Parfois quand je me sens mal, je fixe le ciel; m'évadant ainsi dans mes pensées;
Et je regarde cette petite étoile, qui ne fait que pleurer,
J'entends le son de son cœur qui bat, qui s'emballe et qui tombe à plat.

Tout ce que tu ne saura jamais,
Tout ce pour quoi je me bats,
Ces choses que tu aimais,
Celle sur ma terre, en bas.

J'entends résonner cette musique jusqu'au fond de ma tête.
Parcourant les cieux, la petite étoile est restée muette,
Je ne peux plus danser à ses côtés, car elle s'est envolée.

Je fermerai les yeux pour que tu puisse voir mon monde,
Rattrapant ainsi le temps perdu, chaque secondes.
Car tu n'as pas eu la chance de poursuivre tes rêves.

Tu ne saura jamais ce que c'est d'aimer, et d'ouvrir son cœur aux autres.
Tu ne connaîtra jamais le goût de cette vie qui sera la nôtre.
Mais tu vivras pour moi à travers cette chanson.

Tout ce que tu ne saura jamais,
Tout ce pour quoi je me bats,
Ces choses que tu aimais,
Celle sur ma terre, en bas.

Parfois quand je me sent mal, je fixe le ciel; m'évadant ainsi de cette réalité;
Je regarde cette petite étoile; celle qui m'as appris à ne plus pleurer.
Je regarde cette petite étoile, celle pour qui je survivrai.

Evangéline Mélina - 2012