Bal d'hiver

Bal d'hiver, sous les étoiles moqueuses

Le premier avec qui j'ai dansé
Me fit tourner jusqu'au rire
Dans une complicité de tourbillons,
Et de rythmes dont nos deux corps étaient prisonniers.

Le deuxième avec qui j'ai dansé
Menait la danse avec une telle légèreté
Que son corps frêle se transformait en plume creuse,
Et que plus légère moi aussi,
J'étais libre dans la précision et la subtilité de son guidage.

Le troisième avec qui j'ai dansé
Avait l'impétuosité de la mer,
L'harmonie venait et repartait entre nous,
Comme les vagues d'un océan
Soumis au rythme doux de la mazurka.

Le dernier avec qui j'ai dansé
Inspirait la confiance et la complétude d'un équilibre
Je n'avais pas à accompagner les pas de mon esprit
Mais à me laisser aller totalement,
Et me noyer dans le ressac
De notre proximité.

Bal d'hiver, avec du soleil sous la plante de mes pieds

9 novembre 2011