Plus de ponctuation. Pour changer.
Aussi loin que je me souvienne, c'était la première fois de ma vie que je me disais cela. Que je découvrais à quel point une personne pouvait être belle en dormant. C'en était presque irréel.
... Aujourd'hui, même si je m'y complais, je ne parviens pas à me défaire de cette tristesse qui teinte mes sentiments pour toi.


Un océan de larmes coule de tes yeux
En sillons azurés cheminant sur tes joues
Dans tes songes de nuit ton visage est si doux
Que sans doute la pluie appartient à mes cieux

Mon cœur s'il battait pour toi seule était heureux
Longtemps je rêvais de ces calmes jours et nous
Étions l'une pour l'autre les morceaux d'un tout
Au-delà de notre amour sont morts nos adieux

À toi ma beauté mon souffle mon Égérie
À toi j'accorde ma vie et mon élégie
Rêvons ensemble et encore jusqu'à la fin

Et ton regard m'effleure comme une caresse
Dans ce monde où toi et moi ne serons demain
Tes yeux me noient comme un océan de tristesse