Section Oméga, épisode 2 : Le meurtrier d'Alana.

Prologue

« Merci d'avoir accepté de me rencontrer agent Pierson. »

« Je n'ai pas vraiment eu l'impression d'avoir le choix Monsieur le sénateur »

Alors que le dernier assistant quittait la pièce le sénateur Logan lui fit signe de s'asseoir.

« J'ai un problème dont j'aimerais vous faire part, on m'a dit que vous étiez la personne la plus… comment dire, la plus susceptible de m'aider mon cas étant considéré comme désespéré. »

« Votre fils »

« Oui, mon fils. La presse en a beaucoup parlé, mais je suis persuadé qu'il est innocent et je compte sur vous pour le prouver. En échange je pourrais probablement vous aider aussi. Je sais par exemple que la direction vous a imposé un nouveau membre qui ne vous convient pas. »

Le sénateur sortit un dossier, la photo de Greg Daniel agrafée sur la couverture.

« J'ai des contacts, je vous propose de m'occuper de la réaffectation de Monsieur Daniel, vous aurez le choix de votre nouveau partenaire et les services internes vous laisseront tranquille. Enfin tant que vous vous tiendrez 'tranquille'. »

« Ca me parait être un arrangement tout à fait correct Monsieur le sénateur, mais que ce passera-t-il si votre fils est coupable ? »

Le sénateur eu un sourire avant de répondre « Il ne l'est pas ! Et si votre enquête ne le prouve pas je trouverais des avocats qui le feront. Mais ne vous inquiétez pas, notre accord est valable dès que vous aurez accepté de vous occuper de ce dossier. Il se trouve que j'ai besoin de Monsieur Daniel et de ses talents innés pour enquêter sur ses propres collègues, pour une autre équipe. »

Peter serra la main que le sénateur lui tendait. Il avait l'impression de faire un pacte avec le diable mais après les dix derniers jours passé à travailler avec Greg Daniel, il était près à tout. Ce pacte lui permettrait de retravailler normalement, aussi normalement que possible en tout cas.

« Kavan Edison, il est actuellement en transfère administratif au service des shérifs du Maine et il ne serait pas le premier homme à passer outre le centre de formation. Ce fut un plaisir Monsieur le sénateur, maintenant excusez-moi mais mon dîner m'attend. »

Il ne restait plus qu'à espérer que les autres accepteraient de travailler avec Kavan. L'intégration d'un nouveau dans l'équipe n'était jamais facile.

Chapitre 1 :

« Pourquoi lui ? On n'a même pas besoin d'un agent supplémentaire ! » S'énerva Dylan quand il annonça la nouvelle.

« Ce n'est pas ce que pense l'administration » Intervint Chris. « Il a l'esprit vif, il se pose les bonnes questions, et il ne nous regarde pas comme des bêtes de cirque. Alors je dis pourquoi pas ! A moins que tu es une meilleure proposition à nous faire Dylan ? »

Il regarda Drew, c'était à lui de donner son avis

« Drew ? »

« Je préférerais qu'on reste juste entre nous, mais Kavan est mieux qu'un autre. Je veux dire, il sait déjà et il s'en fiche. Seulement tu es sur qu'il va garder le secret, et qu'on finira pas tous internés ? »

Même après 4 ans la simple idée de retourner à l'asile le terrorisait

« J'ai sa parole. Dylan ? »

Peter voulait être sur que tout le monde était d'accord. Cette équipe plus que toute autre avait besoin d'être uni, et que ses membres est confiance les uns envers les autres.

« Va y, c'est bon. » Céda Dylan.

« Très bien, maintenant l'affaire. Le 21 novembre, Alana Delfino est retrouvé morte sur une plage de Portland, Oregon. Elle est morte à la suite d'un traumatisme crânien, sa tête a heurté un rocher selon le rapport scientifique. On ne connaît pas l'endroit exact puisque le corps a été jeté dans l'océan et il y est resté entre six et huit heures avant de s'échouer sur la plage. »

