Il faisait nuit noire ce soir-là. Les steppes d'Irgus, ces grandes étendues sauvages et remplies de verdure, entouraient le royaume du roi Lloyd. Cette nuit-là, ces steppes furent ébranlées par les sabots des montures de sept personnes emmitouflées dans de longues capes à capuches. Ils traversèrent l'endroit aussi vite qu'ils le purent et s'arrêtèrent à l'orée de la forêt d'Ysrel. Celui qui menait la troupe leur fit signe de le suivre et ils s'engouffrèrent dans les bois. Après quelques minutes de marche, ils arrivèrent enfin à destination. Une grande clairière leur ouvrait les bras, laissant apparaître une habitation miteuse. Ils y entrèrent. Une table et des chaises les attendaient au beau milieu de leur refuge de fortune. Les sept cavaliers ôtèrent leurs capuches. Tous étaient des têtes couronnées. Ils s'installèrent. Ils étaient les sept grands Rois du continent : Kenrald le brave, Mardock le sanguinaire, Irnan le magnifique, Kheprès le loyal, Zankhrys le stratège et Hilding le combattant. Mais l'un d'entre eux manquait à l'appel.

« -Savez-vous où est Lloyd ?

-Il ne devrait plus tarder, Kenrald. », répondit posément Zankhrys.

La porte s'ouvrit de nouveau sur un cavalier capé. Il ôta sa capuche et prit place sur la dernière chaise. L'homme affichait une tête dépitée.

« - Un souci, Roi Lloyd ?

-Mes amis…Je ne crains qu'une nouvelle ère de ténèbres se prépare. »

Un silence pesant occupa la salle pendant quelques minutes. Le dénommé Kenrald tapa furieusement du poing sur la table.

« -Mais expliquez-vous à la fin ! Que signifie cette charade ?!

-Ce n'est point une charade, Roi Kenrald. Le Rubis d'Irgus a été volé ce matin même. Nous avons cherché tous les indices possibles afin d'expliquer ce phénomène. Et il semblerait que nos prophéties nous aient menti…

-Mensonges ! Calomnies !, fulmina Kenrald

-Allons mon bon ami, ne vous emportez pas. Qu'entendez-vous par là, Lloyd ?

-Il est de retour, Hilding. Il est de retour… »

Ces quelques mots prononcés dans un soupir las du Roi Lloyd eurent l'effet d'une douche froide sur le reste de l'auditoire.

« -Nous devons rapidement plancher sur une stratégie. Il est hors de question qu'il ravage une nouvelle fois notre continent », lâcha Zankhrys.

Les rois présents à ce moment-là tombèrent d'accord. Il leur fallait mettre sur pied un plan avant qu'un drame n'arrive.

Retrouvez la fiction sur facebook : LeRubisDIrgus