Le ciel n'est plus blanc

Comme dans le temps.

Il devient gris

Et il s'assombrit.

Cette saison qui est l'hiver

Se voit sur nos terres.

Le temps est figé

Sur les fenêtres par la buée.

Le feu de la cheminée

Me fait réchauffer :

Mes mains se frottent

Et la présence de Jack Frost

Se fait sentir par le froid

Qui se faufile jusqu'à moi

Tout illuminé dans le noir.

Un petit courant d'air doux

Me fait frissonner dans le cou :

« Continue de rêver comme tu le faisais

Lorsque tu étais enfant auparavant ».

Cette voix, depuis longtemps elle était partie

Mais elle est revenue dans mon esprit.

Je me réveille,

Ce n'était qu'un rêve

Mais pourtant, un cœur est dessiné

Sur la fenêtre gelée.

L'enfant de la Lune était venu,

M'est apparu et m'a rendu

Ce que j'avais perdu :

De croire en moi

Pour qu'il n'ait plus de peurs dans mon cœur

Et que mes rêves deviennent réels.