L'Ange Blanc a perdu ses ailes,
On lui a arraché sa liberté,
Du sang Noir, sur son corps, ruisselle,
Deux plaies, dans son dos, incrustées.

L'Ange Blanc est condamné,
Son corps repose dans une prison;
Des boulets au bout des pieds;
Dont les barreaux sont à l'horizon.

L'Ange Blanc est dépressif,
A bout de souffle, il se décide;
Il goûte le fruit charnel des ifs,
Dans sa trachée, un goût acide.

L'Ange Blanc est devenu Gris,
Et de branche est son cercueil,
Il meurt lentement sans bruits.
Une sombre histoire dans un triste recueil...

Evangéline Mélina - 2009