Les petites feuilles ne cessent de tomber,
Je ne peux plus les attraper pour les déchirer,
Et pourtant, j'aimerai me tenir près de lui...
Ne pouvant pas me libérer de cette sensation,
Le pire est encore à venir.

A t-il remarqué mes sentiments ?

Et va t-elle voir a quel point elle compte pour moi ?

Que va t'il se passer ?
Où aller ?

Loin de cette foule,
Je contemple le ciel,
Rêvant de ces nuages roses;
Essayant comme je peux d'arriver au bout,
Je n'en vois pas la fin.

- Allons-nous marcher ensemble dans cette forêt ?
- Non, je ne pense pas, cela n'arrivera jamais.

Suis-je seul ?

Le vent aurait dû nous séparer,
Une pluie glacée; on ne devait pas se rencontrer,

Je me souviens de ses cheveux, ses yeux.
Chaque jour...
Je dois t'oublier, mais je ne peux pas,
Je ne veux pas, car tu m'a montré ma voie.

C'est si dur de se sentir perdu au milieu des papillons.

Evangéline Mélina - 2011