« Shawn Logan » Continua Peter en sortant une photo où un jeune homme d'une vingtaine d'année souriait. « En vacances avec son meilleur ami : Reese Hurt, je n'ai pas de photo de lui. Selon les services portuaires le bateau que Logan a loué était le seul bateau de plaisance en mer cette nuit là. De plus les relevés de la carte de crédit de Shawn Logan et d'Alana Delfino les placent dans le même bar le soir du meurtre. « L'odyssée » n'a pas de caméra de surveillance. Personne ne se rappelle les avoir vu ensemble, personne ne se rappelle les avoir vu tout court ! »

« Et Reese, il était aussi sur la bateau ? »

« D'après ses dires non. La réceptionniste de l'hôtel se rappelle bien avoir vu rentrer Shawn à quatre heure et demi du matin seul mais ne se souvient pas avoir aperçu Reese. Nous allons donc aller à Portland, reprendre l'enquête menée par les services de police et voir ce que nous pourrons en tirer. »

« On a le droit à un avion privé ou un vol commercial ? » Demanda Drew.

« Un avion privé, le sénateur a tiré quelques ficelles. »

« Et si l'enquête prouve que son fils est bien coupable ? » Continua Drew

« Il m'a promis de ne pas m'en vouloir et de passer l'affaire à ses avocats. Je ne sais pas ce que vaut la parole d'un politicien alors espérons que son fils soit innocent. L'avion part dans trois heures, rendez-vous hangar 6. »

« Peter, je peux te demander quelque chose ? » Demanda Drew, quand Chris et Dylan furent sortis.

« Je t'écoute. » L'informa son chef, en récupérant les photos de la scène de crime qu'il avait fixé au tableau.

« Ca va faire trois semaines que Lauren vit avec moi, on parle beaucoup et je crois que ça l'intéresserait de voir comment on travaille. Enfin, je veux dire, je lui ai parlé des enquêtes, du fait d'utiliser son don pour aider les autres et ça lui plait. »

« Je sais Drew, elle m'en a parlé aussi et elle m'a l'air motivée. Plus que tu ne l'étais toi en tout cas. Je pense pouvoir la prendre comme consultante sur une affaire ou deux, pour qu'elle découvre le métier, mais pas celle là. On verra plus tard, là c'est un peu compliqué. »

« C'est toujours compliqué Peter, au cas où tu ne l'aurais pas remarqué on récupère toujours les affaires dont personne ne veut. »

« C'est trop tôt Drew. Si elle ne supporte pas ce qu'elle voit et qu'elle décide de finir comme Dick ? »

« Et si elle voyait quelque chose qui nous aide à arrêter le tueur ? On a beaucoup parlé Peter, elle est prête. Et puis elle a besoin de sortir un peu maintenant qu'elle a enfin réalisé qu'elle était partit pour de bon de RiverTown. Elle a besoin d'un nouveau but, c'est important, elle a besoin de donner un sens à sa vie. »

« D'accord. Mais si j'estime qu'elle n'est pas prête et qu'elle doit rentrer, elle rentre ! »

Drew acquiesça et sortit. Peter prit son téléphone et appela Kavan.

« J'espère que tes affaires sont prêtes ? » Lui demanda Peter avant d'ajouter. « Cette enquête est un test, comme un entretien d'embauche. S'il y a le moindre problème... »

« Oui, je sais. »

Quelques jours après leur petite fête de la victoire, Kavan était revenu voir Peter et ensemble ils avaient reparlé plus sérieusement de la possibilité pour Kavan d'intégrer le FBI. Peter venait d'apprendre la mutation à son unité de Greg Daniel et il savait que s'il avait une chance de se débarrasser de lui, il faudrait qu'il ait un remplaçant immédiatement en tête. Il ne fallait pas laisser le temps aux services internes de lui envoyer un second agent Daniel.

Mais les motivations de Kavan l'inquiétaient. Il en avait fait part à l'intéressé, celui-ci lui avait répondu que tout ceci l'intriguait. Il avait toujours eu envie de faire part d'une équipe qui avait quelque chose spéciale. Il avait rajouté que le fait qu'ils aient un des meilleurs taux de réussite et qu'il trouvait Dylan très sexy étaient un plus non négligeable.

Dylan avait forcement ressentit l'attirance de Kavan, ce qui pouvait expliquer son attitude quand Peter avait annoncé sa mutation dans l'équipe. Une enquête pour prouver qu'il peut s'intégrer à l'équipe, Peter se trouvait dur avec Kavan alors qu'il avait largement les compétences pour faire un très bon agent.