* Première Semaine *


Résumé : Introduction par un petit poème mettant en place les personnages…

Auteur : Troll des Bois

Droits : Création des personnages, ainsi que des idées, personnelle (En conséquence, sortis directement de mon imagination !) Merci donc de bien vouloir demander mon autorisation si jamais vous désirez reproduire une portion du récit, voir d'utiliser un personnage dans un autre contexte…

Genre & Style : Héroïc-Fantasy & Romance Yaoï…

Remarque : Très succinctes comme descriptions, je vous l'accorde, mais je vous rassure de suite : cela s'étoffe par après…

Particularités : Les textes entre "-", Gras et Italique : "Pensée du Perso"

Calendrier : Ce récit se déroule lors du 4589ème cyclus ED, selon le calendrier atlantidéen.

Voilà pour les préliminaires ! Bonne lecture à vous et n'hésitez point à m'en donner votre avis par review ! ^_-


*Prologue d'une épitaphe*

Il est une fois, un grand maître azurescent,
Maniant les enchantements incandescents,
Sous la ronde lune bientôt décroissante,
Il observe les obstacles luminescents,
De ces deux jeunes adolescents insouciants,
Car il sera toujours un être bien-pensant…

Se débattant, le premier est un angelet,
Bien qu'il soit encore à présent maigrelet,
Il ressemble constamment à un feu-follet,
Son compagnon n'a rien d'un petit roitelet,
Surtout quand il travaille sur son chevalet,
Ainsi, ils seront pour l'éternité, complets…

Vient ensuite le premier protecteur béni,
Il voue aux gémonies toutes les asthénies,
Et va à l'encontre de chaque ignominie,
D'une grande dextérité, l'humour il manie,
Ayant horreur des tyrannies ou vilenies,
Il persévère jusqu'à la synchronie…

Défenseur, l'amant est assez anarchique,
Il ne craint pas l'être méphistophélique,
Jouant avec vérité des arts plastiques,
Il compose de très belles mosaïques,
Juste pour sa douce moitié angélique,
Car il possède un grand sens artistique…

Enfin, le second gardien, toujours flamboyant,
Parfois bienveillant, il peut être très effrayant,
Quand une injustice se produit, il est présent,
Pour la combattre d'un battement foudroyant,
Le comportement adapté à bon escient,
C'est d'ailleurs ce qui le rend à ce point seyant…