Je la vois toute les nuits,
Hanter mes rêves, mes cauchemars.
D'une beauté incomparable;
Elle m'a réconfortée, et m'a blessée.
Gracieuse, rieuse, charmeuse,
Elle m'a envoûté.

Elle, qui a su me comprendre.
Celle qui n'a pas pu me rejeter.

Son teint blanc, injecté de sang,
Froid mais resplendissant,
A réchauffé mon cœur.
Sa toison flottante, dans les airs,
Devenue sombre, a cause de mes peines
Fait étinceler son regard, sa haine.

Elle, qui a su me comprendre.
Celle qui n'a pas pu me rejeter.

Elle me sourit
Et m'enlace chaque soirs,
Avant de plonger dans cet océan rempli
De douleur, de douceur.

Elle, qui a su me comprendre.
Celle qui n'a pas pu me rejeter.

Je l'embrasse tendrement
Elle
Ma Solitude

Evangéline Mélina – 2010/2011