Affaire n°6.

Le vendredi 26 janvier 2008.

Marek est mort.

09 h 00.

Ville:18 – C62 – V29.

Lieu:Mon appartement – Ma cuisine.

Je suis debout depuis quelques heures que déjà, je suis en train de laver une tasse dans l'évier de la cuisine. Soudain, je sens un courant d'air glacial traversé la pièce. Je tourne ma tête sur ma droite et remarque la présence de Marek. Ce dernier a une plaie par balle au niveau du cœur.

« Marek, dis-je.

- Bonjour Jason et désolé de me présenter à toi dans cette tenue.»

Cette vision me bouleverse énormément. Je lâche la tasse que je tenais dans mes mains et m'approche de mon ami. Celui-ci recule.

« Marek.

- Au lieu de t'attrister sur mon sort, dépêche-toi de retrouver celle qui m'a fait ça pour qu'elle soit arrêtée et jugée.

- C'est une femme?

- Si tu parles de mon meurtrier, la réponse est oui.

- Bien, que peux-tu me dire sur elle?

- C'est simple. Elle se nomme Cécile et je peux avouer que tu l'as connais très bien.

- Vraiment?»

Marek hoche positivement de la tête avant de disparaître.

« Marek.» Libérai-je.

A ce moment, la sonnette de la porte d'entrée retentie. Je m'empresse de sortir de la pièce pour aller connaître l'identité de mon visiteur.

Lieu: Mon appartement – Seuil d'entrée.

J'ouvre la porte et me voilà face à Maxime qui est accompagné de Jeremy.

« Bonjour vous deux.

- Salut Jason, prononce le premier des deux garçons, on ne te dérange pas?

- Si mais ce n'est pas grave.»

Sans le vouloir, j'affiche une expression assez triste sur mon visage. Jeremy se montre alors inquiet à mon sujet.

« Jason, tout va bien?

- Oui. C'est juste que je viens d'apprendre une mauvaise nouvelle.

- Je suis désolé de le savoir.»

Je quitte le regard de Jeremy pour m'intéresser une seconde fois à Maxime.

« Au fait Max, tu ne m'as toujours pas dit ce que tu es venu faire ici?

- Rien de particulier. Juste mon intuition qui m'a amené chez toi.

- D'accord. Si tu veux savoir si je contrôle parfaitement la situation, la réponse est positive. Par contre, il serait bien que vous partiez avant que votre visite arrive aux oreilles de Michael.

- C'est ce que tu préfères? Me demande Jeremy.

- Oui, répondis-je.

- Dans ce cas, peut-être à plus tard, rétorque-t-il.

- Entendu.»

Sans attendre leur départ, je referme la porte sur leur visage.

Lieu: Immeuble n°3 – Hall.

La porte du hall de l'immeuble dans lequel j'habite s'ouvre sur Sylvain qui est suivi d'Anthony. Immédiatement, une odeur désagréable leur parvient aux narines.

« Mon dieu, c'est quoi cette odeur? S'exprime le premier.

- Je ne sais pas mais c'est vraiment insupportable.»

A cet instant, la porte qui se trouve derrière eux s'ouvre sur Michael. Le frère de Jeremy est lui aussi frappé par l'odeur et s'apprête à demander d'où ça vient lorsque son frangin et Maxime descendent de l'escalier. Le second est très étonné de voir son cousin dans le coin.

« Michael?

- Visiblement, j'ai bien fait de venir ici.»