Poème Délibérément Abscons

Cassure … d'un monde inhérent

Présent … d'un chaos innommable

Déchirure … d'un voile éthéré

Aimant … d'un fer étoilé

Morsure … d'un enfant innocent

Proéminence … d'un conflit immature

...

Blessure … d'une vie éperdue

...

Manant … d'un univers éloigné

Fracture … d'un métal ineffaçable

Marchant … d'un tissu inodore

Moisissure … d'un polype élancé

Déviance … d'un individu énamouré

Échancrure … d'un combat inefficace

...

Confiance … d'une existence perdue

...

Éléments … d'une infinité perdue

Parcelles … d'une dimension retrouvée

...

La vérité n'est qu'une illusion blafarde,

Une illusion subjective,

Appartenant individuellement à chacun…

...

Elle est éparpillée avec parcimonie,

Une parcimonie sélective,

Correspondant entièrement à chacun…

...

Elle subsiste comme une ombre cachée,

Parmi les voiles du mensonge,

Un mensonge à nouveau inhérent à chacun…

En conclusion,

Qui peut avoir raison ?

Qui peut avoir tord ?

...

Voici ma vérité :

Nous sommes tous dans l'erreur !

Dans notre propre erreur…