Bonjour à tous!

Voila, une deuxième histoire, écrite peu après Folie. En espèrant que vous aimiez!

Enjoy!

**********

Crime Passionnel

Ses yeux hagards fixaient sans même le voir, le mur opposé à celui auquel elle était adossée. Les mains serrées sur un objet, elle se laissa glisser contre ce mur et finit par fermer les yeux. Une sombre grimace prit place sur son froid visage, tandis qu'elle soupesait les conséquences de son funeste acte. Ses mains, salies par l'objet qu'elle tenait en main, ne cessait de faire tournoyer la lame désormais emplie de sang. Elle rouvrit les yeux, et les glissa sous elle, prenant conscience du corps reposant à ses pieds. De la grimace froide et hystérique qui était sur son visage, vint se placer un sourire cruel...fou.

* Enfin, pensa-t-elle avec soulagement, enfin je suis libre*

Elle finit par lâcher l'ustensile qui lui avait permis de se libérer d'un fameux poids. Elle frotta ses mains poisseuses contre le bas de sa veste. Elle serait à mettre à la poubelle, ce serait trop difficile de la récupérer. Elle releva les yeux vers le ciel, sombre et triste.

* Il devrait pourtant faire du soleil, aujourd'hui. IL est mort. Enfin*

Son sourire s'agrandit tandis qu'elle se relevait, jaugeant du regard l'homme étendu à ses pieds.

« Tu pensais me faire mal, hein! Avoue... tu ne t'y attendais pas à ça... Je t'avais pourtant prévenu de maintes et maintes fois. Ta vie ne valait rien... Du moins pas autant que ce que tu pensais, Mon Amour. Ça a été si facile de te donner à la Mort... Je vois qu'elle n'a pas été si difficile, elle est venue te faucher sans aucune crainte. La pauvre, si elle savait de qui elle s'était encombrée! »

La jeune femme partit dans un éclat de rire, creux, sans consonance, tandis que des larmes se formaient aux coins de ses yeux. C'était si dommage qu'à chaque fois cela se finisse comme ça. Tellement affligeant.

- « Je pensais vraiment que tu étais parfait... que tu m'aimais. Quelle ironie! Un parfait petit imbécile doublé d'un fourbe... Oui, ça tu l'étais. Que c'est agréable de parler de toi au passé. Tu étais comme tous les autres. Tu ne voulais que ça. La vie... comme si j'étais prête à te la donner aussi facilement. Oui, même cela il faut le mériter. Et je dois admettre Mon Amour, que je ne te faisais pas entièrement confiance. D'après ce que j'ai eu à faire, je vois que j'ai eu raison. »

Elle s'abaissa et caressa tendrement de l'homme que l'on aurait pu croire endormi, si cet affreux rictus n'avait pas déformé ses traits. Dommage, cela ne l'embellissait pas vraiment. Un fin visage, des traits qui l'étaient tout autant. Une fine barbe recouvrait le tout. Ses lèvres, légèrement bouffies par les derniers baisers octroyés par sa douce, laissaient maintenant couler un fin filet de sang. Elle sourit en l'embrassant chastement. Elle se mit à califourchon sur lui et déboutonna sa chemise. De fines gouttes commencèrent à tomber du ciel tandis qu'elle le débarrassait de cet encombrant vêtement. Il ne fallait pas laisser de traces, aucune. Elle se releva prestement, son sourire accroché aux lèvres toujours présent, alors que d'autres larmes se mettaient à couler. C'était tellement dur de s'attacher à ses victimes.

« Tu sais, tout aurait pu être différent. Tu n'aurais jamais du m'accoster à cette sortie de cinéma, c'est en général comme ça que je repère nos futurs jouets. Tu sais, Elle, elle n'est pas si mauvaise que ça contrairement à ce que l'on pourrait penser. Non, même si elle n'est que rarement juste, elle fait son métier, c'est tout... A moi de lui trouver des victimes, ensuite, elle s'arrange pour que le travail ne mette pas de temps à se faire. Elle a juste été très lente cette fois-ci, elle savait bien que tu étais jeune. Trop jeune. »

Elle leva les yeux vers le ciel. Bien que leur travail soit commun, jamais elle n'avait aperçu La Mort. Son aura certes, mais jamais elle ne l'avait vue de face. Non pas qu'elle soit timide, mais elles n'étaient juste pas faites du même moule voilà tout. Elle se baissa et ramassa l'arme avec laquelle elle avait tué. Finissant son travail, elle reposa les papiers du jeune homme sur son torse dénudé. Elle prit un mouchoir dans la poche de pantalon de celui-ci, afin de s'essuyer les yeux, s'octroyant une dernière fois, les faveurs de cet homme qu'elle aurait pu aimé, si elle n'avait pas été elle-même. Avec ce même mouchoir, elle frotta la lame du couteau, et le rangea dans son étui qu'elle replaça à sa ceinture. Elle se inspecta une dernière fois l'ensemble de la baie, avant de se repencher sur le corps du jeune homme, fixant une dernière fois ses lèvres avec envie. Envie à laquelle elle ne résista pas. Elle l'embrassa langoureusement une dernière fois, se releva, et d'un coup sec que l'on devinait aisé tant la tâche était habituelle, elle le rejeta dans la mer.

- « Je regrette vraiment, tu sais, un jour peut-être, les gens comprendront qu'il faut m'éviter? »

Elle inspecta l'étendue marine avant de se retourner, envoyant un dernier baiser vers le corps désormais engloutit. Elle roula en boule la chemise de son défunt dans sa propre veste tâchée et se hâta en direction de la poubelle. Elle y déposa avec précaution, presque avec adoration, les affaires et se dépêcha de rejoindre leur voiture. Avec délicatesse, elle en sortit une gerbe, où il était inscrit « à toi pour qui la lumière sera ». Elle retourna en direction de la baie et jeta à la mer, la gerbe fraîchement achetée. Elle resta là quelques minutes avant d'essuyer les dernières larmes qui coulaient le long de ses joues en des sillons humides. Elle reprit son sourire froid et enjôleur, avant de se retourner sans un regard en arrière pour sa plus que récente victime. Elle se surprit à s'observer parmi les reflets d'une vitrine de magasin et son sourire qui ne l'avait pas quittée, s'agrandit. L'Ange de La Mort avait encore une fois frappé. Qui sera le suivant?

*******

Voila.

J'espère que ça vous a plus et que j'ai plus ou moins assuré^^.

N'hésitez pas à donner votre avis^^.

Je suis en train de plancher sur une sorte d'explication de Folie, assez tordue, qui me plait beaucoup, du moins pour ce que j'en ai fait^^.

Bisou!