Voilà, c'est la dernière lettre. J'espère que cette histoire vous aura plu. Je vous souhaite une bonne lecture et je vous dis à bientôt pour d'autres histoires.


Cette lettre que je t'écris je vais te l'apporter moi-même. Tous les mots que je veux te dire, je te les dirai en face.

Dimitri…

Je te veux, attends-moi j'arrive.

Tu me laisses le choix et comme le Sasha-chien que je suis, je fais les centaines de kilomètres pour te rejoindre.

A pied, puis en bus et en train et de nouveau à pied. Jusqu'à chez toi. Chez nous.

N'importe où fera l'affaire. Là où sera notre « nous ».

Ma valise est déjà faite. Faite et refaite. Dix fois, vingt fois… mais je n'ai rien à prendre. Je n'ai besoin de rien. Tu m'offres déjà tout. Tout. Même si je suis nu, je serais riche, le plus riche puisque tu seras là.

Hâte. Hâte de te revoir. Hâte de t'entendre.

Mille fois j'ai joué notre rencontre. Mille fois j'ai répété nos paroles. Que dire, que faire… mais à chaque fois je tremble car ça sera différent.

Te voir. Te voir. Te voir.

Dimitri…

J'arrive.

J'ai tout laissé derrière moi. Car ce que je veux est devant.

J'y ai mis le feu. J'y ai mis le feu comme pour exorciser mon passé, notre passé. Pour l'effacer. Pour éradiquer de la surface de la terre 10 ans de malheur. Je l'ai regardé bruler cette maison qui a été mon tombeau. J'ai respiré à fond l'odeur du feu. J'ai été heureux. Heureux depuis 10 ans. Libéré et soulagé. Nu. Purifié.

Maintenant je n'attends que tes mains pour me bénir, tes lèvres pour murmurer la prière et ta semence pour me baptiser.

Je tremble d'impatience comme un chiot qui attend sa récompense. J'ai peur. Je panique.

Pourtant je sais que dès que je serai devant cette porte. Tout deviendra limpide et clair. Que je n'aurai pas besoin de m'en faire. Car tu seras là.

Le train s'arrête. Je vais descendre. Sortir de la gare et remonter l'avenue avant de tourner à droite pour suivre la rue de Vendée. Dans trois cents mètres je tournerai à gauche pour parcourir les 2 kilomètres de l'avenue Jean Jaurès. Tout en haut je prendrai à droite, puis encore à droite avant de chercher le numéro 13 de la rue de Champagne. Puis je sonnerai. Puis…