Ombres

Il fait nuit. Ombres se rassemblent dans l'obscurité. Ils atteignent pour le monde. Les ombres veulent dévorer le monde. Très peu de lumière s'échappe des ombres affamées. Le monde est très inconscient. Les êtres humains ne sont pas préparés à ce qui se trouve dans la nuit.

Le vent devient puissant. Les tuiles noires sur le toit trembler. Les habitants ne sont pas conscients. Ils continuent leur vie. Ils ne voient pas l'extérieur. Ils ne savent pas les secrets de l'ombre. Ils ne sauront pas jusqu'à ce qu'il soit trop tard. Ils sont complaisants. Ce sont des imbéciles.

Les ombres frapper à la porte. Personne ne répond. Les murmures du vent comme il écoute par la fenêtre. La maison est à l'orée des bois. Dans les bois sont les yeux rouges. Ils regardent avec l'intention sombre. Le vent caresse la maison comme il rires étrangement.

Ils apparaissent un par un depuis les bois. Ils promenade chemin vers la maison. Ils sont noirs et grands. Leurs pieds sont muets sur le sol des forêts moite. A partir des créatures viennent faible grogne. Leur éclat plus sombre yeux. Ils passent le feuillage de la forêt dernière. Ils leur gronder approfondir. Ils leurs sombres desseins se propager. Leur grogne se tourner vers rictus.

La partie nuages pour permettre la lune vue de la maison. Les hurlements du vent les accidents contre le bâtiment. Un rugissement se fait l'écho dans toute la région. Un craquement calme est émise à partir de la maison. Les ombres et les créatures disparaître. La maison devient silencieuse une fois de plus. Le vent rit cruellement.

Une fois de plus les créatures apparaissent. Ils grognent et rugissent. Le vent se lève et claque contre le bâtiment. La ombres hausse des et de torsion. Les bêtes de fonctionner vers le bâtiment. Les ombres se glisser sous la porte. Ils se glissent à travers les chambres avec une intention malveillante. Comme ils disparaissent du hall d'entrée la porte s'effondre.

Les bêtes tiens à la porte. Leur lueur rouge yeux vives. Leur fourrure emmêlée est rude et sauvage. Des dents blanches brillent dans la nuit. Ils font leur chemin dans la maison en bois. Les grandes pattes noires marcher sur le sol inégal. Ils tourner à droite dans la deuxième salle. La porte se referme doucement derrière eux. Un son calme sonore comme si quelqu'un est encore à l'intérieur. Les du vent courses derrière eux.

La lune veille sur la maison en tremblant le silence. Les entités éventuellement partir. La maison est silencieuse et semble inchangée. La lune brille s'éclaircit pendant un moment. Les nuages ont alors le voile de la lune une fois qu'il est fatigué de la vue immuable. Le vent devient une petite brise. Les créatures retournent dans leur forêt natale. Les ombres ne réapparaissent pas après être entré dans le bâtiment.

La nuit est silencieuse. Pas de lumière atteint la terre. Aucun mouvement est faite par ceux de la terre.

Note de l'auteur:

Désolé pour les erreurs. Je suis encore à apprendre le français. J'espère que vous avez apprécié la lecture. Je m'excuse si vous n'avez pas apprécié la lecture de mon histoire. Merci d'avoir lu.