Auteur : Arlia Eien

Titre : Demain peut attendre

Note : Petit poème vaguement inspiré de la chanson "Tomorrow can wait" de Ghetta.


Demain peut attendre


.

Sors toi de ta boite étroite et sans lumière
Dehors, tu verras que tout éclaire
Même si la nature est finitude
Penser que tout l'est n'est pas une bonne attitude
Les moyens naturels n'ont pas la part belle
Viens, sors de là, la vie ne manque pas de sel
.

Laisse toi glisser, suis le cours de l'eau
Les projets, oublie, seul le mot est beau
Demain peut attendre
Laisse toi aller, continue à descendre
Lutter ne sert a rien
Arrête, dégage-toi de ces liens
.

La nuit, le jour, peu importe quand
Oublie les, tes engagements
Ce qui vaut vraiment la peine
C'est de se distraire jusqu'à perdre haleine
Lève toi, sors de là, amuse-toi
Flirte avec les limites de la loi
.

Aller ne reste pas assis
Chasse cet air ébaubi
Il n'y a pas de mal à vivre à l'épicurienne
Laisse tomber ces chaines
On ne connait qu'un seul bonheur
La non-contrainte quelle que soit l'heure
.

Prisonnier d'une nouvelle cage
Vois si tu veux tourner la page
Une prison reste une prison
Tu as pris ta décision
Mais si jamais tu changes d'avis
N'oublie pas… cette vie