Poisson volant

J'ai quitté ton aile
Qui m'abritais si bien.
Me voilà de retour dans les vagues,
À nager dans le courant,
Sans voir où je vais.

Je n'avais pas remarquée qu'elle était là,
À me protéger du vent,
À m'abriter de la tristesse,
Jusqu'à ce que je parte.

Mais me voilà de retour au normal,
Je replonge, je surnage, je grince
Mais heureuse d'avoir pu un peu me reposer
D'avoir pu un peu voler au lieu de couler.
J'espère bientôt renouer avec le vent.

Avant je volais, après je volerai,
Avant je nageais, après je nagerais.

Suis-je poisson, suis-je oiseau ?
Toi qui me vois au loin dis moi !
Suis-je recouverte d'écailles ou de plumes ?
Qui suis-je ?
Poisson volant ou oiseau nageant ?

30.10.08

Plumes ! Plumes !
Je sens des ailes dans mon dos !
La joie caresse mon être et l'emporte dans les airs.
Plumes ! Plumes !

J'ai envie de danser ! J'ai envie de chanter !
Envie de me réjouir, envie d'aller plus haut !
Viens avec moi ! Venez par là !
C'est beau vu d'en haut !
Le recul vient tout seul

Je ne sais pas pourquoi je me transforme sans cesse,
Je n'ai pas de raison,
D'être oiseau et/ou poisson,

Mais maintenant je vole,
Et les questions s'en vont !
Elles tombent doucement m'attendre un peu plus bas...

4.11.08


écris une fois, puis complété quelques jours plus tard car mon état avait changé du tout au tout, d'oû la grande différence de ton.

Tristesse et joie si bizarement mélées, écailles et plumes, ma métaphore du jour!