J'ai fait ce texte pour un concours, comme je n'ai pas été sélectionnée, je le partage avec vous.

Il fallait écrire le plus beau testament.


Lettre à mes proches

Si vous êtes là, c'est que j'ai passé l'arme à gauche.

Née de la poussière, je tiens à redevenir poussière. C'est pour ça que j'ai choisi l'incinération et la dispersion des cendres. Au moins, je ne prendrais pas de place après ma mort. On n'a pas besoin d'une tombe pour penser aux morts. Et puis je préfère que vous pensiez à moi en voyant des objets que j'ai appréciés ou des personnes que j'ai aimées.

Enfin, il ne reste peut-être pas grand-chose à brûler. J'espère avoir pu aider une dernière fois des gens et ramener le sourire chez des inconnus qui avaient besoins de certains de mes organes. N'oubliez pas le don d'organes, une fois mort, ils ne servent plus à rien pour vous autant qu'ils servent encore pour des gens qui ont toute une vie devant eux.

Les histoires que j'ai écrites sont des cadeaux que je vous ai déjà faits de mon vivant. Je souhaite qu'elles vous apportent encore de la joie, que vous puissiez les relire aussi souvent que vous le désiriez. N'ayons pas la grosse tête, mais je vous donne mes droits d'auteurs à titre posthume, on ne sait jamais.

Je ne sais pas s'il restera beaucoup de biens matériels. J'ai toujours dit qu'on n'emmenait pas son argent dans la mort. Il est bien plus utile pour aider les amis qui sont vraiment dans l'enfer. C'est bien mieux de le dépenser avec vous en petits plaisirs de la vie que de l'emmagasiner pour vous l'offrir à ma mort.

Autant qu'on le dépense ensemble que vous ne vous déchiriez pour un héritage.

Pas de biens immobiliers, même si j'étais un pur produit belge, née en Wallonie d'un père bruxellois et d'une mère flamande, je n'ai jamais eu une brique dans le ventre. C'est bien trop dur à digérer et puis je préférais ne pas avoir ce genre de problème supplémentaire dans la vie.

J'espère ne surtout pas avoir laissé surtout une trop grande empreinte écologique sur cette planète.

Comme disait la chanson, je vous souhaite tout le bonheur du monde.

Et pour être heureux, il ne faut pas trop demander à la vie mais simplement se contenter de ce qu'elle peut vous donner. Cherchez également le positif même dans l'épreuve et vous verrez la vie vous sourira.

Ne pleurez pas en vous souvenant de moi, j'ai bien vécu, j'ai été heureuse malgré ma vie mouvementée. Alors souriez, je connais enfin ce qu'il y a derrière ce tunnel de lumière et peut-être retrouverons-nous un jour.

J'espère que vous garderez un bon souvenir de moi. ^_^

Je vous embrasse fort, Bernie.