En lien avec "Procès" et "Thys et Djok" (fic à venir).


- Extraits des Lois du Cosmos -

.

- Tous les êtres sont les enfants des étoiles.

- La vie de tous les êtres est sacrée. Rien ne justifie que l'on prenne une vie. Seul l'équilibre naturel qu'impose la Nature fait exception à cette règle.

- Nulle espèce n'est supérieure à une autre. Elles sont toutes sur le même pied d'égalité.

- Nul ne peut appartenir à un être quel qu'il soit. La liberté est universelle.

- Il faut se respecter soi et respecter autrui, c'est l'unique chemin qui mène à l'harmonie.

- Tout être a toujours le choix. Lui seul a la capacité de décider celui qu'il juge bon, en accord avec sa morale et ses principes.


- Extraits du Livre de L'Infini -

.

" Nous disons tous que nous sommes limités par la portée de nos sens, pourtant ce n'est pas vrai. La seule vraie limite de notre espèce est notre imagination. Celle la même que confine notre perception. Ironie du sort celle-ci est dirigée par les sens. D'après ce raisonnement nous serions bloqués. C'est pour cela qu'il nous faut aller au-delà de ce que nous connaissons, nous projeter comme seule notre espèce sait le faire. Lorsque nous dépassons ce stade nous expérimentons à fond notre imagination. Nous laissons de côté notre perception basique ou primitive. Alors seulement nous voguons sur l'Océan des possibles. A nous de choisir où nager, où naviguer. Là, passé, présent et futur se rejoignent. Ici les choix sont infinis et nous appartiennent.

Nous voguons sur un océan de possible. "

.

"La douleur se transforme en paix. C'est une renaissance. J'attends. Je suis sur le chemin des possibles."

.

"S'il existe un monde sans étoiles, c'est que ce monde n'existe pas. L'Univers est fait pour être contemplé, ceux qui l'ignorent ne connaissent rien. La beauté du ciel est une promesse, ceux qui ne la voient pas ne méritent pas d'en connaître l'existence.

L'espace est un pays qui plait à être observé, contemplé, exploré et rêvé, mais en aucun cas ignoré. Ceux qui dédaignent le ciel au-dessus de leur tête n'on conscience ni du jour et du soleil, ni de la nuit et des étoiles. Ils ne savent pas que l'Univers que contient le Cosmos est le fini dans l'infini.

Ceux qui ne voient pas les étoiles dans le ciel ne sont pas vivants. Seuls les vivants ont accès aux beautés de l'existence. Ceux qui pensent qu'elles leur appartiennent ne possèdent en réalité que des mirages.

Dans cet espace silencieux, les sourds entendent et les muets parlent pour mieux se taire. Dans cet espace à peine effleuré, les aveugles voient. Mais les vivants insensibles au monde qui les entourent sont aveugles, muets et sourds.

Les étoiles sont la promesse de notre monde.

Il y a des endroits à découvrir, des rêves à réaliser, des histoires à raconter et des vies à vivre.

Plaignons ceux qui ne voient pas les étoiles. En ignorant leur message, ils s'enchaînent à la futilité de leur existence et se ferment à la beauté de ce monde.

Mais rassurons les, s'ils le souhaitent, les chaînes se brisent. Alors le plus merveilleux des voyages, la plus fantastique des aventures s'ouvrira à eux.

Les étoiles méritent notre attention. Elles méritent d'être regardées, leur message entendu. Lorsque tous l'auront compris, alors le monde connaîtra la paix.

Les étoiles attendent.

Ce jour est proche.

Et dans la nuit noire qui s'allie à leur éclat, une chose est sûre, les étoiles veillent sur nous."

.

"L'unique espoir de paix, de tout monde, repose sur l'entente de ceux qui le peuple. Cette entente existe par le respect mutuel entre tous ses êtres. Le respect d'autrui, dans quelque monde que se soit, est le fondement de la paix. Si un monde ne connaît ni le mot guerre, ni le mot paix, alors c'est que tout n'est qu'harmonie. Tous les êtres doivent tendre vers cet idéal."

.

"Nous ne sommes que poussières dans l'Océan cosmique."