se dirigea vers elle d'un pas qui se voulait assuré.

Soudain, il vit Chris arriver derrière Flora et la prendre par la taille. La jeune fille se retourna en souriant et l'embrassa. Sous le choc, Ryan resta sans voix. Chris et Flora étaient ensemble ? Depuis quand ? Juste au moment où il voulait déclarer sa flamme, l'élue de son cœur s'était trouvé un autre prince charmant. Il n'en revenait pas. Il avait tellement tardé qu'il se l'était fait voler par quelqu'un d'autre. Totalement dépité, il monta directement en cours afin de ne plus avoir à supporter la vue du couple enlacé.

De leur côté, Flora et Chris n'avaient aucune idée de la détresse de Ryan, trop occupé à se découvrir l'un l'autre par leurs baisers. Flora était aux anges. Après avoir adulé Ryan pendant plusieurs mois et avoir désespéré lui adresser la parole un jour, elle avait quand même trouvé quelqu'un qui l'aimait et qu'elle aimait. Et comment ne pas passer une bonne année dans les bras de la personne aimée ?

FIN

--------------------

Alors, alors, alors? lol.
Le passage où Flora soigne les blessures de Chris me fait toujours autant rire lol!

Réponses à la review (bin oui, yen à qu'une aujourd'hui lol!) :

Anko77 : C'est vrai qu'on ne voit pas beaucoup Ryan dans les derniers chapitres mais c'est fait exprès. C'était pour montrer que Flora pensait de moins en moins à lui et qu'elle se consacrait beaucoup plus à Chris
Et le fait qu'il soit paralysé, c'était une façon de me venger. Parce que, moi, j'étais réellement paralysée devant le "vrai" Ryan, mais maintenant ça va mieux lol!

La prochaine histoire que je posterai sera un peu différente de mes précédentes, plus...euh...adulte. Enfin, vous verrez bien si vous continuez à me lire lol!

A bientôt j'espère!