L'Anti-Vie…

Toi que la vie repousse
Toi qui est barrage
Toi qui nuis à tous
Toi dont le néant fait l'apanage

Face à cela je me courrouce
Scelles-toi pour les futurs âges
Et reste enfermé dans la housse

Toi que l'énergie a saturé
Toi qui crée l'anarchie
Toi qui te moques des huées
Toi dont le noir s'enrichit

Devant cela je suis exténué
Cimentes-toi pour l'oligarchie
Et subsiste colmaté sans te restituer

Toi que la personne rejette
Toi qui reste sous le vent
Toi qui jette aux oubliettes
Toi dont l'absence rend captivant

Vis-à-vis de cela je deviens tempête
Fermes-toi pour l'être vivant
Et demeure clos à l'aveuglette