Mon utopie est devenue une dystopie
Un espoir devenu mythe

Celui d'une personne s'étant perdu
Au plus profond de ce sentiment inconnu
Qui le faisait rêver
Qui l'a juste fait chuter
De sa réalité
Il a pourtant essayé de remonter
Mais du mauvais côté
Il a réussi à tous les choquer
Mais cela ne comptait pas
Parce qu'il avait trouvé sa joie
En effet, il en existe deux
Pour faire le juste milieu
Il avait juste à choisir
Et à abuser d'un plaisir
Mais il refusa
De faire un faux pas
Au final
Une vie brutal
Solitude et paix
Il n'eut aucun regret

Evangéline Mélina - 2011