Bonjour à tous! Alors voila, je me décide à faire une nouvelle histoire. Elle me trotte en tête depuis pas mal de temps et est en cours d'écriture. Pour l'instant seul le prologue est fini, le premier chapitre, je m'y attaque tout de suite! En espèrant que ça vous plaise!

RAR:

Sorn: Je me doutais que tu avais du avoir du mal à te souvenir de Folie et de Crime Passionel qui dataient d'au moins un an. J'espère que la suite de Folie te plaira...

Miie: Coucou! Merci pour ta review^^. Alors voila, j'ai décidé de t'écouter et de faire que la suite de Folie se déroule en plusieurs chapitres. Je ne sais absolument pas combien il y en aura mais je vais faire de mon mieux. En espèrant que ça te plaise. Sinon pour ce que j'ai en tête... L'histoire sera encore plus dure que Folie, plus sombre, mais je ne sais pas encore comment ça va tourner. En espèrant que ça te plaise.

******************************

Tout a débuté dans une pièce sombre et dénuée d'expression... La suite se déroule au même endroit... sauf que nos deux protagonistes se trouvent dans des pièces différentes.

L'homme se trouve dans le salon. Pièce plongée dans une lumière artificielle, meublée du strict minimum. Un canapé qui commence à s'élimer, une table de salon où des traces de verre sont visibles, des rideaux qui ne tiennent que par un pan. Cette salle transpire la tristesse et le dégoût, elle laisse supposer le non intérêt du propriétaire des lieux.

En parlant de celui-ci, il se trouve assis sur ce même canapé défoncé, la tête dans une main, une bière dans l'autre. Son expression faciale est sombre. Le front plissé, la bouche tordue dans un mouvement d'exaspération intense, tout son visage traduit un mécontentement total.

Il redresse doucement son dos auparavant voûté, pose sa chope, et se lève. Il secoue la tête, revenant sur ses pas et tente d'oublier les sons qui parviennent de l'étage.

Un coup contre un mur. Des râles qui s'échappent. Un cri. Le silence...

Il ouvre les yeux et regarde autour de lui, l'air hagard.

Il sait l'erreur qu'il a faite. Il sait qu'il n'aurait jamais du. Que durant les deux années qui se sont écoulées depuis sa transformation, il aurait du la supprimer. Comme il aurait du le faire dès le départ. Mais il ne l'a pas fait. Et il sait qu'il ne le fera pas.

Quand on est fou... On l'assume.


Prologue très court je vous l'accorde. Mais je pense beaucoup aimer l'atmosphère qui s'en dégage. N'hésitez pas à donner de critique, j'en ai rudement besoin!^^

La suite arrivera je ne sais pas quand... Je préfére ne pas me prononcer. Il ne faudra certainement pas vous attendre à avoir un rythme soutenu^^.

J'en profite pour un peu de pub: nous recherchons toujours des membres pour Réversa. Il serait interessant d'y jeter un coup d'oeil^^

Enjoy