Pourquoi lui ? Pourquoi elle ? Leur lit était désormais gorgé de son sang. La lune rousse se reflétait sur le couteau ensanglanté qu'elle tenait dans la main. Pourquoi l'avait-elle tué alors qu'il était sa vie, son cœur ?
Elle se laissa tomber à genou et éclata en sanglots. Elle sentit alors une présence familière et pleine de sympathie et d'amour la tirer vers un autre monde. Elle ne résista pas, abattue.

Elle se trouvait dans un lit mais elle n'était plus seule. Une bouche chaude lui déposait de doux baisers chargés de tendresse, avalant chacune de ses larmes. Deux mains la caressaient avec d'infinies précautions. Pas ces caresses qui dissimulent si mal les intentions des hommes mais des caresses pleines d'un réconfort utile, des caresses qui avaient pour unique but de lui faire plaisir, sans rien attendre en retour.
Ses sanglots s'espacèrent et elle ouvrit ses yeux. Une lune argentée éclairait leur chambre et l'être de son cœur. Son visage était marqué par l'inquiétude et elle lui sourit. Il s'illumina d'une joie non dissimulée.

- Ce n'était qu'un cauchemar.

Les caresses n'avaient pas cessées et elle se blottit contre lui, appréciant pleinement le contact de ce corps chaud avec sa peau nue. Elle lui rendit alors ses douceurs avec les mêmes précautions, cet instant était sacré. Il dura presque une éternité puis, doucement, elle roula sous lui et les ombres nocturnes sur le mur de leur chambre s'agitèrent.

Les premiers rayons du soleil trouvèrent les deux amoureux enlacés, leur visage illuminés par le bonheur de leur nuit. Les cauchemars s'étaient dissipés. Pourquoi avoir peur de la nuit désormais ?